Up menu

Archive | 08/06/2015

CrossFit: La Fin des Clichés !

Que le temps passe vite ! J’ai commencé le CrossFit il y a plus d’un mois et demi, et je n’ai pas eu le temps d’y consacrer plus d’un article. Pourtant ce n’est pas l’envie et les sujets qui manquent… Mais tout semble s’accélérer avec l’arrivée de l’été ! Et puis, je n’ai toujours pas Internet à la maison… Bref, je vous promets de rattraper mon retard… <3

Aujourd’hui, je vous propose un petit billet d’humeur consacré aux idées reçues/aux clichés que l’on retrouve souvent lorsque l’on parle de CrossFit. Et vous serez surpris(e)s d’apprendre qu’elles/ils émanent souvent des acteurs du sport (journaliste sportif, coach, etc…) ! Pour ma part, je préfère toujours essayer une activité avant de la juger. Et lorsque je ne suis pas convaincue dès la première séance, je prends le temps d’en essayer une deuxième avec un autre coach/professeur. On oublie très souvent que le sport est un partage d’enseignement; Et comme dans toute relation humaine, le courant ne passe pas toujours avec la personnalité et la pédagogie d’un prof !

Je vous laisse donc avec ces 4 idées reçues revues et corrigées… Et n’hésitez pas à me proposer d’autres idées !

Bon début de semaine mes Chatons. ◊ Christelle

Le CrossFit n’est pas accessible aux débutants

FAUX. Le CrossFit est accessible à tous, quelque soit son âge ou sa condition physique ! Chacun va à son rythme, selon son niveau, sa force, sa souplesse, et l’objectif qu’il s’est fixé ! Dans la philosophie du CrossFit, les besoins entre un débutant et un athlète de haut niveau sont différents en degrés et non en nature. Le programme reste le même; Seuls les charges, l’intensité et les temps de récupération sont adaptés aux capacités individuelles de chacun. Pour ma part, je n’ai jamais réussi à faire un WOD entier (Workout of The Day) en niveau RX (abréviation lointaine de « as prescribed », « comme convenu »); La plupart de temps, j’oscille entre les niveaux N1 (un peu plus difficile) et N2 (plus facile). Je suis donc une débutante, et il n’y a pas de honte à cela. Par ailleurs, certaines personnes n’ont pas envie d’atteindre ce niveau RX; Elles pratiquent le CrossFit pour s’entretenir tout en s’amusant ! Et c’est tout aussi bien !
Les Box prévoient des séances d’initiation (le prochain article CrossFit ;) ) pour aider les futurs athlètes CrossFit à comprendre la discipline, à apprendre les mouvements et à s’intégrer dans la communauté. Les débutants sont donc vraiment bienvenus !

Le CrossFit est dangereux

FAUX. Marcher sur les mains, soulever des charges lourdes (haltérophilie), sauter sur des box de 60 cm (box jump), faire des pompes la tête à l’envers (handstand push-ups), etc…, tous ces exercices, toutes ces choses font peur à beaucoup d’entre nous. Lorsque j’ai commencé le CrossFit j’entendais certaines personnes me dire qu’elles s’étaient blessées en faisant un soulevé de terre (deadlift)… Pourtant, tous ces mouvements sont des gestes empruntés à notre quotidien (hormis le handstand, et certains mouvements de gymnatiques, hein !). D’ailleurs, au CrossFit on dit que ces mouvements sont fonctionnels; C‘est-à-dire des mouvements naturels que l’on retrouve dans la vie quotidienne (s’asseoir et se relever d’une chaise, s’accroupir, ramasser ou soulever des objets, courir, sauter, etc…). Vous voyez ? En théorie, il y a moins de risque à pratiquer le CrossFit qu’un autre sport (running, vélo, rugby, boxe, etc…) ! En pratique, il faut juste apprendre à se dépasser sans se surestimer et à écouter son coach (la technique) et son corps (les limites).

Le CrossFit est un sport masculin

FAUX. Encore une fois, le CrossFit est « un programme de préparation physique et d’entraînement musculaire qui repose sur un enchaînement de mouvements variés, de forte intensité, et issus de différentes disciplines sportives telles que la gymnastique, le fitness, l’haltérophilie, l’athlétisme, l’exercice cardio, etc… ». Grâce à cette mixité, chacun y trouve son compte. Il y a des jours où l’on travaille plus la Force Pure, d’autre fois le Cardio., etc… Cette méthode permet de nous reposer sur nos points forts, et d’apprendre de nos points faibles. Le but étant de tout donner, suer, lever, tirer, pousser, etc…, tout en prenant un maximum de plaisir.
Alors, c’est vrai ! Les femmes n’ont pas l’habitude de faire autant travailler leur bassin et leurs bras. D’ordinaire, nous les femmes, avons tendance à pousser les fesses vers l’arrière, et à oublier volontairement de bosser le haut de notre corps… ;) Au CrossFit justement, il faut pousser le bassin vers l’avant (donner un coup de rein :D ), et travailler l’intégralité de son corps (les bras en font partie ! ). En ayant un dos fort, des épaules musclées, et des fesses puissantes, on progresse vite, et on améliore sa qualité de vie au quotidien. Qui a dit, que de porter des packs d’eau était une corvée ? ;) Fini les demoiselles en détresse ! La Femme 2015 est forte de corps et d’esprit !

Le CrossFit fait grossir

FAUX et VRAI. C’est sûrement l’appréhension #1 des femmes: prendre trop de masse musculaire. Combien de fois ai-je entendu la phrase « Je n’ai pas envie de ressembler à un homme ! » ? Outre le fait, que je trouve cette vision des deux sexes très rétro (Barbie ≠ GI Joe), je pense aussi, qu’il faut savoir regarder la réalité en face. Les jeunes femmes que l’on peut voir aux CrossFit Games et autres compétitions de CrossFit sont de vraies athlètes entraînées, voire surentraînées; Et ce n’est pas en pratiquant le CrossFit 4 fois par semaine, que vous obtiendrez ce résultat !
Néanmoins, j’avoue avoir pris un peu de masse depuis le début de mon aventure CrossFit. Je ne sais pas comment l’expliquer, mais mon métabolisme et ma morphologie semblent avoir changé. Mes proches me disent « C’est bizarre, on a l’impression que tu es à la fois plus mince, et plus massive. ». À mon avis, je suis simplement dans une phase d’adaptation; Mon corps devient plus musclé, plus tonique, mais il n’a pas complètement pu se défaire de sa masse graisseuse. J’attends donc avec impatience, de voir la suite… ;)
Et pour celles qui douteraient encore… Sachez que plus la masse sèche augmente (les muscles, donc !), plus vous et votre corps brûlera de calories et plus le taux de masse grasse diminuera. D’un autre côté, les muscles ne deviennent pas plus visibles parce qu’ils sont plus gros; Lorsque le taux de masse grasse baisse, le muscle est plus dessiné, plus visible.

Photos: MTC.

Je porte: T-Shirt CrossFit Barbell Reebok – Short CrossFit Speed Reebok – Reebok CrossFit Nano 4.0.

* Un grand MERCI à (Daniel Chaffey) la Box Reebok CrossFit Louvre, qui a accepté de m’accueillir pendant 3 mois, et à Reebok pour son soutien matériel et immatériel ! :D
*  Les vêtements Reebok m’ont été offerts par la marque via Zippy Guide.

Vous aimerez aussi:
10 Choses que le CrossFit m’a apprises !
J’ai testé le CrossFit XIII !

3