Sports

Objectif Running: Partir du bon pied!

24/04/2014

J’aurais très bien pu intituler cet article par « le journal du runneuse débutante« ; Parce que le running reste un grand mystère pour moi! Il y a deux semaines, je vous parlais de mon envie de me remettre à courir… Oui, j’ai envie d’être l’une de ces joggeuses averties, toute élancée, toute légère… Mais lorsque j’entend les termes « foulée relâchée » « phase de propulsion », mon cerveau ne fait qu’un bon; Je m’imagine sur les bancs du lycée, à écouter le discours alambiqué de mon prof de physique-chimie. Trop raisonné pour la littéraire que je suis!

Me remettre au running, c’est avant tout me lancer un nouveau défi, bousculer ma routine sportive, pour progresser. Je vois donc le running comme un moyen plutôt qu’une fin.
Bon, il y aura quand même une fin, puisque je me prépare pour la We Own The Night, la course féminine de 10km par Nike. J’ai donc 1 mois et demi pour progresser, et atteindre mon objectif de courir ces 10km en moins de 45 minutes.
Ça va être dur! Très dur même! Je vais devoir en courir des kilomètres avant d’allonger ma foulée. Je vais devoir perdre du poids, du muscle… Et changer mon alimentation! Mais je compte relever ce challenge!

Pour tout vous dire, j’ai commencé à changer mon mode vie depuis un mois déjà. J’essaie de me nourrir plus sainement, de réduire mes portions, et je m’entraîne dur. J’ai commencé par un plus petit objectif: La Color Run. Vous vous souvenez?
Il y a deux semaines environ, j’ai eu la chance de pouvoir participer à cette course festive de 5km. C’était vraiment top. L’ambiance était électrique; Il y avait les vrais coureurs, les groupes d’amis déguisés, les familles, les solos, et José Garcia! À chaque kilomètre parcouru, on nous lançait une poudre alimentaire de couleur. On pouvait se repérer aux petits nuages colorés pour connaître le nombre d’étapes restantes. J’ai vraiment éprouvé un grand plaisir pendant cette course. Pas de stress, pas de chrono; Juste la volonté de finir vite pour assister au lancé de couleurs. Au final, 5km « c’était vraiment du gâteau »! J’ai commencé à suer en franchissant la ligne d’arrivée…

Je vous propose donc, de vivre -en même temps que moi- cette préparation physique au running! Je précise que je suis habituée au sport, et que mes objectifs sont adaptés à ma condition physique! Pas à pas, on passera de « joggeuses du dimanche », à « runneuses endurcies »! Ça vous dit?

Aujourd’hui on commence par la Phase 1, et la plus importante sans doute; S’équiper!

PHASE 1 : Les bonnes chaussures

Courir, c’est avant tout une affaire de chaussures. Que l’on soit débutante ou sportive accomplie, le choix de sa paire de running est très important. Pour choisir le modèle adapté à son pied, il faut avant tout savoir si ce dernier est pronateur, supinateur ou universel.
Je vous laisse découvrir votre type de foulée avec le schéma super sympa que propose le site i-run.fr. Pour ma part, je suis pronatrice, car je déroule mon pied sur le bord interne.
Puis, il faut prendre en compte le type de course, de terrain (trail, route, fitness…), le poids, le fréquence d’entraînement, la distance hebdomadaire parcourue… Je vous encourage à remplir le petit questionnaire qui se trouve à nouveau sur le site i-run.fr. Il permet d’être redirigé vers les chaussures parfaites pour ses pieds! C’est vraiment très pratique.
Et pour celles qui n’ont pas envie de se prendre la tête, Nike propose aussi une sélection de running suivant le type de course. Perso, je privilégie toujours le maintien et la stabilité… La Nike LunarGlide +5  Fait donc partie de ma wishlist.

1/ Comment choisir son type de foulée?
Je vous disais être pronatrice. Pour connaître exactement son type de foulée, il faut regarder l’usure de ses semelles de chaussures. En cas de doute, il est plus sûr d’opter pour une foulée universelle.

2/ Quelles sensations faut-il rechercher dans une paire de running?
Selon notre niveau et notre corps, on ne recherche pas les mêmes sensations. Stabilité, légèreté, dynamisme, amorti, souplesse…? Moi, je privilégie l’amorti -mes jambes sont déjà beaucoup sollicitées par mes autres entraînements-, et le maintien -j’ai les chevilles assez fragiles-.

3/ Comment choisir la bonne pointure?
Lorsque l’on court, le pied a tendance à glisser vers l’avant de plusieurs millimètres. Il faut donc, faire très attention lorsque l’on essaye une paire de running! Les orteils ne doivent en aucun cas buter sur l’avant de la chaussure…, au risque d’avoir des ampoules ou des ongles noirs (le sang ne circule plus). Je rajoute toujours une demi-pointure… La petite astuce est d’acheter ses chaussures de course le soir, lorsque le pied est gonflé!

4/ Quand renouveler ses chaussures?
On a toujours tendance à user nos running « jusqu’à la moelle »! Cette erreur peut nous coûter des blessures diverses, et plus ou moins dangereuses. Alors, on reste à l’écoute de son corps; Lorsque la semelle lâche, on le sent vraiment! Il est plus difficile de courir, on commence à avoir mal aux jambes, la foulée est lourde… De manière générale, il faut compter 1 500 et 2 000 kilomètres pour les semelles épaisses, et 500 kilomètres maximum pour les paire plus légères. Je compte acheter de jolies running toutes neuves pour la course We Own The Night!

5/ Combien de chaussures faut-il avoir?
En courant/s’entraînant tous les jours avec la même paire de chaussures, on augmente l’effet de l’usure! Il est préférable d’utiliser deux paires de running; Une pour les distances longues et la préparation, l’autre pour la compétition et les distances courtes. De cette façon, elles durent plus longtemps!

6/ Quelles chaussettes porter? 
Et oui! La chaussette a aussi son mot à dire! On préfère la socquette en nylon, à celle en coton, afin de mieux évacuer mieux la transpiration, et de garder le pied au sec!

Vous aimerez aussi

3 Commentaires

  • Répondre Thalia G 09/04/2015 at 110705

    La Color Run a toujours une course que j’ai rêvé de faire. En plus du challenge sportif, cet évènement semble vraiment ludique et marrant. En soi il permet d’initier les runners du dimanche à un premier run,
    j’étais censé faire la color run de l’année dernière mais un trauma cranien et une amnésie suite à un accident m’ont gaché mon plaisir à quelques jours de la course.
    Participer à la color run serait une revanche, il s’agirait de ma première course officiel depuis mon trauma et mon amnésie (même si j’ai repris le sport depuis septembre 2014), et ironie du sort, il s’agirait de la même dont ce même trauma m’a privé.
    En somme si je souhaite participer à la color run avec toi, c’est certes pour relever un défi sportif mais surtout pour m’amuser, rencontrer une bloggueuse que j’admire et qui me motive, et me dépasser. Et selon moi, le plaisir est la clef pour réussir !

    De plus, j’ai toujours rêvé de ressembler à Elmer !

    PS : j’ai bien liké ta page facebook)

    • Répondre Thalia G 12/04/2015 at 111205

      J’annule ma candidature, ma boss vient de me dire que je serai exceptionnellement de service dimanche prochain 🙁

      • Répondre lecanardivre 12/04/2015 at 110705

        Hello Thalia,

        C’est trop dommage ! Ce sera pour une prochaine fois… En tous cas, merci de m’avoir prévenue ! 🙂

    Laisser un commentaire