Food Goody/Bady Healthy

Ma (nouvelle) vie sans gluten! + Concours

10/10/2014

En écrivant ces lignes, je me rends compte que le titre « fait flipper »! Ma (nouvelle) vie sans gluten. On se croirait dans l’une de ces émissions de témoignages de très mauvais goût… Et pourtant, il s’agit bien ici, d’expérience à partager!

Pour tout vous dire, j’ai commencé à écrire cet article il y a environ deux semaines. Je voulais qu’il soit fouillé, bien illustré, et surtout accessible. Je voulais faire comprendre aux détracteurs et aux sceptiques, que le « sans gluten » n’est pas un « ennemi », mais plutôt l’ami de certains de leurs amis. Mais, j’ai effacé mon billet par erreur. Pouf! Deux longues semaines de recherches/travail évanouies, comme ça! Alors, j’ai hésité à le ré-écrire. Trop long, et trop peu de temps à y consacrer…
Et puis, je me suis dit que l’enjeu était trop important pour baisser les bras ainsi! J’ai décidé de dire les choses simplement (pour une fois!), comme s’il s’agissait d’une confidence faite à un(e) ami(e).

Il y a quelques mois, j’ai appris que j’étais intolérante au gluten, et cette nouvelle a bouleversé ma vie!

À vrai dire, je m’en doutais… Depuis quelques temps, je souffrais de fatigue extrême, de soucis de digestion, et de problèmes de peau. Je mettais ça sous le coup du stress parisien, du manque de soleil… Et puis, mon état général s’est aggravé. Je faisais beaucoup de sport, je mangeais sainement, mais je me sentais boudinée, mal dans ma peau… Au point, de ne plus avoir envie d’affronter le regard des autres dans la rue. Au point, de me cacher le visage dans le métro. Au point, d’avoir envie de me terrer chez moi, seule dans ma bulle. Pendant cette période difficile, j’ai retourné le problème dans tous les sens, j’ai essayé de trouver le pourquoi du comment, de chercher des remèdes de toutes sortes… Et un jour, j’ai eu le déclic! Et si c’était une intolérance au gluten?

Comment j’ai accueilli la nouvelle ?

Plutôt bien! En fait, ça m’a soulagée de pouvoir enfin mettre un nom sur ces « tracas de santé »… Et puis, j’ai déjà affronté la maladie. Il y a 9 ans, on m’a diagnostiquée une autre maladie -beaucoup plus grave-, et très certainement en relation avec l’intolérance au gluten; La Maladie de Crohn. Mon intestin grêle ne tourne pas rond depuis… Il y a des moments où tout va bien, et d’autres plus difficiles.

Comment l’intolérance au gluten a changé ma vie ?

Tout d’abord, j’ai dû accepter de changer et de faire évoluer mon mode de vie ! Désormais, je fais mes courses dans un magasin d’alimentation bio (et c’est beaucoup plus cher), je lis toutes les étiquettes des paquets en rayon, j’ai toujours une collation « sans gluten » dans mon sac à main, je ne peux plus jouer à la foodtrotteuse parisienne, ni m’arrêter pour un long black gourmand (ma passion #1!), je ne mange plus de pain, et je pâtisse beaucoup moins (ma passion #2)…

Et puis, j’ai dû accepter l’intolérance face à cette intolérance! Lorsque j’entends « Je ne suis pas fan du concept !« , ou « C’est quoi cette mode attrape-bobos ?« , et « Je mange une pâtisserie gluten-full, et j’em****e les sans-gluten !« , ça me fait sortir de mes gonds! Un, le sans-gluten n’est pas « un concept », mais une nécessité et/ou un choix pour la santé de la personne qui suit ce régime. Deux, la liberté d’expression et la liberté tout court, vous connaissez ? Trois, ne parlez pas de choses que vous ne connaissez pas! Quatre, tant mieux pour vous, s’il vous est possible de manger du gluten !
Oui, je suis énervée d’entendre ça! D’autant plus, que beaucoup de blogueurs sont concernés par ce manque de discernement/tolérance! Des personnes connues, qui ont un réel impact sur les choix/avis de leur lecteurs, fustigent les sans-gluten, parce qu’ils osent en parler!

Oui, on en parle beaucoup ! Vous voulez savoir pourquoi ?

Parce qu’il est difficile de vivre avec ! Le régime « sans gluten » est difficile à accepter AU DÉPART. Les proches ne comprennent pas bien, les médecins s’emmêlent les pinceaux, le gluten est partout, présent dans tous nos aliments préférés! Lorsqu’on va au restaurant, et que l’on rajoute les hashtags #GlutenFree #noglu, ce n’est pas pour vous embêter! C’est juste pour signaler aux intolérants, qu’ici, ils pourront manger sans gluten. Et lorsqu’une nouvelle cantine sans-gluten ouvre, n’y voyez pas une « déclaration de guerre »! Les sans-gluten ont aussi le droit de se faire plaisir! Vous ne reprocheriez pas à un handicapé d’occuper trop de place dans le métro, n’est-ce pas? Une petite comparaison -même si ce n’est pas comparable-, pour vous montrer, que manger sans gluten est aussi un handicap dans la société française actuelle.

Le sans-gluten est-il une mode ?

Aujourd’hui, le gluten est au coeur des préoccupations alimentaires. On  peut même dire, qu’il s’agit d’un véritable « phénomène de société »! Pour certains, il a « bon dos » (responsable de tous les petits mots du quotidien), pour d’autres, il n’est que foutaises (rien ne remplacera un bon gros pain!), ou encore une mode, un business lucratif… Chacun a ses motivations de venir ou pas au sans gluten. Mon chéri a décidé de m’accompagner dans cette aventure, et il ne regrette pas! Il se sent mieux, plus en forme. Bref, soyons juste tolérants face aux besoins/choix des autres!

Alors trions le vrai du faux !

Le gluten est une protéine présente dans certaines céréales, telles que le blé, le seigle, l’avoine, l’orge, l’épeautre ou le kamut. Il existe un moyen mémo-technique pour s’en souvenir: S-A-B-O-K-E… C’est cette protéine qui donne du volume, de l’élasticité aux produits de boulangerie, leur apportant une texture moelleuse. Pour certaines personnes « prédisposées », cette protéine est un « poison » causant la maladie coeliaque.

L’intolérance au gluten appelée maladie coeliaque, est une maladie auto-immune provoquée par l’ingestion de gluten. Cette dernière va provoquer une réaction immunitaire anormale, entraînant la production d’anticorps à l’encontre de la protéine de blé. Les parois internes de l’intestin se détruisent petit à petit, insuffisant ainsi, une mauvaise absorption des nutriments, vitamines, et minéraux… Mais il existe aussi d’autres formes d’intolérance comme l’hypersensibilité (personnes qui digèrent mal le gluten) et l’allergie (comme on peut-être allergique aux cacahuètes).

L’intolérance au gluten est très difficile à diagnostiquer, car les symptômes peuvent être multiples! Toutefois, les symptômes les plus courants sont l’anémie (mauvaise absorption des nutriments), les douleurs aux articulations, la fatigue, les symptômes digestifs (ballonnements, douleurs…), la dermatite herpétiforme…

Lorsque l’on « suspecte » une hypersensibilité ou une intolérance au gluten, il faut avant tout en parler! À son médecin, à un naturopathe (plus prédisposé à l’écoute de ce genre de problème). Puis, il faut vérifier que l’intolérance est bien réelle, en faisant un diagnostic précis (tests sanguins et biopsie). Enfin, on peut envisager et démarrer un régime sans gluten!

Le régime sans gluten consiste à faire disparaître les sources de gluten de son alimentation. Il peut-être stricte pour les « vrais » intolérants, ou plus souple lorsqu’il s’agit d’une « gêne ».

Pour le reste, je vous conseille le livre de Julien Venesson: Gluten, Comment le blé moderne nous intoxique

Et maintenant ?

Ma vie a changé, et je ne peux pas revenir en arrière. Alors, j’espère que vous serez tolérants avec moi et avec Le canard ivre! Désormais, les recettes proposées seront sans gluten. Pour celles et ceux qui ne sont pas concernés, il suffit de remplacer les farines utilisées par de la farine blanche (c’est tout simple!). Mon carnet de « bonnes adresses » parisiennes va lui aussi évoluer; J’y présenterai des adresses gluten-free, ou dans lesquelles il est possible de manger sans gluten.

Aujourd’hui je vais mieux! Certains me disent que j’ai maigri. Je leur réponds: « Manger des gâteaux me donne des boutons! ». Alors oui, je ne mange plus de pain au chocolat au petit-déjeuner (sniff!). Mais cela m’a permis de m’ouvrir et d’élargir mes horizons culinaires! Je découvre et mange avec plus d’appétit, tout en retrouvant la forme!

CONCOURS

Pour finir, je vous propose de remporter les 3 premiers numéros de Niépi; Le premier magazine français, dédié à l’art de vivre sans gluten! Points techniques, recettes, escapades gourmandes… Il est vraiment top, vous verrez!

NIÉPI
Cuisine & Art de Vivre Sans Gluten
Trimestriel beau et utile, entre le magazine et le livre.
Disponible en version papier/e-book sur Niépi.fr,
Et dans une sélection de points de vente.
Prix: 9,50 €

Pour la petite histoire… Suite à une erreur de livraison, je me suis retrouvée avec les 3 premiers numéros de Niépi version papier en double. Et puis, Frédérique Barral m’a gentiment proposée, d’offrir les exemplaires en trop à « une personne susceptible de les apprécier« !  Inutile de vous préciser, que j’ai immédiatement pensé à vous!

Pour jouer, c’est très simple:

– Il suffit de laisser en commentaire, une petite anecdote food vous concernant!
– De liker ma Page Facebook (pas obligatoire, mais elle me sert de newsletter).

Ça me permettra de mieux vous connaître, et c’est toujours plus marrant qu’un simple tirage au sort! J’annoncerai la/le gagnant(e) vendredi prochain!

Des baisers les Chatons, et bon week-end! ◊ Ceedjay

Vous aimerez aussi

59 Commentaires

  • Répondre Chouca 10/10/2014 at 110705

    Hello!Je tente cette aventure sans gluten lol
    En fait je serai intéréssée de lire ces magazin car je connais déjà mais d’autres idées seront bienvenues.D’histoire de food vous dites ? ^^
    Bah que dire ..Simplement qu’on m’a décelée intolérante STRICTE au gluten après que j’ai prdu 10 kilos et qu’on se dise que j’étai peut-être autre chose qu’anorxique!Oui quand on souffre de manger ,on mange plus…..Aujourd’hui,organisme détruit .Je peux plus avaler grand chose mais j’ai trouvé des aliments que j’aime alors ça peut aller.C’est la quantité que je peux plus .Bon voili voilou…

    Merciiiii 😉
    chouca@live.fr

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Merci pour ton commentaire Chouca, et bonne chance pour le concours! 😉

  • Répondre vanessa degrave 10/10/2014 at 110705

    bonjour et merci a vous super chouette articles . ma puces a eu aussi un probeme avec le gluten . j ai bien eu du mal a trouver une idees de gateaux pour sont annif pour l ecole . j ai penser du coup a une salade de fruits . les enfants on adore . merci a vous
    hc vanessa degrave
    fc vanessa degrave
    une tres belle semaine a vous a tres vite

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      J’imagine comme cela doit être difficile pour un enfant d’être privé de gluten! Les gâteaux et tout… Bonne chance pour le concours Vanessa! xx.

  • Répondre Lili 10/10/2014 at 110905

    Je tente ma chance aussi! Et puis c’est l’occasion de te dire que je lis tous les jours to blog, et que je l’adore! Merci! Lili

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Merci Lili! 😉

  • Répondre Pénélope 10/10/2014 at 110905

    Ah pu*** MERCI ! MERCI et encore MERCI pour cet article qui a su mettre les mots que j’ai envie d’hurler parfois sur les réseaux sociaux…

    Les ‘journalistes’ food, diététicien(ne)s et nutritionnistes connu(e)s qui se moquent de cette « mode » blablabla. Je ne suis pas coeliaque, je ne risque pas ma vie si je mange un morceau de pain MAIS que la vie est belle depuis que je me prive de gluten… J’ai fait ça de ma propre initiative car je n’ai plus trop confiance en les médecins, et en 3 mois j’ai réussi à ne plus prendre de médicaments pour l’allergie et à enlever la ventoline de mon sac à main/ de ma voiture/ de ma table de nuit… Alors les personnes qui pensent que c’est une mode et qui m’expliquent, quand je leur dit que quand je remange un gâteau ça ne va pas du tout, que c’est normal et qu’on devient plus sensible en arrêtant j’ai envie de répondre : quand je ne mange pas de pommes pendant 4 mois, en remanger une ne me déclenche pas des réactions horribles, donc fuck.

    Oui c’est vulgaire mais pour toutes les fois où je me suis retenue de le dire sur les réseaux, ou je me suis même sentie moquée et critiquée, fuck, fuck et fuck 😉

    Merci encore pour l’article et jolie journée 😉

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Merci Pénélope!
      Pareil, je ne savais pas trop comment m’exprimer « bien », comment faire passer le message sans dire « fuck » (ce que je rêvais de hurler secrètement!). Je suis contente d’avoir réussi à traduire les pensées de pas mal de monde, du coup!
      Et puis, « intolérants » ça rime presque avec « moutons » (selon l’accent)? 😉 xx.

  • Répondre Healthy and Sporty 10/10/2014 at 110905

    Premièrement, j’adore ton article qui met le doigt pile où il faut; deuxièmement, pfff concernant la « mode » du sans gluten et ceux qui diabolisent les vrais intolérants au gluten. C’est quelque chose que je ne comprend pas cette façon de prendre les gens de haut…c’est une vrai maladie, mais vu que beaucoup se lance dedans par simple « mode » bah c’est considéré comme un caprice, tout comme ne pas consommer de lactose par exemple.

    C’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé, car en plus de ne pas consommer de viande chez moi, rarement à l’extérieur, bah je suis intolérante au lactose… Donc tout de suite c’est une avalanche de préjugés « tu ne mange pas de viande et ne consomme pas de lait, mais là c’est extrème hein, dans ce cas là tu ne manges plus rien etc… » et là quand j’explique que je suis intolérante au lactose, depuis que je suis toute petite, on me dit « mais non, personne n’est intolérant, faut pas surfer sur la vague de la mode du « sans »

    Eh non mes « amis » ce n’est pas une mode, un caprice… Dès que que je consomme quelque chose à base de lait cru c’est détour par les toilettes dans la demi heure, crampes d’estomac, les intestins qui s’amusent à faire des noeuds…
    Alors même si ce n’est pas la même intolérance, je te comprend très bien et désormais je ne dis plus rien, car les c**s étroits d’esprits me tapent sur les nerfs 😉
    Voilà pour le roman, d’ailleurs désolée pour le bloc, mais je trouve ton article très inspirant (qui m’a donné une idée d’article)
    Je participe volontiers à ton concours et j’espère pouvoir lire des articles de cette trempe encore et encore.

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Merci pour tout! J’ai adoré aussi, lire ton article sur ton intolérance au lactose!
      À très vite! 🙂

  • Répondre greencoquelicot 10/10/2014 at 110905

    Bonjour et merci pour ton témoignage.
    Depuis, peu je m’intéresse à la cuisine sans gluten et essaye peu à peu d’en réduire les quantités dans mon alimentation…
    Lorsque j’en ai parlé à mes amies, toutes ont eu la même réaction « ahhh mais je supporte pas cette mode, je trouve ça ridicule… »
    J’ai vraiment trouvé ça dommage, ce n’est pas parce que ça se développe de plus en plus que ce n’est qu’une mode, et c’est dommage de ne pas s’intéresser au pourquoi du comment justement… si de plus en plus de personnes se tournent vers le sans gluten ce n’est pas par hasard !
    J’ai rencontré le même genre de réaction lorsque j’ai dit que je pensais à devenir végétarienne un jour, on m’a regardé comme si j’étais folle !

    J’ai pas mal entendu parler de ce magazine ces derniers temps, j’aimerai beaucoup voir ce qu’il en est !

    Merci pour ce concours !
    (J’ai liké ta page Facebook sous le nom de Charlotte Bou)

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Je suis tout à fait d’accord avec toi! Et tu remarqueras que lorsque quelqu’un dit « je vais me griller une cigarette » ou « je vais boire un verre de vin », personne ne criera à « La Mode » ou à la « Folie »!
      Suis-je la seule à trouver ça anormal?
      Merci pour ton petit mot en tous cas! xx.

  • Répondre Mignadises 10/10/2014 at 111105

    Kikou, j’ai aimé ton article. J’entendais souvent parler du régime sans Gluten, je devrai dire d’une alimentation sans gluten mais je n’avais jamais compris la raison de ce « choix ». J’ai aussi entendu parlé de ces biens faits.

    Ton concours me plait bien et j’aimerai y participer.

    La petite histoire me concernant: Au cour de mon adolescence j’ai changé radicalement ma manière de m’alimenter. Je ne me nourrissais que de cochonnerie. Aujourd’hui, j’essaye de manger de manière plus seine et équilibré. J’ai redécouvert les fruits de mer et les produits laitiers et l’eau sans grenadine. Ma grande victoire et d’avoir retrouvé le plaisir de manger.

    Je t’envoie des ondes de courage pour entreprendre ton changement d’hygiène de vie.

    Mignardises (helloitsalex)

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Merci Mignardises pour tes encouragements! Ils me vont droit au coeur! xx.

  • Répondre Vince Ethel 10/10/2014 at 111205

    Hello!
    Je suis ravie d’avoir découvert ton blog! Depuis presque deux ans, je suis intolérante au lait et au gluten, et moi aussi, ça m’a changé la vie. Il y a les bon côtés: plus en forme, plus jolie peau, plus de migraines (et oui, le coupable était le lait!), et le plaisir de cuisiner différemment. C’est fou le nombre de produits que j’ai découvert ou redécouvert: les laits végétaux, les graines germées, le fonio, le millet…
    Mais il y a toujours quelques mauvais côtés: la galère quand on va au resto et que l’on demande 10 fois au serveur s’il est bien sûr qu’il n’y pas de farine sans le plat commandé, le casse tête pour les amis qui m’invitent et qui ne savent vraiment pas quoi me faire hormis une salade, et enfin certains plats qu’on ne peut pas faire correctement sans lait et sans gluten. Mes pizzas chéries, vous me manquez!!!
    J’ai hâte de découvrir toute tes recettes et découvertes.

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Mais il est possible de faire des pizzas sans gluten! Il y a des kits « prêts à l’utilisation », mais moi j’ai une recette top!
      Pour le fromage, tu le remplaces par un fromage végétal!
      Tu me donnes une idée de prochaine recette pour le blog… Merci! xx.

  • Répondre Céline 10/10/2014 at 111205

    Je ne savais pas que les gens étaient intolérants par rapport à ça! Je me doutais que certains trouvaient ça casse-pieds (parce que les abrutis y’en a partout hélas) mais de là à critiquer!
    Pour ma part, j’ai aussi de gros problèmes de digestion. Le médecin m’a diagnostiqué une intolérance au lactose, mais rien que ça j’ai du mal. J’aime tellement le fromage et les glaces, que je suis prête à passer une nuit blanche avec un feu d’artifices dans le ventre plutôt que d’être raisonnable.
    De plus, je suis végétarienne et je ne bois pas d’alcool = regards qui en disent long (=elle fait ch*er celle-là).
    Donc courage face à ces intolérants, et c’est tout de même une bonne nouvelle que tu ailles mieux!

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Lol! Merci pour ton commentaire qui donne le sourire!
      Toi qui aime les glaces, pourquoi n’essaies-tu pas des glaces faites avec des laits végétaux? C’est super bon, et on ne sent presque pas la différence!

      J’avais réalisé une recette vegan pour l’anniversaire du blog… http://lecanardivre.fr/1-an/

  • Répondre Marlene 10/10/2014 at 110205

    C’est avec plaisir que je découvre ton blog grâce a de la pub que te fait Niepi sur FB.
    Perso j’ai du passer au « sans gluten ni laitage » il y a 1 an 1/2 quand on m’a découvert une arthrose précoce… (qui a disparu depuis!…)

    pas facile le 1er mois, puis finalement, en fouillant les blogs sur le net, j’ai trouvé des astuces, des idées, et maintenant je suis plus créative que jamais!! (culinairement parlant j’entends! )
    Grace a cela j’ai découvert pleins de nouvelles farines, et j’ai du coup des placards de cuisine encore plus remplis qu’avant!!

    je m’amuse a revisiter les classiques que j’adorai « avant », et j’arrive a me faire des pain d’épices ou encore des tartes trop bonnes!
    Ma petite anecdote, à Noël dernier, en famille, j’ai fait le dessert, j’ai impressionné tout le monde, avec ma super buche roulé aux fruits confits et creme patissiere sans gluten et sans lait animale!!!
    un pur délice!!
    MIAM!!

    Trop envie de gagner les 3 Niepi pour découvrir encore plus de recettes!

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Merci Marlène! Je croise les doigts pour toi! 😉

  • Répondre Amélie 10/10/2014 at 110805

    Tout d’abord ton article est parfaitement juste, un plaisir de le lire!
    J’ai toujours été très mince, et depuis qu’on m’a détecté la maladie coeliaque et que j’ai pris plaisir à manger sans gluten j’ai pris du poids et je me sens enfin bien dans mon corps !
    Mon anecdote food serait plutôt une moralité : l’intolérance au gluten est certes une maladie, une sorte d’handicap social, mais lorsqu’on a de bons amis et qu’on prend goût à la cuisine je vois plutôt ca comme un sorte de chance. Une chance de bien manger. Une chance de savoir pourquoi on est malade. Parce que beaucoup de personnes ne savent pas de quoi elles sont atteinte et continuent à souffrir !

    Alors mon anecdote c’est mon sourire jusqu’au bout des oreilles lorsqu’en sortant de la fac j’ai pu aller manger un bonne pizza sans gluten (et sans protéines de lait de vache) avec mon copain à La Coutinelle (premier restaurant sans gluten qui ouvre à Montpellier en ce moment). Cette anecdote est plus un plaisir simple, mais c’est quand même un grand évènement pour moi ! Manger au restaurant, ET une pizza ! Wouaaaaaa !!

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Coucou Amélie!
      Je note ton adresse, pour un futur séjour à Montpellier! C’est ce qui manque à Paris: une bonne pizzéria sans gluten! Merci. xx.

  • Répondre Celine Bruness 10/10/2014 at 110905

    Coucou!
    Ton article m’a beaucoup intéressé, bien que je suis pas concernée directement. La première fois que j’ai entendu parler des no-gluten, j’ai pensé (honte à moi), encore à un effet de mode, style Gwyneth Paltrow. Puis j’ai compris que certains (et bien plus nombreux que je ne le pensais) étaient touchés par cette intolérance. J’imagine à quel point ça doit être dur de revoir beaucoup de fondements de son alimentation! Et grâce à toi, je comprends un peu mieux de quoi il en retourne.
    Une petite anecdote food me concernant, qui n’en est pas vraiment une petite… Je ne mange pas gras, impossible. Après une phase d’anorexie bien craignos, je n’ai toujours pas réussi à m’accorder de gros gros plaisirs… D’un côté, ce n’est pas plus mal, je cuisine tout le temps et super sain! Finis les plats tout faits fade et bizarres… Les filles à l’université regardent mes bentos avec envie 🙂
    Et comme j’ADOOOORE cuisiner, ces petits magazines me font bien envie ♥

    Je te suis sur FB (Celine Bruness) et j’ai hâte de découvrir tes recettes! ^^ ♥
    Merci pour le concours! Et bon week-end à toi!
    Bisous ♥
    celibruness(@)gmail.com

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Hello Céline!

      Je suis contente d’avoir pu te « sensibiliser » et t’aider à comprendre l’intolérance au gluten!
      Pour ce qui est de Gwyneth Paltrow, je ne suis pas aussi catégorique que toi, quant à sa démarche. Je lis Goop assez souvent, et suis sensible à certaines de ces recettes. Je pense que « cette mode » dont tu parles, existe à cause des difficultés qu’ont certains, à bien s’alimenter (je pense à l’obésité et à la malbouffe)…
      Bonne chance pour le concours! xx.

  • Répondre Ithilia 10/10/2014 at 110905

    J’ai la chance de ne pas avoir d’allergies alimentaires, mais j’aime bien diversifier mon alimentation et comme je suis sportive aussi, j’essaie d’avoir une alimentation saine compléter !

    A la base, je regardais avec méfiance tous ces « sans », puis à force de côtoyer des gens différents, j’ai appris à m’adapter et à composer pour que chacun y trouve son compte : faire sans porc ou boeuf pour ceux dont les convictions religieuses l’interdisaient, à faire sans viande pour les végétariens, sans lait pour les intolérants… et ce n’est pas pour autant que ce que l’on cuisine est sans saveur, au contraire, cela permet de multiplier les possibilités je trouve !

    Finalement ma petite anecdote : lorsque mon amie napolitaine est venue me rendre visite, et que nous avons dû faire des lasagnes sans viandes à la béchamel végétale ! c’était assez original, mais le résultat n’était pas déplaisant !

    Du coup, c’est un plaisir de découvrir tes recettes et de goûter de nouvelles choses (et très curieuse de venir sur Paris découvrir toutes ces petites adresses alléchantes !)

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Merci Ithilia!

      C’est exactement le message que je voulais faire passer! Oui, à la tolérance, à la curiosité, et à la nouveauté! xx.

  • Répondre Louise C. 11/10/2014 at 111005

    Bonjour, bonjour !
    Je viens de découvrir ton blog grâce à Hellocoton et j’ai tout de suite accroché ! Ma sœur est intolérante au gluten depuis 6 mois et l’alimentation de la famille à fondamentalement changé ! Plus de pain, vérifier toutes les étiquettes, manger plus sain, c’est un parcours du combattant ! Mais il faut s’habituer … Je participe avec plaisir pour offrir ces magazines à ma sœur !
    Merci encore ! 😉
    ( J’ai liké ta page avec le pseudo Jade Bulle ! )

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Merci Louise! Plein de courage à ta soeur! 🙂

  • Répondre Céline Mon maraîcher à la casserole 11/10/2014 at 110205

    C’est également grâce à FB et à NIEPI que je découvre ton blog et c’est bien chouette! Cette mise au point ne peut pas faire de mal. J’ai découvert NIEPI il y a quelques semaines et me suis commandée le numéro 3 en version numérique mais quelle frustration de ne pas pouvoir le feuilleter, le tenir entre mes mains. Je participe donc 😉 La mise en page est très belle, les articles intéressants et les recettes me font fondre. J’ai très envie d’essayer la génoise à la farine de châtaigne. Mmmmm… la châtaigne et la courge, les deux seules bonne raisons d’accepter l’arrivée de l’automne. Très bon weekend à toi et merci de nous faire profiter de cette erreur de livraison 🙂

  • Répondre Sabrina 11/10/2014 at 110405

    Hello,

    je viens de finir de lire ton article et je comprends et j’approuve quand tu dis que tu dis que cela t’a permis d’élargir ton horizon culinaire. Tellement de possibilité s’offrent à nous 😉
    Je ne suis pas intolérante au gluten mais je suis atteinte de spondylarthrite ankylosante et la suppression du gluten et du lactose est vivement recommandée 😉
    Mon anecdote culinaire est de faire découvrir à ma famille/mes amis ou collègues des recettes SG/SL sans le leur annoncer et m’entendre dire « il est à tomber ton gâteau banane chocolat je veux la recette!!! » ou encore « comme ils sont moelleux tes cookies » 😉

    Maintenant je croise les doigts pour être tirée au sort ♥
    Sabrina

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110605

      Hello Sabrina!
      Grâce à toi, j’ai découvert la spondylarthrite ankylosante (merci Internet!)! J’imagine que cela doit être difficile à gérer au quotidien…
      Comme quoi, il y a vraiment un problème avec ce blé des temps modernes. Il est à proscrire dans plein de cas!
      Je t’envoie plein de bonnes ondes pour le concours (fingers crossed!) 😉 xx.

  • Répondre Margarida Amorim 11/10/2014 at 110405

    Bonjour !

    Tu n’imagines pas à quel point ton article me fait sourire et m’encourage !!!!Merci à Niépi qui m’a permis de te découvrir 

    Je suis un tout petit peu loin de vous tous car je vis au Portugal mais je lis régulièrement Niépi sur Facebook, dommage que je ne puisse pas visiter toutes les suggestions présenter sur la page FB !!!!!

    Cela fait à peu près 3 ans ½ que j’ai commencé à perdre du poids sans raison apparente (4 kg !!)…mais d’autre symptômes se sont manifestés depuis : fatigue, problèmes de digestion et surtout…problèmes de peau !!!

    Il y a 1 an, j’ai découvert que je suis intolérante au lactose et j’avoue que mes intestins sont beaucoup plus…happy et moi aussi !
    Mais il me reste toujours le problème poids/peau/digestion que mon médecin ne prend au sérieux : « ah, ne vous en fait pas, c’est le stress… » ou « c’est normal, si vous ne mangez pas de gluten pendant un certain temps, l’organisme devient plus sensible et quand vous en ‘ remangez ‘ ça déclenche certaines réactions… » ou encore la famille et les amies« mais c’est quoi cette mode, sans gluten ? Mais c’est impossible ! tu es stressée, c’est tout ! » « tu as trop maigri, tu devrais manger plus de pain et de pâtes, l’intolérance au gluten, c’est psychologique… »
    C’est une amie cœliaque qui m’a parlée du gluten et de ce que le blé ‘moderne’ peut nous provoquer. Depuis presque 6 mois j’ai essayé de manger sans gluten, ce qui, j’avoue, n’est pas facile…pain, farine, pâtes, GÂTEAUXXXXXXX et tant d’autres choses ! Mais les résultats sont surprenants : ma peau a tendance à améliorer (les boutons ne sont presque plus au rendez-vous 🙂 )et niveau digestion, je ne me sans plus « ballonné »…

    La semaine prochaine je vais faire tous les tests sanguins nécessaires …j’ai convaincu mon médecin qu’il faut être sûr si l’intolérance est réelle ou pas !

    Merci pour l’article et pour ce concours…même s’il n’est pas possible de recevoir les 3 Niépis au Portugal 😀

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Hello Margarida!

      Je me retrouve tellement dans ce que tu me dis! Je ne l’ai pas mentionné, mais plusieurs médecins ont refusé de me faire passer les tests, alors que j’ai la maladie de Crohn!!!
      Et les boutons! Très dure de vivre avec, et de se regarder dans la glace.

      En tous cas, je te souhaite beaucoup de courage pour la suite! Et merci encore pour ton commentaire! xx.

  • Répondre Bérengère 11/10/2014 at 110505

    Bonjour!

    Mais c’est génial comme magazine!!!
    Merci beaucoup de partager ça avec nous!
    Même si les recettes « sans gluten » sont de plus en plus rependu, cela reste parfois difficile de trouver de belles choses créatives à ce sujet!

    Encore merci!

    Belle journée!

    (Vite vite je vais liker tout ça!!)

  • Répondre Sweet Faery 11/10/2014 at 110805

    Hello par ici ! ENFIN un magazine sur la cuisine sans gluten, la classe, n’est-ce pas ? Me concernant, j’ai commencé à cuisiner sans gluten par plaisir, bien avant que je décide de le supprimer totalement pour raisons de santé ! C’est à cette idée que je me raccroche quand parfois je suis un peu frustrée de ne pas pouvoir goûtée tel ou tel plat avec du gluten… On troque une poignée d’ingrédients contre un océan de variété, finalement ! Il ne faut pas se laisser abattre ! 🙂 Je te remercie sincèrement pour ce concours, et m’en vais liker ta page FB de ce pas. Bonne soirée ! 🙂

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Je note la phrase « on troque une poignée d’ingrédients, contre un océan de variété! ». C’est tellement ça! Bonne soirée Sweet Faery! xx.

  • Répondre Amélie C 12/10/2014 at 110105

    Merci pour cet article qui me touche beaucoup et traduit ma pensée. Le sans gluten fait parti de ce qui sauve ma mère. Après un cancer du sein et tout l’arsenal des traitement associés qui a fait pas mal de dégats collatéraux, ma mère est passé au sans gluten. Tu ne peux même pas imaginer comme sa vie a changer et comme elle se sent plus légère, mieux dans son corps et sa tête, c’est un truc de fou. Associé à du yoga, du tai-chi et une bonne hygiène de vie, elle a arrêté son hormonothérapie qui la detruisait à petit feu. Elle va tellement mieux !!!! Donc forcément, moi qui l’ai vu de mes propres yeux, je ne peux que bondir lorsque j’entends des propos délétères… Même s’il faut bien le reconnâitre, il est vrai que certaines personnes s’y lancent juste par effet de mode et n’ont aucune notion du pourquoi…
    Donc tu l’as compris, je souhaiterais gagner de tout coeur ces magasines, dont j’ai beaucoup entendu parler, non pas pour moi uniquement, mais pour ma maman et moi, afin que nous puissions cuisiner de bons plats ensemble lorsque je vais en vacances chez mes parents.

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Coucou Amélie!

      Tu m’as fait verser une petite larme avec l’histoire de ta mère! Mais ça me conforte dans le fait qu’il n’y a pas mieux que « le naturel » pour guérir!
      Une grosse pensée pour toi et ta mère, et je croise les doigts pour le concours! 😉

  • Répondre Fabie 12/10/2014 at 110405

    Bonjour
    Je suis intolérante au gluten depuis 2 ans et cela a bousculer mon quotidien. Mes parents m ont beaucoup aidé a surmonter cette étape. J ai eu une longue période de déséquilibre alimentaire accompagnée de carence et hypoglycémie, en plus d un état de déprime intense. Je me suis sentie désemparée et incomprise, frustree et désespérée. Aujourd’hui avec les blogs dont le votre et fb je me sens plus comprise grâce a tout les autres témoignages. Toujours a la recherche de nouvelle saveur j ai réappris le plaisir de cuisiner c est pour toutes ces raisons que je participe à votre concours.

    • Répondre lecanardivre 12/10/2014 at 110505

      Merci pour ton témoignage Fabie, et merci de me lire! xx.

  • Répondre Leaaax 13/10/2014 at 110805

    Coucou !

    Merci pour ce chouette article qui m’a permis de faire un point sur le Gluten. Je suis très certainement hypersensible moi aussi (et non intolérante 😉 ) et autant te dire que mon intestin danse souvent la zumba. Ce qui a provoqué pas mal de sautes d’humeur, de fatigue, et de gonflements…. on m’a diagnostiqué le syndrome du colon irritable, qui est pris moyennement au sérieux par certains médecins… Comme toi, souvent c’est l’incompréhension autour de moi… Je serai très interessée de découvrir ces magazines que je ne connais pas si ça peut me faire du bien 🙂
    Des bizettes et encore bravo !

  • Répondre Céline 13/10/2014 at 111005

    Merci pour cet article très instructif qui permet d’en savoir plus au sujet de cette intolérance. Bravo de nous sensibiliser à cela et pour ce changement de vie réussi ! J’ai pas mal de petits soucis de santé et le bien manger m’intéresse beaucoup. J’ai testé récemment La Ruche qui dit oui pour avoir des produits bio, de saison et locaux, c’est top ! Ces magazines m’ont l’air superbes et je serai heureuse d’en apprendre plus sur le « sans gluten ».
    Belle journée !

  • Répondre gwen 13/10/2014 at 111005

    Bonjour,

    L’intolérance au gluten est un sujet quasi polémique aujourd’hui j’ai l’impression. 🙂
    Une de mes amies est intolérante et une autre le suspecte donc j’apprend doucement à cuisiner sans gluten. Je me dis que ça ne ferait pas de mal non plus de le limiter, ou au moins limiter le blé moderne.

    Pour l’anecdote, je suis devenue végétarienne l’année dernière et j’ai également supprimé les produits laitiers pour des raisons éthiques (mais j’ai vu tous les boutons de mon dos disparaitrent suite à cette éviction \o/). Rajoutez à ça que je ne bois pas d’alcool, de sodas et que je limite le sucre car je n’aime pas ça, ben je suis la relou de service un peu partout où il faut manger. XD
    Là je dois partir en Coréee pour le travail bientôt, ben je me demande bien ce que je vais manger!^^

    Belle journée

  • Répondre mamy zaza 13/10/2014 at 110105

    bonjour à toutes, j’ai lu tous les commentaires … ou presque … Que c’est bon de se savoir soutenues, et comprises ! je mets au féminin, car il me semble que les hommes sont absents de cette petite conversation …
    Pour ma part, c’est ma fibromyalgie et tous les problèmes qui en découlent (on pourrait en faire un roman) qui me pousse à me tourner vers l’alimentation sans gluten sans lactose – La médecine traditionnelle vous dira que c’est pas nécessaire, mais les médecins qui pratiquent la médecine naturelle ne sont pas du même avis !!! je viens de faire un test respiratoire et j’ai …failli faire exploser l’appareil !! mon corps est saturé de déchets toxiques, dus à la pollution « agricole » (j’habite en campagne) les organes d’élimination ne font plus leur travail ,les toxines se stockent dans les muscles, c’est la cata ….. un grand ménage s’impose !! ma balance aime bien ce changement d’alimentation et ça ne me pose pas de problème, il faut juste que j’apprenne à cuisiner autrement .. hier soir, c’était quiche (sans pâte) aux poireaux et aux coques, des oeufs, farine de mais et lait de soja … j’ai bluffé mon fils, pâtissier de métier, qui n’a pas vu de différence !! comme quoi !! il faut revenir à une alimentation saine, c’est l’avenir de nos enfants qui en dépend ! merci pour votre aide

    • Répondre lecanardivre 15/10/2014 at 110805

      Hello Mamy Zaza!
      Merci! Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dite!

  • Répondre Guigui 16/10/2014 at 111005

    Encore un très bon article 🙂 Celui-ci m’intéresse d’autant plus qu’on m’a diagnostiqué une maladie auto-immune il y a quelques temps pour laquelle il est fortement recommandé de manger sans gluten… Du coup, j’ai modifié mon alimentation en essayant de limiter au maximum le gluten et je vois nettement la différence.
    Bon, il me reste encore pas mal de progrès à faire niveau cuisine… Alors avec un peu de chance et grâce au magazine Niépi, je pourrai peut être devenir une future foodista du sans « gluglu » 🙂
    Merci encore pour ce très chouette concours! Et j’en profite pour te dire que tu es très inspirante et que c’est toujours un plaisir de découvrir ton article du jour avec un café le matin 🙂
    Des bises.

  • Répondre Raven 19/12/2014 at 110805

    Hello !
    tu m’excuseras pour petit déterrage de post (non, promis je ne suis pas la pour jouer :p), mais je découvre actuellement ton blog par le biais de celui d’Anne (vous êtes archi motivantes toutes les deux, bravo pour votre investissement sportif ! :D) et cet article m’a intriguée de par son titre : le sans gluten est de plus en plus présent (à tort comme à raison malheureusement) et j’étais curieuse de voir comment ce changement d’alimentation s’est passé pour toi, quelles différences tu as pu remarquer… 🙂 Jusqu’à ce que je tombe sur l’info qui m’a touché personnellement, vu que je suis moi même atteinte de la maladie de Crohn… De ce point de vue là, est-ce que tu as vu des changements spécifiques liés au sans gluten du coup? C’est peut être encore tôt pour que tu ai pu voir un impact de longue durée sur les crises ou pas, j’espère que ta santé s’améliorera encore grâce à ça ! Je me tate parfois à essayer le sans gluten pour voir quels seraient les impacts dans mon cas (voir même de me lancer dans des phases de « test » de catégories alimentaires une bonne fois pour toute) mais ça demande un investissement constant, surtout au départ…
    Bref, très bonne continuation à toi et bravo pour ce chouette blog ! 🙂

    • Répondre lecanardivre 19/12/2014 at 110905

      Hello Raven !

      Tout d’abord, merci pour tes encouragements ! Ça fait vraiment plaisir d’avoir des retours positifs, lorsqu’on s’investit autant (Anne & moi) ! 🙂

      Pour le « sans gluten », je me suis aperçu qu’un truc n’allait pas à cause d’un problème de peau. Ce n’était pas directement lié à Crohn, donc. D’ailleurs, il suffit d’un soupçon de gluten pour qu’ils reviennent ! C’est vraiment radical !
      Néanmoins, selon les médecins que j’ai consulté, il existe un lien entre ces deux maladies. Étant donné que la Maladie de Crohn touche souvent l’intestin grêle, ce dernier « s’hypersensibilise » avec le temps. Du coup, avec le temps, il est fort probable de devenir intolérant au gluten et au lactose. C’est ce qui s’est passé pour moi… Quelle partie du tube digestif est touchée chez toi ?

      Je vais bientôt rédiger un nouvel article sur le sujet, pour parler de mon évolution… Mais pour résumer, j’ai dégonflé, je digère beaucoup mieux, et je n’ai presque plus de « poussées » ! Très contente de ce changement, même s’il pause (socialement) problème.
      Je te conseille donc, de faire un test si tu n’es pas sûre, et si tu sens que quelque chose ne vas pas. Il faut vraiment écouter son corps avec Crohn !

      J’espère t’avoir aidée un peu… 😉
      Bises.
      Christelle

      • Répondre Raven 06/02/2015 at 110405

        Roh, j’ai vrainent trop de retard sur Internet, merci pour ta réponse ! 🙂
        De mon côté c’est la zone « classique » de l’iléon qui est touchée, la zone de liaison entre les deux intestins, qu’on a d’ailleurs fini par retirer ca vraiment trop abimée et ne répondant plus aux traitements. Bientôt 5 ans de ça et globalement ça passe plutôt bien, même si c’est pas forcément ultra stable non plus !
        Par contre j’ai vraiment remarqué que les légumes passent beaucoup mieux qu’avant, surtout les cuits qui m’aident pas mal à compenser la disparition de la valvule ileo caecale suite à la chirurgie, en faisant limite le même office que mes médocs prévus à cet effet… Les plats trop gras ne passent plus vraiment et j’ai un peu ce sentiment avec pates et riz classiques… Pas évident de savoir ce qui est réellement en cause tant les combinaisons sont possibles ! J’ai de la chance de pouvoir manger mon propre lunch à midi, je viens de m’abonner à un panier bio/clean toutes les semaines donc de quoi miser à fond sur les fruits / légumes ! 🙂
        Hâte de lire ton futur article (si c’est toujours prévu, c’est tellement chronophage les blogs ^^) concernant ton évolution, je file de mon côté lire ton parcours sportif, je sens qu’il va bien m’inspirer aussi !
        Bonne journée (ou soirée plutôt, vive le décalage horaire ^^) !

  • Répondre Julien 22/02/2015 at 110105

    Salut

    Un dimanche pluvieux et je fais le tour de Google en ce qui concerne le gluten …
    Cela fait deux ans environ que j’y pense, j’ai fais le régime a plusieurs reprise, quelques jours, quelques semaines, quelques mois et c’est vrai que je me sentais mieux, je n’ai rien de diagnostiqué médicalement parlant (je parle de mon propre diagnostic) mais si j’écoutais le Gastroenterologue après une fibroscopie (pour une autre raison que le gluten) je prendrais des anti-acides à vie !! Et après en suivant ce régime, je n’ai pris aucun médicaments … comme quoi !!

    Mais il y’a souvent des « variantes », il y’a des jours ou ça va, d’autres non, car les gens extérieurs, proches, amis, collégues de travail etc… trouvent ça loufoque et parfois même, je me remets en question en me disant :

    – « je vis mieux sans gluten »
    – « c’est vrai qu’en y réfléchissant, il faut vraiment être dans ce petit % de coeliaques, pourquoi moi ? j’arrête mes conneries et j’en remange c’est débile, c’est moi qui est parano etc..  »

    J’ai consulté une hypnothérapeute pour des soucis de stress / angoisse / manque de confiance quasi quotidienne (liés a mon enfance, ex petites amies etc…) et pour elle, non, je n’étais pas intolérants, mes problèmes d’estomac étaient causés par le stress, que je pouvais donc manger du gluten mais du bon gluten et des choses faites maisons / artisanales

    Cela fait donc trois semaines que j’ai repris, petit à petit avec des choses simples, quelques nouilles, 15 nouilles, une assiettes de nouille, une bière, un pain au chocolat, du pain, restaurant etc…
    Et plus le temps passe, plus j’ai du mal, je suis mou, fatigué, blanc (style maladif) un peu plus d’acné sur le visage, j’ai tendance a être plus nerveux et angoissé dehors (pas a l’aise, sentiment d’insécurité en faisant les courses, d’être « faible comme un petit enfant dans un monde dangereux »), deux de tense, parfois speed (ménage a fond), petit point dans le creux de l’estomac, parfois envie de roter difficile (et avec gout de renvoi / acidité), manque de confiance en moi, faible estime la moitié du temps (je me trouve pas bien, moche, je me regarde 47 fois dans un miroir avant de sortir …. prendre du pain !), envie de péter un plomb sans raison style « cerveau sur-chargé de conneries », manque de motivation, après mes séances avec mon hypnothérapeute, j’allai de l’avant, envie de sortir, de faire des activité (je suis casanier pas trop sociable), de profiter, d’avoir des projets et là, c’est l’inverse, un casanier tout mou qui se laisse aller, mange, dort, travaille, c’est tout

    Je trouve qu’en trois semaines, même avec 3 4 jours de grippe, mon cas est assez « poussé » avec de multiples problèmes qui vont et viennent
    Je viens de trouver un test via l’urine « peptidurie » avec le Laboratoire Philippe Auguste à Paris, on peut faire ce test a distance, il coûte environ 80/100e non remboursé, mais si ça peut aider…
    Ce test regroupe plusieurs lignes de résultats, et en fonction des résultats, ils sont même capable de dire si ici, on manque de concentration, ici, angoisse etc…ça pourrait donner un avis médical a ce problème et de moins passer pour un gars bizarre face a sa famille qui tire la tronche quand on refuse une part de leur bon gâteau fait maison, j’attend une réponse du laboratoire (par mail, sinon j’appellerai) et je continue a manger du gluten (forcément, si j’arrête, pour les test, ça va fausser la chose ..)

    Un petit lien trouvé aujourd’hui = http://blog.sansgluten.fr/hyperactivite-tdah/test-intolerance-gluten-et-a-la-caseine.html

    Voilà le parcours !
    Un mec de 25 ans 😉

  • Répondre Mel (Mademoiselle Martinez) 24/02/2015 at 110405

    Hello Christelle,

    J’arrive un peu avec la bataille pour commenter cet article. A vrai dire je ne l’avais pas vu lorsque tu l’as publié. Je suis tombée dessus en relisant tes recettes de Pizza (J’adore! il faudrait que je les essaye d’ailleurs).

    Bref, revenons à cet article. Je trouve que tu expliques très bien le « problème ». C’est une sacré galère de manger sans ceci ou sans cela quand on a été habituée pendant des années à en consommer. Des médecins m’ont aussi dit que j’étais surement intolérante au gluten… je ne sais pas encore si c’est vraiment le cas mais ce qui est sure c’est que je suis intolérante au lait et surtout au fromage. Et dieu sait que j’ai consommé des chocolats chaud en pagaille pendant des années… jusqu’à ce que je les rejette tout bonnement (beurk! et encore je passe sous silence la liste complète de tous mes symptômes post absorption de lait sinon c’est toi qui risque de rejeter ton repas ^^…)
    Aujourd’hui j’essaie de manger plus sainement, je consomme bien plus de poisson et de légumes verts qu’avant et j’apprends petit à petit à aimer ça et ma peau me le rend bien. (Même si ce n’est pas encore super).

    Je fais partie de tes lectrices ravies que tes recettes soient désormais 100% santé!

    Bonne continuation

    http://www.MademoiselleMartinez.com

  • Répondre Jocelyne 21/04/2015 at 110705

    Bonjour,
    Je découvre ton blog aujourd’hui, plein de conseils, je vais le parcourir avec attention et je tente ma chance…
    Je sais que je suis allergique au gluten depuis une semaine seulement et je suis complètement perdue ! ça me semble tellement difficile, je ne sais plus quoi manger… c’est pour cela que je me documente et j’espère trouver réponse à toutes mes questions.
    Merci pour ton attention.
    Bonne journée !

  • Répondre Charlotte 05/09/2015 at 110705

    Moi qui n’ai pas toujours envie de cuisiner mais qui reste gourmande, j’ai découvert des madeleines sans gluten au rayon boulangerie Leclerc délicieuses, nature, cacao, fourrées chocolat ou fraise que j’emmène partout avec moi, au boulot, au sport … Elles sont également sans lactose, je vous les recommande vivement 😉

  • Répondre Zimbolaktus 06/10/2015 at 110905

    Je te soupçonne d’être de mauvaise foi. Si tu es intolérante au gluten, rien d’étonnant à ce que l’absence de gluten dans ton alimentation ait été une délivrance et un apaisement(pour autant que son absence ait été palliée).
    Néanmoins pour tous les autres (90%), le gluten est une protéine indispensable dans l’alimentation.
    Ce n’est pas un poison et il n’y a aucune raison de l’éliminer pour le « vulgum pecus », surtout si aucune solution de remplacement n’est prévu pour les protéines.
    Dans le cas contraire de graves carences sont à redouter…

    • Répondre lecanardivre 06/10/2015 at 110105

      Hello !
      Et moi, je te soupçonne de ne pas avoir lu mon article ! JAMAIS JAMAIS, je n’ai conseillé d’enlever le gluten de l’alimentation ! Je parle de mon expérience, c’est tout ! 😀

    • Répondre violette'o'sucre 24/10/2015 at 110905

      Le gluten est une fraction protéique qui n’est absolument PAS indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, je pense qu’il serai bien de se renseigner avant de faire une telle affirmation. De plus, il faudra que tu m’expliques le rapport que tu sembles faire avec une possible carence en protéines . Alors avant de traiter les autres d’ignorants parce qu’ils recherchent d’autres alternatives pour leur bien-être et leur santé, tu devrais peut-être t’assurer de ne pas toi même appartenir au « vulgum pecus » que tu as l’air de tant mépriser .
      Je ne peux pas m’empêcher de me demander pourquoi autant de gens sont si susceptibles face aux choix alimentaire des autres surtout quand on cherche à manger sainement ? En quoi cela les dérange ? moi je ne permets pas d’aller faire la morale aux gens qui boivent du soda quotidiennement et qui se gavent de junk food, c’est leur choix donc je le respecte.

      Merci Christelle, pour cet article très intéressant, pour ma part je ne suis pas intolérante au gluten mais au lactose et quelle renaissance depuis que j’ai supprimé les laitages de mon alimentation. plus de boutons, plus de douleurs articulaires, plus de ventre gonflé et de digestion difficile. Et je pète la forme depuis 8 mois ! j’adore les laits végétaux, je m’amuse à tester de nouvelles recettes et finalement je mange beaucoup plus varié qu’avant.

      J’adore ton blog, bonne continuation !

      • Répondre lecanardivre 27/10/2015 at 110805

        Hello !

        Je voulais te remercier pour ton soutien et pour la justesse de tes mots… Je suis toujours sidérée de voir le manque d’ouverture d’esprit de certain(e)s ! Mais je leur laisse aussi la liberté de s’exprimer… En revanche, je ne réponds pas « aux bêtises » ! hihi!

        Merci beaucoup. Ton commentaire me fait chaud au <3 !

        Bisettes.

        Christelle

    Laisser un commentaire