Grèce Voyages

Les Cyclades: Santorin

23/11/2015

Santorin… ♥ Santorin, cette île-volcan à demi-immergée, célèbre pour ses spectaculaires couchers de soleil faisant flamboyer les villages immaculés, accrochés à la falaise couleur de lave. Santorin, connue pour son vin unique issu des terrains volcaniques. Santorin, le témoin d’un patrimoine archéologique de premier ordre, datant de l’âge de bronze. Santorin, cette île stérile et rocheuse, avec ses plages noires et rouges et ses villages situés en haut de falaises, offrant un paysage à couper le souffle ! Santorin la dramatique, à la beauté étourdissante !

Santorin est l’une des îles les plus magiques de la Grèce ! J’ai adoré la découvrir (hormis Fira, sa capitale !), la regarder, la ressentir… Et j’ai encore plus aimé me replonger dans son doux souvenir !

Bonne journée mes Amours ! xx. ◊ Christelle

Imerovigli

J’ai choisi le petit village d’Imerovigli (situé au point le plus haut de Santorin), comme pied à terre. Imeroglivi est un beau et paisible village situé à 2 km au nord de Fira. Surnommé le « balcon de la mer Égée » en raison de sa position stratégique, il don   . En journée, les touristes , et le soir, tout le monde se retrouve dans l’une des tavernes du front de mer, pour des mezzés de poissons frais, comme la traditionnelle « gouna » (maquereau séché au soleil). Nous avons vraiment adoré le mode de vie authentique de ce petit village. Du pur bonheur !

Loger au sommet de la Caldeira, et profiter d’une vue à couper le souffle ! J’ai choisi l’hôtel-boutique Altana Traditional House & Suites pour son cadre idyllique, entouré d’un horizon bleu infini ! Niché à 400 mètres au-dessus de la mer Égée, le bâtiment -restauré- datant de 1700, propose des petites chambres ou suites immaculées avec balcons privatifs. Il dispose aussi d’une piscine extérieure (la plus haute de l’île !) et d’un café traditionnel, où le petit-déjeuner est servi chaque jour. Je n’ai pas trop apprécié ce dernier (pas du tout « homemade », et dépourvu de fruits frais !)… J’ai préféré prendre mon café du matin au bord de la piscine, en contemplant le ballet des paquebots de croisière. 😀

Regarder le soleil se coucher depuis la chapelle construite sur les contreforts du rocher Skaros, du côté de la caldeira.

Dîner chez Anogi : LE meilleur restaurant de l’île de Santorin ! Au menu, du poisson extra-frais servi sans chichis, et des fruits de mer apprêtés à la perfection, dans un cadre convivial (réservation conseillée !).

Le reste de l’île

Faire escale dans le village médiéval d’Emporio, à 12 km de Fira… Perché sur les hauteurs du Mont Prophitis Ilias (le plus haut sommet de l’île), ce petit havre de paix permet de découvrir la traditionnelle Santorin, tout en échappant aux ruelles surpeuplées de Fia et Oia !

Boire un milk-shake/un verre au café To Kafenedaki tou Emboriou. Perdu dans les ruelles d’Emporio, ce petit café est aussi charmant que ses patrons !

Déjeuner chez Sea Side by Notos, au bord la plage de Perivolos. Au programme, un cadre lounge décontracté, de la musique branchée, d’excellents cocktails, et cuisine fusion raffinée ! Et pour ceux/celles qui désirent profiter de la plage (sable noir 😉 ), il est possible de louer des lits/transats confortables et habillés de parasols de paille… J’ai siroté mon café de fin de repas (espresso freddo) sur ce petit bout de paradis !

Photographier et immortaliser la Red Beach. La célèbre « Plage Rouge » est impraticable et interdite à la baignade, car dangereuse (glissements de terrain). Ceci dit, LA plage la plus spectaculaire de l’île vaut le déplacement, surtout pour s’en mettre plein les mirettes et prendre des photos !

Visiter le site archéologique d’Akrotiri. L’existence de l’ancienne cité d’Akrotiri remonte à l’âge de Bronze… L’exceptionnel état de conservation du site le doit à une éruption volcanique, dont les tonnes de cendres ont recouvert les bâtiments sous plusieurs dizaines de mètres, tel. Impressionnant !

Regarder le soleil se coucher depuis le phare de Santorin, appelé « Phare Akrotiri » car situé au cap Akrotíri tout au sud de l’île. Là-bas, inutile de se bousculer pour capturer le fameux « rayon vert »… Il suffit de s’assoir sur l’un des rochers de la falaise (30 personnes maxi !), et de contempler le spectacle.

Acheter des produits bio (locaux) et sans gluten chez Green Market Santorini.

Oia

Oia, que l’on prononce « Ia », est certainement le village le plus chic et pittoresque de l’île de Santorin. Construit sur le rebord de la Caldeira, il est composé d’une enfilade de maisonnettes (la ville abrite les célèbres skaafta, maisons troglodytiques), creusées dans la roche et peintes en blanc. Depuis les ruelles pavées en marbre immaculé, des villas avec terrasses et jaccuzis, des églises aux coupoles bleues, les célèbres « Maisons du Capitaine »…, et au bout les moulins à vent… Bref ! L’atmosphère typique d’Oia m’a donné envie de flâner dans ses rues aux allures de cartes postales !

Flâner dans les ruelles étroites au petit matin (avant l’arrivée massive des touristes), et s’émerveiller devant les magnifiques panoramas.

→  Goûter aux délicieuses glaces artisanales Lolita’s Gelato. Une pause rafraichissante qui m’a fait du bien, après des heures à déambuler sous 30° !

Descendre les 300 marches qui mènent à la mer, pour rejoindre Ammoudi, le port d’Oia. Ammoudi est un petit village autonome où se cachent certaines des meilleures tavernes de poissons !

Photos: MTC et Moi !

 Vous aimerez aussi:
Les Cyclades: Paros
Athènes: de l’Archéologie aux Graffitis

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre LadyMilonguera 23/11/2015 at 111105

    Avec le froid qui vient de nous ratrapper, cette destination fait bien envie.

  • Répondre Samsha 02/08/2017 at 111005

    C’est vraiment une destination magnifique!

  • Laisser un commentaire