À l'essai Food

Chou-Quête

30/09/2013

Il y a des desserts, qui, l’air de rien, véhiculent d’heureux souvenirs. Des souvenirs d’une enfance perdue. C’est le cas du chou à la crème. Il me rappelle certains mariages franchouillards, assez plaisants au final, les anniversaires avec nappe à carreaux, les fêtes de famille… Il est dans l’esprit de tous, un peu désuet, parfois trop sucré, et réservé aux grandes occasions. Pour moi, il a toujours été une gourmandise sous-estimée; J’aime sa forme rondelette, sa petite taille -on en fait qu’une bouchée-, et sa crème onctueuse et généreuse. Il est mon macaron, ma Madeleine de Proust. Aujourd’hui, le chou à enfin le vent en poupe. Il est devenu l’accessoire à la mode des Foodistas. Du coup, plusieurs établissements se sont spécialisés dans ce petit plaisir sucré. Revisité, modernisé et allégé, le chou version 2013 n’a plus rien à voir avec la pièce montée qui colle aux dents. Je suis donc allée faire un tour du côté de ces nouveaux bars à choux…*

Bon courage à tous/toutes pour cette nouvelle semaine. Il y aura pas mal de nouveautés sur le blog… So, stay tuned!
xx. Christelle.

* Je les ai classés par ordre de préférence.

 

1. La Maison du Chou

Depuis le 3 avril 2013, Manuel Martinez, meilleur ouvrier de France et chef deux étoiles du célèbre Relais Louis XIII, présente le chou dans son plus simple appareil. Dans sa Maison du Chou, les choux à la crème sont préparés à la commande, et remplis sur place, sous nos yeux… Trois parfums sont proposés : sabayon de fromage blanc nature, chocolat ou café.

La Maison du Chou
7 de la place de Fürstenberg, 75006 Paris.
Tel: 09 54 75 06 05
Ouvert du Mardi au Dimanche de 11h à 19h. 
Compter 1,70€ le chou, et 10€ les 6, à déguster sur place ou à emporter.

Verdict: Les plus craquants

Les +
La pâte à choux extra fraîche et extra craquante.
L’odeur d’oeufs frais et de beurre caramélisé.
Les choux remplis sur le moment.
Le design de la boîte, toute en transparence.
Les conseils de la vendeuse. Commencer par déguster le parfum le plus léger, donc le nature -placé au centre de la boîte-…
La crème, sabayon de fromage blanc. Aérienne et légère en bouche.

Les –
Le parfum chocolat. Très léger, voire trop léger en goût, on ne sent plus que le fromage blanc.
La crème, sabayon de fromage blanc. Étant une aficionada de choux à la crème pâtissière, je suis un peu déçue de ne pas déguster une bonne crème aux oeufs bien onctueuse.

Mon préféré:
Le chou au café. Une recette légère par la consistance de la crème, et forte en goût, par le goût prononcé de café. En bouche, on a l’impression de déguster une mousse à l’espresso!

Note: 9/10

 

2. Popelini

Baptisée Popelini en hommage à l’inventeur de la pâte à chou, cette pâtisserie est la première à avoir revisité les choux à la crème. Déclinés à tous les goûts, les petits choux sont parfumés à la vanille de Madagascar, au chocolat noir, citron, praliné, café, caramel beurre salé, pistache, chocolat au lait, rose-framboise. La propriétaire, Lauren Koumetz propose aussi quelques créations éphémères plus surprenantes, réalisées selon l’humeur de la pâtissière -Alice Barday, une ancienne de chez Ladurée-; Au jasmin, à la dragée, ou façon Pêche Melba…

Popelini
- 29 rue Debelleyme, 75003 Paris.
Tel: 01 44 61 31 44
- 44 rue des Martyrs, 75009 Paris.
Tel: 01 42 81 35 79
- 22 rue Voltaire, 75011 Paris.
Tel: 01 40 24 05 37
Ouvert du Mardi au Samedi de 11H à 19h30.
Le Dimanche de 10h à 15h.
Compter 1,85€ le chou, et 11€ les 6, et 2,80€ le chou du jour.

Verdict: Les plus équilibrés

Les +
La pâte craquante.
La fraîcheur des produits utilisés. On voit et sent la pistache, le praliné, et les grains de vanille.
Le côté girly des boutiques; Du taupe et une pointe de rose… De quoi attiser la gourmandise.
L’accueil. Un beau sourire et des conseils.

Les –
La pâte. Pas assez dorée.
Le fondant est très sucré et trop épais.
La crème. Elle est trop liquide et manque cruellement de goût!
Le parfum chocolat au lait. On ne sent pas du tout le goût de chocolat.

Mon préféré:
Le chou praliné. Un bon goût de praliné et une crème truffée de délicieux petits bouts de noisettes…

Note: 7/10

 

3. Odette

Des choux sous cloche, servis sur une belle vaisselle, et avec Edith Piaf en fond sonore… Bienvenue chez Odette, la bar à choux version Belle Époque. Frédéric Berthy, créateur et petit-fils de ladite Odette, propose dans sa petite boutique neuf parfums plutôt traditionnels -chocolat, vanille, pistache, praliné, caramel, citron, café, thé vert, fruits des bois- à déguster sur la charmante petite terrasse, ou dans le salon de thé chic et rétro situé à l’étage. À deux pas de Notre-Dame, cette pâtisserie offre une vue imprenable sur la Cathédrale, au milieu d’un quartier piéton où il fait bon vivre.

Odette Paris
77 rue Galande, 75005 Paris
Tel: 06 28 63 67 95
Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h30.
Compter 1,90€ le chou, et 9,90€ les 6, à déguster sur place ou à emporter.

Verdict: Les plus rétro

Les +
L’aspect. Bien dorés, et surmontés d’un fondant girly.
La crème bien épaisse.
L’emballage. Les  étuis monogrammés sont très chics.
L’échoppe ouverte sur rue. À deux pas de Notre Dame, on est replongé dans le vieux Paris.
La possibilité de se faire livrer.

Les –
La pâte à chou. Toute molle! J’y suis retournée une deuxième fois le matin, à l’ouverture, et la pâte était déjà trempée.
La décoration. Les serviteurs à gâteaux présentant des choux ramollis ne donnent pas vraiment envie.
Le manque de constance. La première fois, j’ai été agréablement surprise par le puissance des saveurs, et l’aspect général des choux. La deuxième fois, le glaçage était légèrement fondu, la crème pâtissière était pleine de grumeaux, et avait un goût « chimique »… À tester de nouveau, pour se faire un avis tranché.

Mon préféré:
Le chou à la pistache. Très puissant, un bon goût de pistache, et complètement craquant avec son petit chapeau dentelé vert.

Note: 6,5/10

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire