Browsing Tag

néo-grunge

Dress code

Néo-grunge

03/03/2014

Bon lundi les Chéri(e)s!
Pour ce premier post de mars, j’ai décidé de bousculer les petites habitudes du blog… Ou plutôt de lui en donner! Je m’explique…

À compter d’aujourd’hui, les catégories « Dress code » « Recipy » et « Sporty » seront thématiques pendant tout le mois de mars. Ouh, challenge!
Côté fringues, je composerai des looks autour de la tendance denim… Elle revient en force cette saison, et je compte bien, comme beaucoup d’entre vous, en abuser! Les recettes seront, quant à elles, toutes dédiées aux plaisirs du petit-déjeuner. Vous le savez, pour moi il est sacré, et surtout « sucré »! Alors, avec l’arrivée du printemps, je me suis dit que ce serait sympa de partager quelques recettes que j’aime bien…  Et pour le sport, on parlera essentiellement d’abdominaux… De ventre plat, de tablettes de chocolat… De choses qui font mal, quoi!

Je commence avec mon look néo-grunge. Je l’aime tout particulièrement, parce que j’aurais très bien pu le porter adolescente… C’est un peu un clin d’oeil à ma « période Silverchair », avec mes jeans taille haute découpés, et mes chemises tartans nouées à la taille… J’ai adoré cette époque. Elle me manque. Je regardais Hartley Coeur à Vif en rentrant des cours, et la vie se déroulait tranquillement, en rires et musique… Fort heureusement, la Mode et son « éternel retour » me permet d’y goûter à nouveau…

Est-ce que ce petit programme vous plaît? Et vous pensez quoi de ce look néo-grunge?
Des Baisers, et bon courage pour cette rentrée!
xx. Ceedjay.

Photos: MTC

Top à Carreaux Transparent - Zara (A/H13)
Lingerie Top - Zara (déjà vu ici) (A/H13)
Pantalon Denim High Waist - Zara
Chaussures à Talons Cube - Cheap Monday via Asos
Collier Plaqué Argent ADRIEN - Adeline Affre (déjà vu ici et )
Montre - Ice Watch (déjà vue ici)
Bague - H&M (déjà vue ici,  et ici)
Lunettes de Soleil - My Little Box mai 2013
Goody/Bady

En septembre, je n’ai pas aimé…

01/10/2013

Coucou mes Beautés!

En rédigeant ce billet, je me suis rendue compte qu’un mois déjà, venait de passer. Un mois de rentrée, riche en émotions pour tout le monde je pense… Aujourd’hui, je vous propose de commencer octobre en beauté, avec un nouveau « Je n’ai pas aimé… »; Histoire de jouer les mauvaises langues, et surtout de dire les choses…

Je vous embrasse fort! Mouahh!

4. Café Craft

Sur le papier, Café Craft, c’est un café très connecté et design, destiné aux « créatifs sans bureau fixe ». Niché dans la désormais très animée rue des Vinaigriers, à deux pas du Canal Saint-Martin, Craft est vite devenu le repère des « artistes ». Oui, mais lesquels? C’est la question que j’aurais dû me poser avant de m’y rendre. Un samedi après-midi, la pluie battante me force à trouver un abris. Je choisi Craft. Ca tombe bien, je voulais bosser un peu. Une chaleur suffocante à l’intérieur. Les yeux sont tous rivés vers la porte. Oup’s! Je suis légèrement mal à l’aise. Il n’y a bien évidemment, plus de place sur la longue table en bois clair, équipée de connections Ethernet. Bon, je me dirige vers le fond… Étouffant! Finalement, je m’installe à côté du comptoir, juste en face de la vitrine. Je commande un café allongé au Jeune homme -visiblement muet-. Je sais qu’il est signé Lomi, et qu’il est fait avec l’amour d’une Marzocco. Il ne peut être que bon!
Après quelques minutes, j’entend le rire abrutissant de deux couples. Tout le monde parle fort, hurle! Il est impossible de travailler ici. Et, cette ambiance faussement sobre, ces carreaux noirs et blancs, ces lignes et grillages partout… Au bout de 10 minutes, mon café est déjà froid, et je décide de quitter ce lieu pour ne jamais revenir.

3. L’accueil selon Rice & Fish (cuit)

Rice & Fish c’est un sushi bar à la califonienne très tendance, où l’on sert une cuisine fusion créative. Les plats sont délicieux et les associations de saveurs surprenantes -crabe, dorade, gambas, citron vert, sauce piment, coriandre et pousses de salades-… Mais parfois, il arrive qu’un plat, aussi bon soit-il, vous laisse un goût amer en bouche… Cela a été le cas avec ceux de Rice & Fish. J’arrive à 13h30. La petite échoppe est pleine à craquer, d’une clientèle huppée venue déjeuner. On réussit à se glisser entre les tables pour demander s’il reste une place. Quelques personnes s’en vont manifestement, mais le patron nous dit que les tables sont réservées, et qu’il faut attendre au moins 45 minutes -soit à la fermeture du restaurant-. C’est la première fois qu’on me la fait celle-ci! On repasse un peu plus tard et on s’assied. Tiens, ils n’ont pas l’air enchantés de nous voir! J’ai un machin sur la figure?
Après 15 minutes d’attente, la table est toujours recouverte de sauce sucrée. On commande, mais il ne reste plus rien… Bon! On décide de partir vite, car ils sont en train de fermer. Après avoir encaissé, plus un mot, pas même une réponse lorsqu’on lance un « au revoir »… Ben, moi je dis ADIEU à Rice & Fish!

2. La tendance grunge, version 2013

Cet automne, la tendance grunge est de retour! Et j’ai comme l’impression que Kurt Cobain pourrait bien se retourner dans sa tombe, avec cette néo-version scandaleuse. Oui, cela fait un mois, que l’on nous bassine avec les carreaux écossais, la veste de motard, les jeans troués, et les t-shirts à slogan… À la sauce 2013, ces vêtements donnent naissance à ce que les rédactrices mode appellent le « nouveau grunge ». Je suis offusquée, en tant que nostalgique des années 90, et grande fan de musique grunge, de voir le résultat. On prend des clous, des paillettes, on se noue une chemise à carreaux à la taille, et on se dit grunge! Rien de nouveau en fait, le grunge 2013 est un mot fourre-tout. Pour résumer, cette saison il faut récupérer le t-shirt troué de son petit frère/fils, ressortir les patchs autocollants à message de mémé, pour racommoder son jean Levi’s, porter du rouge de la bouche aux orteils… Attendez! Oui, c’est bien ça! Vous ressemblez à Gwen Stefani à l’époque de No Doubt. La grande classe!

1. Isabel Marant pour H&M

Chaque année depuis 2004, H&M propose aux plus grands créateurs d’imaginer une collection inédite, en édition limitée -à l’échelle d’H&M hein!-. Ces collections capsules ont déjà permis à des millions de « modeux », de shopper des pièces coutures à petits prix. Signés Karl Lagarfel, Alber Elbaz, ou encore Maison Martin Margiela l’année dernière, ces futurs « It » -du moins sur Ebay- sont imaginés cette année par Isabel Marant.
Isabel Marant. Comment ne pas être en extase devant son travail! Elle a réussi à rendre féminin le masculin avec une nonchalance presque naturelle. Après quelques mois d’attente interminable depuis l’annonce de cette collaboration, H&M a enfin dévoilé les visuels de la collection… Et là, la claque. Grosse déception! On avait dit « collection inédite », n’est-ce pas? J’ai comme l’impression que la Demoiselle s’est auto-plagiée! Les modèles sont, pour la plupart, un vulgaire copier-coller en plus « cheap » de ceux qu’elle a créés auparavant…
Bon, pour me consoler, je me dis que la tendance est aujourd’hui au recyclage. Elle est écolo Isabel! Et puis, certains modèles me font quand-même de l’oeil, comme le pardessus masculin anthracite, et la ceinture en perle… Et je compte bien piocher dans la collection masculine qui est pour le coup inédite. Pour la première fois, Isabel Marant s’est prêtée au jeu de la mode masculine avec 23 pièces, vêtements et accessoires pour homme, à la fois bohèmes et cools.

La collection Isabel Marant pour H&M sera disponible dès le 14 novembre dans 250 boutiques.