Running Sports

Courir en Hiver : mes conseils pour prendre du plaisir

09/02/2017

Il semblerait que le froid soit de retour !!! 🙁 En même temps, l’hiver n’est pas encore fini; Il nous reste encore un bon mois avant l’arrivée du printemps.

Comme je le disais dans cet article,  il n’est jamais évident de trouver la motivation pour continuer à  courir pendant la saison hivernale ; La météo n’est pas souvent pas de la partie, il pleut, il neige, et surtout IL FAIT FROID. Néanmoins, l’arrivée de l’hiver ne doit pas marquer la fin de vos sorties running, ni le plaisir d’être dehors. Mardi matin, il pleuvait… Pourtant, j’ai décidé de maintenir ma sortie initialement prévue la veille. Certes, ce n’était pas les conditions que je m’étais imaginée… Mais j’étais au chaud, capuche sur la tête, et j’ai pris beaucoup de PLAISIR !

Je sais que cet article est un « marronnier » de la saison hivernale, et que vous en avez sûrement déjà lu des dizaines sur le sujet. Toutefois, je n’ai pas encore eu l’occasion de vous parler de mon expérience, et vous êtes nombreux(ses) à me poser des questions.
Ce billet est l’occasion de mettre à plat tout ce que je sais, mes conseils, astuces, etc. 😉


Pour continuer à rester actif durant les mois d’hiver, il faut juste veiller à adopter les bons réflexes afin de préserver sa santé (rhume, claquage, etc.). Dès que les températures sont en-dessous de 8-5 degrés -voire négatives-, tout le corps doit s’adapter pour lutter contre le froid. De la même manière que lorsqu’il fait chaud, le corps doit produire un effort plus important pour réguler sa température et se maintenir à environ 37 degrés, d’où l’importance de prendre quelques précautions avant de faire du sport par temps froid.

1/ CHOISIR UNE TENUE ADAPTEE
Souvent, on ne sait plut trop comment s’habiller pour s’entraîner en extérieur l’hiver. Soit on sort avec trop d’épaisseurs, résultat après l’échauffement, on a trop chaud, soit on ne sort pas assez couvert, et on attrape froid à la première pause.

– Avant de vous lancer, penchez-vous par la fenêtre pour sentir ce qu’il vous attend à l’extérieur. Vent, pluie, froid, neige…, les conditions climatiques détermineront votre tenue de la tête aux pieds.

– Pour courir en toute sécurité (= éviter le rhume ou l’angine !), il est important de choisir une tenue de sport qui protège du froid tout en garantissant une bonne évacuation de la transpiration.
Pour ce faire, appliquez (selon la température extérieure et/ou si vous êtes douille(te) au froid 😀 la règle des trois couches. Cette dernière permet d’isoler le corps des basses températures sans pour autant étouffer de chaud. Dans l’ordre, il faut porter une brassière (pour les filles), un t-shirt manches courtes ou manches longues qui épouse bien les formes du corps et d’une fibre thermo-chauffante, anti-transpirante, et une veste ou un coupe vent.
Encore une fois, restez à l’écoute de votre corps et de la météo : s’il fait « doux », enlevez une couche, s’il pleut (il fait généralement moins froid), optez plutôt pour un coupe vent imperméable avec capuche, etc.

Comment savoir si vous êtes habillé(e) trop chaudement, malgré le froid ambiant ?
Il faut vous habiller comme s’il faisait à peu près 15 degrés de plus ; En mouvement, vous ne devez pas avoir trop chaud; Et croyez-moi, au bout de quelques minutes d’activité vous aurez chaud !

– D’autre part, n’oubliez pas de protéger les extrémités de votre corps ! En effet, c’est par les « extrémités », oreilles, nez, mains et tête, que le corps se refroidit le plus… 40% de la chaleur corporelle est perdue par les extrémités de votre corps, et par la tête tout particulièrement.
Du coup, quand les températures sont proches de zéro, n’hésitez pas à porter des gants respirants, en soie ou en polaire légère, un bonnet, un bandeau, ou des caches-oreilles.

– Enfin, pensez à votre cou ! J’ai attrapé froid à Valmorel (J’ai participé à la Spartan Race d’Hiver organisée à Valmorel en janvier 2017) en ne me protégeant pas assez la gorge. 🙁
Si votre modèle de coupe-vent / veste de running ne remonte pas assez sur le cou, équipez-vous d’un « cache cou » pour vous protéger  la gorge.


2/ S’ECHAUFFER CORRECTEMENT

En été comme en hiver, l’échauffement n’est jamais à prendre à la légère. Si l’échauffement n’est pas pratiqué correctement, les risques de blessure sont accrus. Pourquoi ? Parce que les muscles sont froids et qu’ils doivent se réchauffer pour gagner en élasticité avant de faire une séance de sport intensive. L’échauffement hivernal est exactement le même que celui de l’été ; Seule la durée change. L’objectif est de s’échauffer jusqu’à atteindre la même température corporelle que d’habitude. Cela peut prendre 5 à 10 minutes supplémentaires. De manière générale, il faut compter environ 15-20 minutes d’échauffement pour être au top de sa forme.

Prenez le temps de débuter votre course crescendo, pour monter en cadence et courir plus rapidement ensuite. Pour ma part, je préfère réchauffer 2-3 minutes dans le hall de mon immeuble avec des « montées de genoux », etc.


3/ S’ETIRER A LA MAISON
Les étirements sont aussi importants que l’échauffement pour récupérer mieux, plus vite, et ne pas se blesser à la prochaine séance.
Néanmoins, en hiver essayez de privilégier la séance d’étirements une fois rentré(e) à la maison. En effet, avec le froid, les muscles se refroidissent plus vite et les déchirures musculaires sont plus fréquentes. Rentrez donc chez vous, prenez votre douche, et profitez de la chaleur de votre appartement pour pratiquer des étirements au calme. Cinq minutes, pas plus et 15 secondes par muscle !
Si vous n’avez pas de place chez vous, pensez à vous étirer à l’abri du vent… Un rhume est vite arrivé !


4/ CONCLUSION
Le running en hiver, ce n’est pas si mal que ça…, et vous verrez qu’on y prend vite goût ! Il faut juste être t-r-è-s b-i-e-n é-q-u-i-p-é-(e) ! J’insiste vraiment sur ce point, car la technicité des vêtements fait toute la différence. Profitez des soldes, d’un vide-dressing, etc., pour vous acheter une veste de running de qualité. Une fois que l’on a oublié le froid, le plaisir est immédiat.

Personnellement, je fais confiance à des marques comme Odlo, Columbia, Under Armour et Kari Traa -découverte dernièrement- pour me garder au chaud. D’ailleurs, n’hésitez pas à re-lire cet article sur les sous-vêtements de sport. Vous verrez, c’est magique ! 😉

Quelles sont vos astuces anti-froid ?

A très vite, Christelle ♥

Photos : Mehdi Têtard

Je porte Maillot de Corps Blackbomb Evolution Warm Odlo – Gilet d’Endurance en Primaloft® Odlo – Collant de Course à Pied ZeroWeight Odlo – Chaussures de Running ZPrint 3D Reebok.

*Article sponsorisé.

Vous aimerez aussi :
Les sous-vêtements de sport : l’astuce anti-froid

Vous aimerez aussi

1 Commentaire

  • Répondre Laura HANTZ 16/02/2017 at 111005

    Alors ça, c’est mon gros problème ! Je ne suis pas correctement équipée pour courir ou même marcher en hiver ! J’ai souvent bien trop chaud puisque je porte mon manteau classique ! Je vais me faire une séance shopping spécial sport la semaine prochaine pour remédier à tout ça !

    Merci pour les conseils !

  • Laisser un commentaire