Bien-être Lifestyle Sports

10 astuces pour tenir ses bonnes résolutions

03/01/2019

 

Tous les ans, c’est le même refrain ! Le 1er janvier, quelques heures après minuit, on se prend à rêver de changer de vie, d’accomplir des miracles… 😀


« L’espérance est l’atmosphère des miracles, mais même les miracles prennent un peu de temps. »


Même si elles ne sont pas toujours tenues, les bonnes résolutions du 1er janvier sont très utiles ! D’ailleurs, j’ai réussi à arrêter de fumer un 1er janvier… (N’hésitez pas à re-lire l’article Mois Sans Tabac : Demain j’arrête !). Le premier jour de l’année est donc -à mon sens- le moment idéal pour faire le point et envisager des changements durables !

Néanmoins, n’oubliez pas que ces bonnes résolutions -comme tous les souhaits, envies et objectifs dans la vie- ne se réaliseront pas comme par magie (Il ne s’agit pas d’une lettre au Père Noël !). Vous seul pouvez changer les choses !

Alors n’écoutez pas ceux qui se moquent ou qui pensent que vous n’y arriverez pas… Commencez dès maintenant, sans plus attendre, grâce à ces 10 astuces pour ENFIN tenir vos bonnes résolutions !

D’ailleurs, quelles sont vos bonnes résolutions pour 2019 #TeamActivre?


« Se prendre en main, c’est reprendre le contrôle de sa vie »


A très vite, Christelle ♥

Je porte :

 

1/ Faites le bilan de l’année écoulée

Avant de vous lancer, programmez un moment pour faire un bilan. À force d’être « la tête dans le guidon », il est facile d’oublier de contempler le chemin parcouru ! En effet, il ne sert à rien de répéter les mêmes erreurs, alors qu’il est bon d’identifier ce qui a bien fonctionné / moins bien fonctionné pour trouver les bonnes réponses
Attention ! Faire un bilan annuel ne doit engendrer culpabilité et perte d’estime de soi, c’est l’occasion de se poser les « bonnes questions » et de comprendre les erreurs, échecs et difficultés rencontrées. Pourquoi n’ai-je pas réussi à atteindre cet objectif ?


Personnellement, en 2018 je n’ai pas pu mettre en place certains projets professionnels. En réfléchissant bien, je pense que je n’ai rien fait pour aller dans ce sens ! Etait-ce par manque d’envie, de courage, de temps… ? En 2018, j’ai beaucoup voyagé parce que j’en ressentais le besoin. J’ai bien profité, et maintenant je souhaite tout mettre en oeuvre pour donner vie à ses projets.


2/ N’attendez-pas le moment « parfait » pour vous lancer

Décider de changer à une date précise rassure, et donne souvent l’impression qu’on développera d’ici là la force nécessaire pour le faire. C’est bien vrai ! Sauf que, le 1er janvier nous ne sommes pas grand chose de plus que ce que nous étions quelques heures plus tôt. 😉 Trouver une date pour vous lancer n’aura qu’un intérêt très réduit si elle n’est pas confortée pas une véritable volonté de votre part.


J’ai pris la décision d’arrêter de fumer un 1er janvier, comme tout le monde ! Lorsque j’ai émis le souhait -verbalement- de vouloir m’émanciper de la cigarette, j’avais longuement réfléchi à ma nouvelle vie sans : les avantages pour ma santé, mes finances, les difficultés rencontrées, les amitiés sacrifiée, etc. J’ai choisi de commencer un 1er janvier, car -pour moi- c’est un « repère temporel » qui permet psychologiquement de faire table rase du passé et de prendre un nouveau départ.


3/ Fixez-vous des objectifs atteignables

Les résolutions résultent la plupart du temps de bonnes intentions (= envie de s’améliorer). Néanmoins, elles ont souvent le défaut de ne pas être suffisamment segmentées…, et du coup décourageantes ! La solution est tout simplement d’arrêter de viser sur l’ultra long terme.
On dit qu’il fait 21 jour pour prendre une nouvelle habitude. Alors, au lieu de prendre des bonnes résolutions pour 365 jours, prenez-en pour le mois qui arrive pour commencer.
Si votre intention finale est de courir un marathon ou de perdre 10 kg dans l’année, pensez à vous fixer des petits objectifs facilement atteignables tous les mois et même chaque semaine, jour. De cette manière, vous aurez la sensation de progresser chaque jour, et vous ne vous laissez pas décourager par un potentiel échec ou l’ampleur du chemin qu’il vous reste à parcourir.


En 2019, je souhaite approfondir mon expérience des longues distances en Trail. Ma plus longue distance étant pour le moment 44 km, je vais tenter d’ajouter quelques kilomètres (50-60 ?) avant de tenter un ultra qui me découragera sûrement !


4/ Essayez la Méthode SMART

Plutôt que d’évoquer vaguement ce que vous souhaitez réaliser, cette méthode mise en place par Peter Drucker (professeur en management d’entreprise), va vous aider à définir votre objectif à l’aide d’indicateurs. Cela vous permettra de clarifier vos idées et de vous assurer que cet objectif est bien réalisable.

Un objectif SMART doit être :
• SPÉCIFIQUE : Votre objectif doit être personnalisé, c’est-à-dire correspondre à vos besoins ou désirs propres. Vous devez vous sentir impliqué !
• MESURABLE : Que ce soit en qualité ou en quantité, vous devez pouvoir mesurer l’atteinte de cet objectif.
• AMBITIEUX : Il doit être suffisamment grand pour éveiller en vous de la motivation. Vous devez sentir que vous allez faire bouger les lignes. Il doit vous pousser à passer à l’action !
• RÉALISTE : L’ambition ne doit pas être inaccessible. Vérifiez bien à cette étape que votre objectif soit aussi réalisable.
• TEMPORELLEMENT DÉFINI : Quand l’objectif doit-il être atteint ? Définissez une date butoir à laquelle vous souhaitez que cet objectif soit atteint.


Cette méthode fonctionne vraiment si vous acceptez de prendre le temps de réfléchir et de « mettre noir sur blanc » chaque étape. Je l’applique actuellement sur un ou deux projets professionnels. 😉


5/ Planifiez à l’avance

Pour équilibrer vos routines sportives, alimentaires et quotidiennes, planifiez les tâches que vous avez à effectuer, vos entraînements ainsi que les repas de la semaine. Mais surtout, programmez vos jours de repos et écarts ! En effet, il n’y a pas de « craquage » lorsque l’écart est toléré et prévu. 😉


Personnellement, j’utilise un « bullet journal » ou « Bujo » pour les intimes… 😉 Sous ce nom barbare, se cache une méthode d’organisation flexible conçue par Ryder Carroll, un graphiste ingénieux et méthodique. Pour résumer, ce journal combine agenda, planning, carnets en tout genre, to-do list, mémos, etc. Il peut être minimaliste ou artistique, selon votre personnalité et vos envies. Ce vision board (= tableau de visualisation) m’aide beaucoup à accomplir les tâches quotidiennes tout en ne perdant pas de vue mes objectifs.


6/ Soyez patient(e)

Les mauvaises habitudes ont la dent dure ! Il vous faudra donc être TRÈS patient(e) et tolérant(e) avec vous-même (Ça fait beaucoup, je sais !). On ne change pas en une nuit parce qu’on l’a décidé (Ce serait trop facile !). Alors, acceptez de faire des petits pas, parfois en avant, parfois en arrière, mais d’avancer petit à petit à votre rythme. N’oubliez pas que les nouvelles habitudes sont longues à mettre en place pour devenir naturelles et s’intégrer à votre quotidien, alors n’hésitez pas à faire le point régulièrement pour garder vos objectifs en tête !


Je précise qu’il en est de même avec la progression dans un sport. Cette dernière n’est jamais linéaire; Elle est souvent ponctuée de hauts, de bas, car elle dépend notamment d’éléments extérieurs (sommeil, stress, alimentation, etc.).


7/ Célébrez chaque succès

Après l’effort, le réconfort (= renforcement positif) ! Prenez cette expression au pied de la lettre et après une bonne grosse semaine d’efforts, félicitez-vous (dans l’assiette, en vous achetant une nouvelle brassière…), car chaque petit succès, et chaque nouveau petit pas effectué mérite d’être fêté.


De manière générale, j’essaie de me féliciter par quelque chose qui ne coûte rien et qui me fait vraiment plaisir ! En ce moment, je m’accorde une pause séries Netflix dès que j’ai réussi à remplir mon contrat de la journée. Cela me permet aussi de réguler ma consommation de séries, bien trop importante. 😀


8/ Apprenez de vos échecs

« Les échecs sont essentiels à la Vie. Si vous n’échouez pas de temps en temps, vous n’apprenez pas. Si vous n’apprenez pas, vous ne vous améliorez pas ! » D’ailleurs, rappelez-vous ce moment ou vous avez appris à faire du vélo; Il vous a fallu du temps avant d’enlever les petites roues, et encore plus de temps pour garder l’équilibre. Lorsque vous êtes tombé, cela vous a permis de retenir certaines leçons.
Pour vos bonnes résolutions, c’est pareil ! N’abandonnez pas au moindre obstacle, rectifiez le tir si besoin, faites une pause et repartez mieux armé.


À la fin du mois de décembre, Mehdi m’a fait la surprise de m’emmener faire du patin à glace pour la première fois (Je précise que j’ai skié une fois seule fois dans ma vie, et je n’ai jamais pu essayer de roller !). A ma grande surprise, nous étions nombreux à ne pas savoir patiner, et j’ai pu remarquer que la plupart des gens se refermaient complètement dès la première chute : « Ce n’est pas fait pour moi ! », « Je n’aime pas ça du tout. ». Etait-ce la peur d’avoir honte, de ne pas y arriver ? Je trouve dommage de comparer une chute à un échec. Le vrai échec c’est l’abandon, car il est définitif !


9/ Entourez vous des bonnes personnes

On dit souvent que la « parole est créatrice », alors n’hésitez-pas à partager/formuler vos désirs avec vos proches ou des personnes qui ont les mêmes passions et envies que vous. Ces derniers pourront vous aider par leur expérience, leur motivation, etc.
Toutefois, ne vous laissez pas les personnes de natures pessimistes ou sceptiques nuire et freiner vos aspirations. Ne les écoutez pas ou éloignez vous-en afin de VOUS laisser la priorité.


Dernièrement, j’ai choisi de m’éloigner d’une personne qui -à mon sens- ne m’aidait pas à m’élever. Cette décision a été difficile à prendre, mais notre relation ne me convenait plus (reproches, frustration, jalousie…). Au final, je suis heureuse car même si une relation n’est pas conflictuelle elle peut être toxique !


10/ Listez 3 Gratitudes par jour

La gratitude consiste à prendre l’habitude de diriger votre attention vers les évènements positifs de la vie, ou vers les qualités des personnes que l’on croise et qui nous entourent. Il ne s’agit pas de se détourner de vos émotions négatives, mais simplement de développer d’avantage d’émotions positives en vous concentrant sur vos chances, vos opportunités.
Au lieu de ressasser tout ce qui n’a pas été, pourquoi ne pas vous acheter un magnifique carnet et noter chaque semaine 3 choses pour lesquelles vous vous sentez reconnaissants ?


Au moment de m’endormir, je liste 3 choses que j’ai aimé dans ma journée. Il peut s’agir d’une discussion avec une amie, d’un von entraînement, d’un fou rire… Bref, ces moments de vie m’aident à m’endormir plus sereine. 


Vous aimerez aussi :
Bonne Année 2019

Vous aimerez aussi

3 Commentaires

  • Répondre Estelle 04/01/2019 at 111005

    Merci Christelle pour ce partage et ces astuces.
    Pour ma part, je souhaite mieux m’organiser en 2019 afin de réussir à faire plus de choses mais aussi pour me trouver des temps calmes et ressourçants comme la lecture, un bon film, aller voire une copine…
    Je ne connaissais pas le bullet journal, je vais donc regarder ça de plus près 🙂
    Merci pour TOUT !

  • Répondre Knit Spirit 04/01/2019 at 111205

    Merci pour ce partage qui rend les choses bien plus concrètes que juste une liste balancée à la va-vite !

  • Répondre Juliette 21/01/2019 at 110905

    Je viens de découvrir ton blog, et je suis fan. Merci pour tes conseils, cet article est vraiment top!

  • Laisser un commentaire