Up menu

Nest, le comptoir fusion asiatique

Mes Chatons!
Rendez-vous manqué pour l’adresse fooding de vendredi… Faute de temps! Trop de travail, de projets… Alors, je profite de ce billet, pour vous annoncer que je prends une petite semaine loin du blog, pour souffler un peu! Mais, je ne serai pas complètement absente. Je répondrai aux commentaires s’il y en a, et je partagerai toujours ma « Pic of the day » sur Facebook et Twitter. Et puis, vous pourrez toujours me suivre sur Instagram

Aujourd’hui, je vous propose de rattraper le temps perdu avec une nouvelle adresse, pleine de charme, et qui se démarque -pour une fois- de la mouvance « bande-de-potes-barbus-qui-font-la-cuisine-,-vendent-du-café-et-des-tees »! Ici, il s’agit plutôt d’une histoire de famille…

Samedi dernier, après une promenade sur les quais de Seine, je me suis rendue du côté de la rue Villedo (à deux pas des Jardins du Palais Royal) pour un déjeuner sur le pouce. J’avais entendu parler de Nest, un petit nid franco-vietnamien à la cuisine fusion… De l’extérieur, l’échoppe fait penser à ces petites cantines japonaises de Street Food. Et à l’intérieur, le charme du lieu opère aussitôt! Des patères aux tabourets colorés dépareillés, des lustres-saladiers aux dizaines de bibelots chinés… Et ces cageots sous la table, pour entreposer son sac… Tout y est bien pensé.

Je commande le Green Juice, pomme verte, ananas, céleri, laitue, citron vert, et le Banh Mi* Burger, avec son pain sésame, porc 5 parfums, pickle de carottes, coriandre, huile de truffe. C’est 100% bio, plein de saveurs, et healthy… Tout simplement délicieux.

En attendant notre dessert on en profite pour faire connaissance avec les propriétaires des lieux: un frère (Paul) et une soeur (Priscilla)… À cette période de l’année, ils sont à Coachella. Cela explique la playlist musicale trop canon! Ils ont vécu à LA, ont beaucoup voyagé, et possèdent un carnet de recettes qu’ils tiennent de leur grand-mère vietnamienne… J’aime ces belles histoires de famille… Et cette famille à l’air vraiment cool!
On finit sur un gâteau pandan-lait de coco et tapioca. Et on promet de revenir en semaine pour goûter aux fameux Nem Nuong*, et au Banh Hoi, une sorte de Bo Bun qu’ils réalisent sans gluten…

Nest est définitivement le petit nid asiatico-cool qu’il manquait à Paris! À tester de toute urgence!

*Le Banh Mi, « pain » en vietnamien, est un sandwich-baguette garni d’un ensemble de crudités et de viandes.
* Rouleaux de printemps aux boulettes de porc.

Nest
9 Rue Villedo, 75001 Paris.
Ouvert du Lundi au Samedi de 12h à 16h.
Fermé le Dimanche.
Tél: 01.40.20.45.20
Mail: info@nestparis.com

Nest nous réserve de jolies surprises dans les mois à venir; Des collabs, de nouvelles recettes… Alors, pour suivre toute l’actualité du petit comptoir fusion, rendez-vous sur la page Facebook dédiée!

  

Quand courir = plaisir

Je n’aime pas courir. C’est ce que je me dis souvent! Et puis parfois, je ressens ce besoin de courir… Une fois par an en général. Mais (re)commencer à courir c’est dur, éprouvant, parfois sans fin… Pourquoi courrons-nous? Après m’être posée ces questions existentielles, j’ai enfin trouvé! La vraie question est plutôt: Après quoi courrons-nous?

Pour certains, il s’agit de s’évader, voir au delà de l’horizon. Pour d’autres, c’est plutôt une envie de se lancer des défis; Perdre du poids par exemple. Et pour quelques-uns, cela devient addictif, obsessionnel, une performance, un dépassement de soi.
De mon côté, je ne sais pas faire les choses à moitié. Je me lance souvent des défis, puis cela se transforme vite en passion démesurée. Et plouf! Plus rien… Je suis insatisfaite, et j’aime le changement. Lorsque j’étais petite, les adultes critiquaient vivement ce manque de constance. « Elle ne finit jamais ce qu’elle entreprend… », « Il faut aller au bout des choses!« , me répétaient-ils!

Mais au final, je suis heureuse d’être cette éternelle insatisfaite. Je suis curieuse et m’ouvre à plein de choses. Et dans ma pratique du sport, ce trait de caractère me sert plutôt bien!
Il faut savoir que le corps est une fabuleuse machine, qui s’habitue à tout, très vite! Pratiquer les mêmes activités, tout le temps, n’est pas conseillé, si l’on veut obtenir des résultats probants. Changer de routine sportive tous les trimestres est important. Il faut se faire violence, souffrir un peu, pour mieux apprécier par la suite.

Après ma routine « tablette de chocolat » de mars -que je suis toujours-, j’ai décidé de me (re)mettre au running… Oui, aujourd’hui le running a le vent en poupe! Pourquoi?

1. Il ne coûte qu’une paire de basket!
2. Il se pratique partout et gratuitement (rue, parcs, jardins…).
3. Il fait perdre du poids très vite.
4. Il est mesurable (mettre un chiffre -5km, 10km, en 20 mn ou 50 mn- sur son effort, motive énormément).
5. Il est fédérateur (autrefois activité solo, il se pratique désormais à plusieurs).
6. Il muscle les jambes et le coeur (l’idéal pour les filles).
7. Il est fun.

Le running est devenu fun. Aujourd’hui, on ne court plus seul. On se fixe des objectifs, on s’améliore grâce à des applications ou accessoires intelligents (Nike+ Running, Nike+ FuelBand SE…), on court pour la bonne cause (La Parisienne…), on se challenge avec les courses à obstacles (The Mud Day, La Reebok Spartan Race…)… Le running a pris le meilleur du fitness pour fédérer et motiver…

Alors moi aussi, j’ai décidé de me remettre à courir, et de prendre part à l’un de ces « running fun »! Bon, j’ai été aidée par la jolie Marie du blog Graine de Sportive… Elle m’a offert l’un des derniers dossards, pour la première édition parisienne de la Color Run by Lipton Ice Tea.

La Color Run, c’est la course de 5km la plus colorée au monde! Le concept est simple: on se fait asperger de poudre colorée 100% naturelle à base de fécule de maïs, à chaque kilomètre (« COLOR ZONE »). Le but étant de franchir la ligne d’arrivée avec le plus de couleurs possible. Nul besoin d’être rapide et d’arriver premier, l’essentiel est d’être coloré et de s’amuser. Cette course sportive et caritative* se finira en apothéose avec le « Festival Finisher » organisé par Lipton Ice Tea: de la couleur, du fun, et de la musique non stop!

 *Les gains de la course parisienne seront en partie reversés à l’association Les Chevaliers du ciel qui offre à des enfants atteints par le handicap, la maladie, ou socialement défavorisés, la réalisation d’un baptême de l’air avec d’autres enfants dits «ordinaires». 

Vous l’avez compris! Pour se (re)mettre à courir, il faut aussi que cela soit un plaisir. La Color Run sera l’occasion, pour moi, de me m’entraîner « façon course » dans la joie et la bonne humeur! 5km, c’est court, mais assez pour attraper le virus running! Et depuis ces deux dernières semaines -à raison de 4 entraînements par semaine-, j’ai littéralement fondu…

Je m’arrête ici pour ce post. Il est plus un prétexte à vous présenter ces nouvelles méthodes de « running fun », et de vous prouver, que oui, il est possible de prendre du plaisir à courir! Pour ceux qui ont raté la Color Run, la saison des courses est loin d’être achevée! Avant la We Own The Night de juin, à laquelle je prendrai également part, il y a d’autres événements assez sympas pour se (re)mettre à courir! Je vous conseille d’acheter le dernier Vital Mag: il contient un dossier complet sur le running (comment se préparer aux courses, comment adapter son entraînement…).

Et pour les oiseaux de nuit, il y a aussi la Flash Run! Le samedi 26 avril, les runners-clubbers pourront partager un moment alliant course à pied, jeux de lumière et musique. Après avoir couru 5 km en musique et en lumière, une soirée attendra les sportifs à l’arrivée… Il y a de quoi se motiver!

Des baisers sportifs les Chéris! Bonne journée. xx. Ceedjay.

Photos: The Color Run™ France & Le canard ivre.

  

Super Barquette: Le Festival Street Food

Mes Beautés!
Hier je vous parlais du Coachella Festival… LE festival, qui va faire battre le coeur de milliers de personnes, en Californie du sud ce week-end…

Et bien sachez qu’à Paris aussi, on aura de quoi danser sur des sets de DJ, trinquer au coucher du soleil, regarder des projections en plein air, assister à des concours étonnants, et… MANGER! 

Ce week-end, se tient sur la terrasse du Wanderlust, Super Barquette, le premier Street Food Festival; « Un rassemblement de qualité pour mieux boire et manger en extérieur »… Dis comme ça, ça sonne plutôt bien!
Au programme de ce rendez-vous des spécialistes parisiens de la street-food, du salé, sucré, solide, liquide, playlist, et de la musique en vrai. Les aficionados de la « saine Street Food », ainsi que les néophytes, pourront se retrouver le temps d’un week-end, pour goûter aux spécialités de cette néo-cuisine de rue parisienne. Et pour le côté fun, il y aura aussi des concours gourmands: mangeurs de piments, lancer de crêpes, et tournoi de crème fouetté*!

Le vendredi, ce sera « Boom Mexicaine » avec tacos, pop-corn et cocktails made by La Candelaria. Samedi, le « Service Non Stop » mettra à l’honneur le Fish and Chips et un Super BBQ. Et dimanche, il sera question de « Brunch« !

L’occasion pour vous et moi, de découvrir ou de re-goûter quelques unes de « mes bonnes adresses »: Je pense à Lockwood, Café Lomi, Télescope, pour le café… Et à Candelaria, Frenchie To Go, The Sunken Chip, Peco Peco, pour la food

Pour ma part, -en grande fan de Mexifood- je vais tenter la « Boom Mexicaine » du vendredi soir… On s’y croisera peut-être!

Des baisers les Beautés. xx. Ceedjay.

* Inscriptions par mail à piments@super-barquette.com ou à hotdog@super-barquette.com… Pour en savoir plus, rendez-vous sur Super Barquette.

……………………………………………………………………………………………………………………..

Super Barquette
Du Vendredi 11 au Dumanche 13 avril,
au Wanderlust,
32 Quai D'Austerlitz, Paris 13ème.
Entrée Gratuite.
Barquettes entre 2 et 7 euros.
……………………………………………………………………………………………………………………..
  

Like a Boho…

Dans trois jours exactement, s’ouvre la saison des festivals!
Elle commence avec Coachella, l’un des plus grands festivals d’Amérique du Nord et du monde. Durant deux week-ends, plus de cent artistes se produiront sur les 8 scènes, montées spécialement pour ce gigantesque show, dans la zone désertique de la vallée de Coachella…

En attendant de pouvoir, nous aussi, arborer notre plus joli short et notre couronne de fleurs -au Festival Calvi on the Rocks, par exemple-, j’ai pensé qu’il serait sympa de dédier ce mois d’avril aux Festivals… Comme je vous l’annonçais hier, il y aura du look festival tous les lundis… Et cette semaine sera, elle aussi, 100% festive! 

Je ne sais pas vous, mais moi ça me met de bonne humeur tout ça!

Aujourd’hui j’ai réalisé un mood board d’images*, qui me plaisent et qui me parlent. Et plus bas, vous retrouverez  pour chacune d’entre elles, une petite légende… Ce sont des eshop, des marques, des rendez-vous, et des petites choses festives de la/ma vie.
J’espère qu’il vous plaira!

Je vous embrasse fort les chéris! À demain. xx. Ceedjay.

* J’ai précisé le crédit photo à la fin de chaque légende. Lorsqu’il n’est pas présent, il est quand-même possible de retrouver l’auteur via mon Pinterest.

1/ Coachella, le Festival de Musique et d’Arts le plus prisé du monde! Je rêverais de pouvoir passer un week-end sous les palmiers d’Indio… Un jour, qui sait? En attendant, j’ai hâte de savoir, quelles seront les surprises de l’édition 2014… (L’année dernière, les organisateurs s’étaient surpassés, avec l’incroyable hologramme de 2Pac!).

2/ Les plumes. C’est un objet, un bijou, et un motif que j’aime particulièrement. Serait-ce parce qu’étant petite, je rêvais d’être Pocahontas? Peut-être… En tous cas, en été, je porte très souvent des plumes, en collier, ou à l’oreille. Et si je devais me faire tatouer un jour, ce serait sûrement une plume… C’est mon côté Cheyenne*! *Dédicace aux fan de la série Le Rebelle!

3/ Le look Wild West. C’est sûrement le look que j’arborerais à Coachella! J’adore cette esthétique western-désertique. Crâne de buffle, sac à franges, et chapeau de Cow Boy me rappellent un peu mon enfance en Nouvelle-Calédonie. Dans certains coins de l’île, c’est un peu comme ça!

4/ Free People, l’eshop et la marque de style de vie bohème par excellence! On y déniche toujours de petites perles gypsies comme des boots western, un kimono à franges, ou des bijoux de tête… Le catalogue de Mars incarné par la belle Erin Wasson, me donne des envies de road trip moto! ©Free People

5/ La petite boutique gypsy Enjoy The KissUn amour d’eshop, qui propose des accessoires de créateurs, venus des quatre coins du globe. On y trouve des grigris, des bijoux ethniques, des carnets, et surtout ce joli tambourin en forme de demi-lune! ©Enjoy The Kiss

 6/ Le Lookbook « Printemps Éternel » de For Love & LemonsSi vous ne connaissez pas encore cette marque, je vous la conseille vivement! Née dans le Wyoming, et maintenant basée à Los Angeles, la jolie griffe s’inspire de ces jours ensoleillés et heureux, à vendre des limonades. Choc des couleurs, motifs à la fois chics et espiègles… Ici, la « bohémienne moderne est punk ». « Elle ne suit pas les tendances, elle les fait »! ©For Love & Lemons

7/ Le blog Le Monde est à Nous. Je vous conseille d’aller faire un tour dans le monde bohème de Marie-Laure! Cette jeune femme est tellement inspirante! D’ailleurs, sa devise est à son image: « Believe, Feel, Love, Be, Create, Inspire »… Elle partage sur son blog, ses voyages, ses créations, et ses « Walls of Love »: des murs où elle expose ses chinages et pièces vintage à vendre. ©Le Monde est à Nous

8/ Cette année, la programmation de Coachella est juste dingue! Les festivaliers auront le plaisir d’écouter en live, Arcade Fire, Muse, MGMT, Queen of the Stone Age, Empire of the Sun, Laurent Garnier, Kid Cudi, Motörhead, Phoenix, Woodkid… Aaaahhh! Comme vous pouvez le constater, je suis très rock comme fille! Pour retrouver le reste de la Lineup, c’est ici!

9/ Les bijoux folk et bohèmes de The Vamoose. Cette jeune marque anglaise propose de jolis bijoux faits main, et réalisés avec de belles matières: cordages, pierres semi-précieuses, perles et breloques… On y trouve toujours une babiole parfaite pour l’été, et à petit prix!  ©The Vamoose

10/ La collection Topshop X Kate Moss. Enfin! Ces collaborations entre Miss Moss et la griffe anglaise m’avaient beaucoup manquées. Dès le 30 avril, on pourra à nouveau piocher dans le vestiaire rock-bohème-sixties de Kate… D’après le Vogue UK du mois de mai (Kate Moss y est en Une pour la 35ème fois!), il y aura de la frange, et du motif ethnique! Can’t wait©Vogue UK

  

Powered by Wordpress.