Running Sports

Spartan Race : comment s’équiper ?

28/02/2017

Suite à mon retour sur la Winter Spartan Race de Valmorel, vous avez été nombreux et nombreuses à émettre le souhait de participer à l’une de ces courses à obstacles ! Personnellement, je suis vraiment fan de ces courses en plein air, à courir en équipe, pour le fun et le goût de l’effort. Cela change du simple running, et je m’ennuie moins. 🙂

Dans mon dernier article, je vous avouais avoir envie de relever le challenge de la Trifecta cette année (= faire les 3 niveaux de Spartan : Sprint, Super et Beast)… Et bien justement, cette envie est en train de prendre tout doucement forme ! C’est pourquoi, j’ai pensé à une série de billets consacrés à ces courses à obstacles.

Qu’en dites-vous ?

Aujourd’hui, je commence par répondre à la question que l’on se pose tous et toutes lorsqu’on envisage de participer à une course à obstacles : « Comment BIEN s’équiper ? » 
Je sais que je ne suis pas -encore- une « spécialiste » de ces courses, mais j’ai acquis une petite expérience que je voudrais partager avec vous ! 😉 Pour que tout soir clair, j’ai différencié la Spartan Race d’été et d’hiver. Et j’ai même créé les tenues qui me paraissent idéales pour pratiquer ce type de course !

Bonne lecture, et surtout n’hésitez pas à me poser toutes vos questions ! 🙂

A très vite, Christelle ♥

Photos : Mehdi Têtard

Je porte : Brassière Spartan Pro Reebok – Haut de Compression Manches Longues Spartan Stealth Reebok – Collants 3/4 Spartan Reebok – Chaussures de Running All Terrain Super 3.0 Reebok – Gants Spartan Race Reebok – Gourde Spartan Race Reebok.

N’hésitez pas à cliquer sur le « petit carré noir » pour voir la marque et accéder au produit. 😉

Vêtements

La Spartan Race d’été n’est que boue ! Oubliez donc les vêtements clairs ou qui vous tiennent à coeur; Vous risquez fort de les jeter à la fin !

→ De manière générale, privilégiez une tenue très près du corps en matière respirante et à séchage rapide pour ne pas retenir trop l’eau et la boue. Je vous conseille un haut de running comme celui-ci, et un bas plutôt long pour protéger vos jambes des cailloux et échardes lors des sessions de ramping.
Néanmoins, certains participants préfèrent courir en short (je n’ai jamais encore essayé). Dans ce cas, prévoyez des chaussettes montantes pour ne pas vous blesser.

→ Optez pour un soutien-gorge de running, c’est à dire avec un bon maintien (surtout pour les filles qui ont une poitrine généreuse 😉 ), et SANS armatures pour éviter de se blesser sur les obstacles.

Chaussures

Je sais qu’une paire de chaussures dédiée à la course à obstacles représente un vrai investissement. Néanmoins, les chaussures de trail sont un véritable plus ! Adaptées à la course à pied en terrain accidenté, elles ont l’avantage d’avoir de bons crampons par rapport à de simples running (L’adhérence et l’évacuation de la boue ne sont pas au rendez-vous !).
S’il s’agit de votre première Spartan Race, vous pouvez enfiler votre paire de running « fétiche » avec laquelle vous avez avalé des kilomètres et leur offrir ainsi un dernier moment de gloire… 😀
Le plus important dans votre choix de chaussures est d’avoir de bons appuis et aussi de vous sentir confortable.

Accessoires

Pour passer les obstacles, il est indispensable d’être léger et de ne pas trop vous encombrer.

→ Les gants sont -pour moi- indispensables et être utiles pour protéger vos mains des cordes, cailloux, échardes, etc. Choisissez plutôt des mitaines, des gants coupés laissant le bout des doigts libres. Attention néanmoins, leur grip se perd en cas de bout et d’humidité. 🙁

→ Si vous prévoyez de porter un débardeur ou un haut à manches courtes le jour de la course, investissez dans des manchons de compression. Ces derniers favorisent la circulation sanguine et réduisent le risque de crampes et de blessures, et ils sont un véritable plus pour protéger vos coudes lors des sessions de ramping. Croyez-moi, c’est l’expérience qui parle ! 😀

→  Si l’hypoglycémie vous fait peur, n’hésitez pas à vous ramener un petit sachet de sucre ou des fruits secs, une datte, etc. Il vous suffit de glissez vos provisions dans un petit sac banane presque invisible!

→ Prévoyez d’emmener dans votre sac : un petit « kit de survie » contenant de l’arnica, des pansements pour les bleus et autres bobos, de l’eau, une serviette, deux sacs poubelle (un pour vos vêtements, un pour vos chaussures), une tenue de change, et des provisions pour vous ravitailler après la course. Un effet, si -comme moi- vous suivez un régime particulier, vous ne pourrez pas vous restaurer avec ce qui est proposé (banane et boisson énergétique).

N’hésitez pas à cliquer sur le « petit carré noir » pour voir la marque et accéder au produit. 😉

Vêtements

La Spartan Race d’hiver est loin salissante que celle d’été. Vous pouvez donc vous permettre de porter des vêtements clairs sans risquer de devoir les jeter après !

→ En règle générale, privilégiez une tenue très près du corps en matière respirante et à séchage rapide de manière à ne pas retenir l’humidité de la neige, et à ne pas attraper froid. Je vous conseille un haut de compression comme celui-ci, mais j’ai vu certains participants porter des combinaison de surf, et cela peut-être une bonne alternative.

→ Portez des sous-vêtements de sport ! Inutile de vous dire qu’il fait froid, même très froid ! Alors n’hésitez pas à enfiler une première couche qui épouse bien les formes du corps et d’une fibre thermo-chauffante et anti-transpirante. Toutefois, faites attention à ne pas sous-estimer votre thermorégulation. Le corps se réchauffe vite, car vous êtes tout le temps en mouvement. N’hésitez pas à relire cet article et celui-ci pour vous aider à choisir les vêtements adaptés.

→ Optez pour un soutien-gorge de running, c’est à dire avec un bon maintien (surtout pour les filles qui ont une poitrine généreuse 😉 ), et SANS armatures pour éviter de se blesser sur les obstacles. Pour courir la Spartan Race de Valmorel, j’ai choisi cette brassière, car assez couvrante (elle arrive sur les dernières côtes) ! 😉

→ Choisissez des chaussettes de running épaisses mais respirantes (comme celles-ci), plutôt que des chaussettes de ski. Vos pieds seront trempés dès les premières minutes; Il est donc très important de pouvoir leur donner la possibilité de sécher au plus vite ! Aussi, optez pour un modèle plutôt montant, afin de maintenir / protéger au maximum vos chevilles.
Certains participants doublent leurs chaussettes pour être sûrs de ne pas avoir froid… Personnellement, je trouve que cela n’aide pas plus !

→ N’oubliez pas de vous munir d’un cache cou pour éviter d’attraper froid lorsque vous êtes tout en haut, et que le froid s’intensifie sous le coup du vent glacé. 😉

Chaussures

Je sais qu’une paire de chaussures dédiée à la course à obstacles représente un vrai investissement. Néanmoins, ici, les chaussures de trail sont i-n-d-i-s-p-e-n-s-a-b-l-e-s ! Adaptées à la course à pied en terrain accidenté (ici il s’agit de cailloux, de neige, de verglas, etc.), elles ont l’avantage d’avoir de bons crampons par rapport à de simples running. Le terrain est glissant et dangereux !
Le plus important dans votre choix de chaussures est d’avoir des crampons, de bons appuis et aussi de vous sentir confortable. Aussi, n’hésitez pas à essayer vos chaussures avec les chaussettes que vous utiliserez le jour de la course.

Accessoires

Pour passer les obstacles, il est indispensable d’être léger et de ne pas trop vous encombrer.

→ Lorsqu’il fait froid, il faut veiller à protéger au maximum les extrémités de son corps (les pieds et les mains). Pour une Spartan Race d’hiver, je vous conseille plutôt des gants de running épais et sans trip. D’expérience, je sais que les mains souffrent beaucoup du froid, et il est important de les protéger au maximum ! Pour passer les obstacles qui nécessitent un bon grip, vous enlevez simplement vos gants le temps de l’épreuve. 😉

→  Si l’hypoglycémie vous fait peur, n’hésitez pas à vous ramener un petit sachet de sucre ou des fruits secs, une datte, etc. Il vous suffit de glissez vos provisions dans un petit sac banane presque invisible!

→ Prévoyez d’emmener dans votre sac : un petit « kit de survie » contenant de l’arnica, des pansements pour les bleus et autres bobos, et des provisions pour vous ravitailler après la course. Un effet, si -comme moi- vous suivez un régime particulier, vous ne pourrez pas vous restaurer avec ce qui est proposé (cakes, vin chaud, etc). Néanmoins, il est nutile de ramener votre couverture de survie; On vous en distribuera une à la ligne d’arrivée. 😉

Vous aimerez aussi :
La Spartan Race : On l’a fait !
La Winter Spartan Race de Valmorel
Les sous-vêtements de sport : l’astuce anti-froid

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire