Monthly Archives

mai 2014

Goody/Bady

En avril/mai, je n’ai pas aimé…

30/05/2014

Youpi, nous sommes vendredi!! Ce vendredi marque, non seulement, la fin d’une folle semaine, mais aussi la fin d’un mois de mai plutôt chargé!
Je suis heureuse que tout cela se termine enfin!

Aujourd’hui je vous propose un petit récap. de ce que je n’ai pas aimé en mai… Et j’y ajoute une ou deux choses d’avril (je n’avais pas assez de matière pour rédiger un billet « Je n’ai pas aimé… » en avril).

Alors, c’est en toute subjectivité, que je vous livre mes 4 coups de gueule des mois d’avril-mai!

J’attends, bien entendu vos retours et/ou réclamations!
Bon week-end les petits Chats!
xx. Ceedjay.

4. Le brunch « no glu » d’Helmut Newcake

Il y a quelques temps de cela, je me suis fixée l’objectif de mieux manger -mais ça, vous le savez déjà-. « Mieux manger » (pour moi), c’est surtout adapter mes envies d’en-cas sucrés à mon style de vie (le sport, le sport!!). Car, le sucre est bien évidemment l’ennemi du corps… Alors j’essaie de trouver des substituts plus ou moins naturels, et meilleurs pour la santé! Et puis, j’ai décidé de freiner un peu ma consommation « délibérée » de gluten (protéine de blé sucrée)… Et je dois dire que je me sens beaucoup mieux depuis!

C’est un peu pour cette raison que j’ai voulu essayer le brunch d’Helmut Newcake. L’idée de pâtisseries sans blé, meilleures que des « vraies », me faisait plutôt saliver… Et puis, je me suis rendue compte, à quel point il était difficile de remplacer cette protéine de blé! Tellement difficile, qu’il faut presque le double de sucre pour compenser!

Pour tout vous dire, j’ai été déçue de constater les limites de ce concept « sans gluten ». Le brunch était assez léger pour le prix, les pancakes raplaplas, les toasts secs, le café amer… En revanche les pains et le dessert (fondant coco et sa boule de glace choco) étaient succulents. Quoiqu’un peu sucrés! Oui, il y a toujours ce sucre… Il y a aussi ces confitures Bonne Maman qui ne sont que sucre (on s’en serait bien passé)! À croire que les allergiques au gluten sont destinés à devenir les diabétiques de demain!

3.  Maha’Café; Pas si mal…

Lorsque je suis passée devant le Maha’ Café -« Grand Café » en hindi-, je n’ai pas pu m’empêcher de pousser la porte de ce petit salon de thé indien. Quelle fabuleuse idée! S’accorder une petite pause gourmande et épicée, dans un mini Taj Mahal coloré!

Une banquette moelleuse par là, des tables aux tons pastel ici, des sièges-trônes, et des dizaines de petits coussins… L’endroit est splendide; Une vraie maison de poupées! Et puis, il y a tous ces sirops, qui forment un arc-en-ciel le long du bar… Et ces lanternes en papier, qui semblent tomber du ciel!

Malgré le concept, le « bon goût » évident, le sourire du jeune serveur, et les prix très abordables, je ne suis pas convaincue… Je n’arrive pas à me détendre. Le petit biscuit que j’ai pris est trop sec, et le milk-shake kulfi (crème glacée indienne à base de lait, parfumé à la pistaches, à la mangue, à la cardamome ou d’autres fruits et épices) est vraiment trop sucré! Un peu écoeurant… 

Il s’agit là, d’un avis complètement personnel, et donc subjectif… Mais voilà! La magie du Lassi Bar n’a pas opérée (sur moi)!

2. Adilette; Les sandales très laides!

La mode a « ses raisons, que la raison n’explique pas »! C’est ce que je me suis dit, lorsque j’ai vu les sandalettes Adilette.

Et puis, j’ai essayé de comprendre… Mais pourquoi avoir envie de porter ces sandales (si on peut appeler ça des sandales)?
Pour leur confort? Parce que le sportswear est à la mode? Pour l’amour de la natation? … Et surtout, pourquoi avoir envie de les porter en ville? Je croyais qu’elles étaient réservées aux sorties de bain, aux « beaufs », et aux Maîtres-Nageurs? Je ne comprends plus rien… Bon, disons plutôt que ce coup-ci, je n’ai pas envie de comprendre!

1. Foodistas; Les Satanas de la Food

Tout a commencé par la lecture du magazine Stylist (n°49 daté du 22 mai 2014). Je suis tombée sur un article intitulé « Quoi t’as pas encore goûté ça? »; Une phrase qui me semblait familière!

Il faut dire qu’à Paris, la course aux « bonnes adresses » fait de plus en plus rage. Il faut tester, goûter, sortir dans le DERNIER resto à la mode, et pas l’avant-dernier! Il faut prendre en photo son repas, le partager sur Instagram, réserver sa table un mois à l’avance, trinquer avec le cuisinier, manger des frites « version chic »… Les codes du resto  sont désormais régis par une armée de foodistas, qu’il conviendrait mieux d’appeler « Satanas »*.
Et là, je me suis posée LA question: Est-ce que je suis l’une de ces foodistas? OMG, la réponse est en partie vraie! Oui, je fais partie de cette bande de filles, « prêtes à tout pour parler d’une adresse la première« ! Quitte à ne plus être objective? Certainement pas!

La lecture de cet article m’a permis de comprendre qu’un restaurant ne devrait pas être un produit de consommation que l’on jette et délaisse à l’ouverture du prochain. Je compte bien quitter le « club des foodistas » pour ne parler que de lieux que j’aime vraiment, qu’ils soient anciens ou nouveaux! J’ai commencé par enlever quelques adresses de mon petit guide de Paris! Et je dois dire, que je suis fière de moi!

* Dans Les Fous du volant (dessin animé)

Magnéto Sports

VIDEO / Introducing TRX

29/05/2014

Pas de jour férié pour moi aujourd’hui!! Alors, je souhaite bon courage à tous ceux/celles qui s’en vont -comme moi- au bureau, et une belle journée aux petits chanceux; Profitez bien de la couette et de tout le reste!
Aujourd’hui, je continue sur ma lancée TRX, avec une petite vidéo réalisée au Parc Montsouris. Je trouve que la vidéo est le support le mieux adapté au sport. On se rend bien compte des mouvements, des placements, et de la difficulté…

Pourquoi la difficulté? Et bien, comme je vous le disais dans mon premier article, le TRX n’est que souffrance. C’est tellement dur de rester gainé(e) pendant tout l’entraînement! Le corps tremble, le visage se crispe. C’est pour cette raison que j’ai laissé des passages « drôles », où je souffre, et tire la tronche. Le sport dans la vraie vie, c’est ça! De la souffrance… Mais on finit par l’aimer, l’apprivoiser, au point d’en re-demander!

Dans cette vidéo, je montre quelques exercices -plus ou moins difficiles- pour travailler le bas du corps et la ceinture abdominale.

Je vous laisse donc avec la petite vidéo, en espérant que vous l’apprécierez!
Des baisers, et bonne journée! Ceedjay.

Mon article sur le TRX ici
Mes autres vidéos sur Viméo

Recipy

L’idée Smoothie du Mercredi #4

28/05/2014

Le smoothie façon Pêche Melba

Coucou les Beautés!

Il n’y aura pas de second post, ce mercredi encore… Je travaille très dur toute la semaine encore!!! Mais promis, les choses vont reprendre leur cours normal au mois de juin! Trop hâte!

En attendant, je vous propose une recette de smoothie, qui peut volontiers faire office de dessert: le smoothie façon « Pêche Melba »! C’est rafraîchissant, bon pour le moral et pour la ligne, gourmand… C’est l’en-cas sucré parfait pour finir le repas!

Des baisers. xx. Ceedjay.

Dress code

Jumanji

27/05/2014

Vous rappelez-vous de Jumanji?

En tant que nostalgique des années 90 et de l’enfance (syndrome de Peter Pan?), je suis une grande fan de tous ces films/livres d’aventures, qui mettent en scène des enfants… Et lorsque j’ai découvert le film Jumanji, en 1995, je n’ai pas pu échapper au magnétisme de ce « jeu pour tous ceux qui espèrent laisser derrière eux leur univers ».

Le chasseur Van Pelt et son costume d’explorateur colonial, Robin Williams en Alan Parrish, cette jungle-dingue luxuriante, l’amour pudibond d’un père pour son fils, le son des tam-tams et tambours de guerre… J’ai rêvé, à mon tour, d’atteindre Jumanji!

C’est un peu à Jumanji, que me fait penser ce shooting. Je cherchais un lieu pour créer une ambiance de jungle équatoriale… Après avoir fait un tour au Jardin des Plantes -trop fréquenté-, j’ai pensé aux Serres d’Auteuil. Et à cette grande Serre, dont les armatures de fonte bleues-vertes abritent une palmeraie…

J’avais mis ma parka, que je ne quitte plus depuis l’arrivée des giboulées de mai, un petit « ensemble de marin » bleu, et mes Stan Smith d’anniversaire. En revanche, je n’ai pas pu cacher les petites valises -sous les yeux-, ramenées de Toulouse! Alors désolée pour la tête de biais, le regard au sol, et les photos de dos… Si vous aviez vu certaines photos! On aurait cru que je m’étais transformée en Alan Parrish*!

Belle journée à vous, les Chéri(e)s!
xx. Ceedjay.

*Alan Parrish est le jeune garçon qui se fait aspirer par le jeu Jumanji. Lorsqu’il est libéré par Peter, 25 ans après, il ressemble plus à un « homme des cavernes », qu’au petit Alan des débuts!

 Photos: Francesca J.

Parka Kaki - Isabel Marant (Ancienne)
Short Denim Foncé - Mango
Débardeur Rayé - Bérangère Claire (Ancien)
Chaussures Stan Smith "Peau de Serpent" - Adidas
Collier JEANNE Plaqué Or -  Adeline Affre (déjà vu ici,  et ici...)
Chaîne Plaquée Or - Vintage
Broche Skateboard - Mimilamour (offerte)
Non classé

BLACKBURN Coffee & Food

26/05/2014

Inutile de vous présenter « Blackburn » -pour les intimes-!  Depuis quelques semaines, ce coffee-shop, fraîchement installé aux pieds de la Gare de l’Est, ne cesse pas de faire parler de lui! Il faut dire que le Blackburn coffee a tout pour plaire; Une jolie déco à mi-chemin entre le minimalisme suédois et le « homemade » brooklynien, une belle carte saine et gourmande, et un accueil des plus chaleureux!

Ce dimanche-là, la pluie a fait fuir la moitié des parisiens… Le Faubourg Saint-Martin est lui aussi éteint. On aperçoit de loin, une devanture noire et son petit banc en bois… C’est ouvert; Bienvenue au Blackburn!

Sarah s’active en cuisine, pendant que Sofiane fait chauffer sa rutilante Marzocco. On s’installe sur la table haute, côté fenêtre. De là, on a une vue d’ensemble assez sympathique, du coffee-shop. Il y a ce grand sofa en velours, un mur façon « chalet de montagne », des chaises Eames, des fleurs un peu partout, et tout un tas d’objets chinés… La déco vaut à elle seule le détour!

On commande une formule petit-déjeuner avec viennoiserie-jus de fruit pressé-café filtre, et l’excellent granola… C’est bon, et ça se déguste sans fin! On finit par discuter café avec Sofiane… Il précise qu’il a pu créer sa propre recette de café, en collaboration avec le torréfacteur Café Lomi*… Puis on se rend compte, qu’il est déjà l’heure du déjeuner! On resterait bien pour goûter à la tartine rillettes de thon-avocat-cheddar-roquette-piment d’Espelette qui arrive à la table d’à côté… Et puis il y a ce carrot cake, et ces pâtisseries maison qui nous font de l’oeil… Bon, c’est pas comme si on allait pas repasser! Quand on rentre au Blackburn une fois, on y retourne forcément… Pour chiller, travailler, bavarder, manger ou boire son café… Parce que le Blackburn, c’est un peu comme à la maison!

Bonne journée les Chatons! Et bon courage pour cette nouvelle semaine! xx. Ceedjay.

* Café Lomi fait partie des adresses de coffee-shops parisiens, qu’il faut absolument tester! Mon article est à retrouver ici.

BLACKBURN Coffee & Food
52 Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris.
Ouvert du Mardi au Vendredi de 9h à 18h,
Et le Week-end de 10h à 19h.
Fermé le lundi.Tél: 01 42 41 73 31

Blackburn, c’est aussi un site-blog à l’image du coffee shop (So fun!!), et une page Facebook qu’il faut absolument « liker« !

Sports

Sporty Everywhere / Le TRX

23/05/2014

Hello les Beautés! Je vous ai abandonné(e)s hier, une nouvelle fois… Parce que le temps me manque cruellement! J’ai l’impression de me répéter, mais tout s’accélère pour moi… Beaucoup de travail, de projets à mettre en place -le blog en fait partie-, et la perspective des vacances… J’ai envie de vous parler de tellement de choses! Mais j’ai surtout envie de faire les choses bien. Alors, je préfère faire l’impasse sur un billet, plutôt que de le bâcler!

Du coup, aujourd’hui je vais rattraper mon retard, en vous parlant de sport. J’ai eu l’idée de ce billet la semaine dernière, lorsque j’étais en déplacement professionnel à Toulouse.

Comment faire du sport pendant ces 6 jours, passés loin de chez moi, loin de ma salle de sport, loin de mes habitudes? Comment se motiver après des journées -très sportives- de 12 heures? Comment faire, pour s’entraîner dans sa chambre d’hôtel? J’avais tellement de questions…

Alors, je me suis dit, qu’il serait sympa d’écrire quelques billets sur le sujet. Ben oui! Aujourd’hui, tout le monde voyage, et est amené à partir quelques jours, pour le  plaisir, ou pour le travail. Et c’est vraiment compliqué de continuer à pratiquer son squash, son Body Pump, ou son aqua palming dans sa petite chambre d’hôtel, ou dans une ville que l’on ne connait pas…

Et puis j’ai repensé à mon voyage au Mexique. J’avais amené dans mon sac à dos un TRX. Je l’accrochais à un cocotier sur la plage, et je faisais 30 minutes de renforcement musculaire… C’était top!

Oui, il est donc possible de faire du sport lorsqu’on est à l’étranger!

Pour vous le prouver, je vous propose de commencer cette nouvelle rubrique intitulée « Sporty everywhere » par une petite introduction au TRX!

TRX, quésako?

Le TRX (Total Resistance eXerciceest un système d’entraînement par suspension à des sangles, inventé par les forces spéciales américaines. Ces derniers (Randy Hetrick) cherchaient un moyen de rester en forme physique tout au long de l’année, et de s’entraîner quelque soit le lieu… Aujourd’hui, les sangles de parachute ont été remplacées par le TRX que l’on connaît (noir et jaune)!

Le TRX training, pour qui?

TRX, un système d’entraînement accessible à tous, quelque soit l’âge et la condition physique! Coachs, hommes, femmes, néophytes, sportifs aguerris, personnes âgées peuvent empoigner les sangles du TRX. Chacun va à son rythme, selon son niveau, et l’objectif qu’il s’est fixé! Lorsque l’effort devient insoutenable, il est possible de faire varier la résistance des exercices en modifiant l’inclinaison du corps.

Le TRX, comment?

Extrêmement variés, les exercices vont de la planche, pieds dans les sangles, au squat, aux pompes, tractions, le tout en suspension. Au cours de la séance, haut et bas du corps se voient sollicités alternativement (on commence généralement part le bas, puis le haut, et pour finir par les ados!). Dans les deux cas, l’effort est TRÈS intense! L’instabilité créée par les sangles force à se rééquilibrer et travailler en continu, pour rester stable! Chaque exercice présente plusieurs niveaux de difficulté, et c’est à chacun de se fixer ses propres objectifs. Il est aussi possible d’alterner exercices et périodes de récupération active (footing su place en relevant les genoux, fentes dynamiques…).

Quels sont les avantages du TRX training?

– Il se pratique partout! À l’extérieur, à l’intérieur, à une porte, à un arbre, à une voiture, à un mur… – Il se transporte facilement. Le TRX ne pèse que 750 g, et est fourni avec une petite sacoche. – L’entraînement ne dure que 30 minutes (45 minutes en salle, si l’on prend en compte les temps de repos). Impossible d’en faire plus! – Il muscle, raffermit, renforce l’ensemble du corps.Il fait travailler les muscles profonds.Il améliore l’endurance et l’explosivité.Il nécessite un gainage permanent de la ceinture abdo-lombaire. (J’en avais déjà parlé dans mon article « Les abdos en 5 leçons« ) – Il active les muscles de stabilisation du centre du corps pour un meilleur équilibre et une meilleure puissance de rotation.

Comment se procurer un TRX?

En l’achetant sur TRXtraining.fr, ou en consultant la liste des revendeurs officiels ici. Bon, je vous l’accorde; Acheter un TRX est un investissement important! Alors, si vous n’êtes pas sûres de vouloir investir dans un TRX, vous pouvez toujours le confectionner vous-même! C’est ce que j’ai fait au début. Je me suis servie de ce tuto trouvé sur internet… Mais il y en a beaucoup d’autres encore de ce type, et c’est vraiment facile à réaliser!

Mon avis

Le TRX c’est dur, vraiment très dur! Lorsque je décide de me faire une séance, je traine un peu les pieds… Il faut dire que le corps est mis à rude épreuve: il doit s’affronter seul, puisqu’il s’agit d’un entraînement au poids du corps. Au bout de quelques répétitions, les muscles commencent à trembler de partout… Mais les résultats sont rapides! On se muscle tout en s’affinant. Et puis, il se transporte partout! Pour ma part, je ne pratique pas le TRX training tout au long de l’année. Je me fais une petite séance pour me décrasser une fois par mois… En revanche, il m’accompagne tout le temps durant mes voyages (de longue durée). Il permet de garder la forme pendant les vacances, à raison d’une séance tous les 3 jours!

Voilà, j’espère que cette petite introduction au TRX vous a plut! Je serais curieuse de connaître votre avis sur le sujet, si vous êtes habitués ou pas, de la discipline…? xx. Bon week-end les Beautés! Ceedjay.

Photos: MTC