Vanuatu Voyages

Vanuatu: entre Monts et Lagons…

22/02/2015

J’ai essayé mille fois, mais je n’y arrive pas. Je n’arrive pas à trouver les mots pour vous parler de mon séjour au Vanuatu. Serait-ce parce que je n’ai vu qu’une île, parmi les 81 que compte l’archipel ? Serait-ce parce que j’ai trouvé cette « Terre » étrange…? Oui, Vanuatu signifie « terre » en bichlamar (langue véhiculaire); Cette terre qu’ils n’ont eu de cesse de revendiquer comme la leur, cette terre nourricière si féconde ! J’ai été frappée de voir tant de verdure. Là-bas, la nature semble indomptée. Lianes, bananiers, fleurs exotiques et arbres centenaires s’entremêlent dans un joyeux tohu-bohu. À côté de ces plaines vallonnées et de ces montagnes infranchissables, les lagons. Il y a ces grandes plages de sable noir (terre volcanique), des petites criques difficiles d’accès, et ces nuances de bleu turquoise au loin. Lors de ces 10 jours passés sur l’île d’Éfaté, j’ai eu l’impression de toucher du doigt le Monde de James Cook et de tous les grands explorateurs du Pacifique. C’était grandiose, et triste à la fois… De voir cette population, forte et fière la nuit, garder encore les stigmates de la colonisation le jour.

Sur Éfaté, tout le monde se lève avec le soleil. Il y a toujours une odeur de feu de bois, et ces petites tâches de fumée, visibles depuis les hauteurs de l’île. La plupart des habitants n’ont pas assez d’argent pour acheter du gaz. Nous avions notre pied à terre à Port-Vila, la petite capitale cosmopolite du Vanuatu, où se mélangent les cultures mélanésienne, européenne et asiatique. J’adorais remonter la rue principale (Lini Highway) pour y faire les boutiques, m’y arrêter pour acheter une petite « cheaperie » asiatique, et prendre des photos du marché. Le marché est sûrement le point névralgique de la ville. Ouvert 24h sur 24 et 7j sur 7, il est le seul qui rassemble vraiment touristes et habitants. Pour 100 vatus, vous repartez avec un sac de 30 noix de coco, des cacahuètes fraîches, ou avec une part de lap-lap, (plat national composé de racines telles que le taro, manioc, fruit de l’arbre à pain ou patate douce). En face, il y a l’île d’Irikiki, parfaite une pour une petite escapade « transat » d’une journée…

Comme je vous le disais au début de ce billet, je ne sais pas vraiment quoi dire. Est-ce que c’est beau ? Très ! Faire le tour de l’île d’Éfaté en voiture, m’a permis de voir à quel point le Vanuatu est complexe. Toutes les plages, tous les sites sont privatisés et payants. Certains sont exceptionnels (Les cascades de Mélé, la baie de Havannah qui fait face aux îles de Lelepa et Moso, la plage d’Éton…), d’autres rongés par le tourisme et l’appât du gain. Voir des tortues manger de la papaye, à chaque fois qu’un visiteur souhaitait prendre la pause pour une photo, m’a fendu le coeur !

En écrivant ces lignes, je me rends compte à quel point le Vanuatu m’a marquée ! Toutes ces personnes, ces sourires impactés par l’Histoire, la vie et la nature. Est-ce que les Vanuatais sont heureux ? Oh que oui ! Ils aiment cette vie de liberté plus que tout, malgré la pauvreté, malgré les aléas de la vie. Est-ce que j’ai envie d’y retourner ? Oui ! Ne serait-ce que pour découvrir l’île sur laquelle à vécu une partie de ma famille… Je suis désolée d’en décevoir certain(e)s. Cet article n’est pas destiné à partager mes bons plans et autres astuces… D’ailleurs, il n’y en a pas. Il s’agit plutôt d’impressions. Néanmoins, je me ferai un plaisir de répondre à TOUTES vos questions !

J’ai choisi quelques photos (triées sur le volet) pour vous donner un aperçu de l’île d’Éfaté. Une photo pour chaque souvenir; Qu’il soit tendre, heureux, intense ou mélancolique. Je me rappelle de cette jungle luxuriante laissant place à une vue imprenable, des délicieux cocktails au kava (boisson traditionnelle mélanésienne obtenue à partir de racines d’arbustes trempées puis pressée), du mini feu d’artifice pour la Fête de l’Indépendance, des cafés -trop trop- corsés, de la mer… Le Vanuatu est un enfer aux allures de Paradis, et un Paradis aux allures d’enfer !

Bon dimanche mes Beautés ! <3 xx. ◊ Christelle ◊

Photos: MTC et moi

Vous aimerez aussi:
Vanuatu: follow the sun…
Nouméa: les pieds dans l’eau

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre Laura 22/02/2015 at 110605

    Tes photos sont absolument sublimes et me font rêver!!

    • Répondre lecanardivre 22/02/2015 at 110605

      Merci Laura ! <3 J'ai pensé que c'était le moment idéal pour nous évader de cet hiver qui dure trop ! (même si je sais que c'est une de tes saisons préf) 😉

      • Répondre Laura 24/02/2015 at 110905

        Exact, mais je t’avoue que là, j’attends le printemps de pied ferme ;)!

  • Répondre LaRoux 22/02/2015 at 110705

    De tes photos dégagent une assez belle expérience, qui sont d’ailleurs jolies !!!

  • Répondre Géraldine // beautyarchi 23/02/2015 at 110905

    J’ai des envies d’évasion en ce moment, alors ton article tombe à pic.
    Tes photos font rêver et donnent envie d’aller préparer sa valise !
    Merci pour ce petit moment d’exotisme 🙂

  • Répondre LadyMilonguera 23/02/2015 at 111005

    Il donne envie d’évasion et de vacances ton article !

  • Répondre Elsa 23/02/2015 at 111005

    j’aime beaucoup ce type d’article, tu l’as très bien écris et j’aime ta façon de partager ce que tu as vécu à travers tes sentiments !! ce n’est pas facile pour tout le monde d’écrire de cette manière !!

    • Répondre lecanardivre 03/03/2015 at 111005

      Merci Elsa ! C’est un bien joli compliment que t me fais là ! 😀

    Laisser un commentaire