Up menu

Thank you, my deer: café sans gluten

Pour ce dernier jour du mois d’octobre, j’ai pris le parti ne pas céder à la facilité d’un billet d’Halloween. Je crois que j’ai assez mangé de « trick or treat » (« un bonbon ou un sort ») pour l’année! Je plaisante! Et pourtant, il sera bien question de « douceurs » à la citrouille ou à la courgette (creepy ?), mais surtout sans gluten!

Thank you, my deer, c’est le projet culinaire de deux amies slovaques (Jana et Sona) tombées amoureuses de Paris durant leurs études en France. Elle rêvaient d’un petit café-resto sain et gourmand, où l’on se sentirait « comme à la maison ». Alors, elles ont fait appel aux contributions de donateurs via KissKissBankBank (un site de participation collaborative). Avec l’argent récolté, elles ont aménagé un petit nid douillet et coloré, à la carte plutôt alléchante.

Le midi, on commande sa tartine gourmande réalisée à partir d’un pain maison sans gluten, à base de farine de riz et de sarrasin. Délicieux! Où l’on opte pour une salade composée (quinoa, brocolis, courge braisée, chèvre et noix pour moi, ce jour-là). Parfaite! Toutes les recettes sont élaborées avec des produits naturels de saison, et faits maison! Je vous conseille aussi de goûter aux jus de fruits-légumes préparés minute; Il y a toujours un super aliment qui vient s’y glisser (graines de chia, baies de goji, etc…). L’après-midi, on se délecte d’un bon café moulu sur place, accompagné de l’une des gourmandises guilt-free. Le cookie est très réussi, mais il y a tellement d’autres pâtisseries (muffins fourrés à la lemon curd, gâteau au chocolat-courgette-noix, etc…)! Et le week-end, c’est brunch!

Thank you, my deer, c’est la petite cantine conviviale just around the corner (au coin de la rue), où l’on vient acheter son pain artisanal sans gluten, et/ou marquer une pause gourmande. Un lieu pour tous, et pour toutes les envies donc!

Bon week-end mes Beautés! xx. ◊ Ceedjay

thank you, my deer
112 rue Saint Maur, 75011 Paris.
Ouvert du Mardi au Jeudi de 8h/10h à 18h,
Le Vendredi de 10h à 23h,
Et de 10h à 18h le Week-end.
Tél: 01 71 93 16 24

La réservation est vivement conseillée pour le dîner du vendredi soir, et les brunchs du week-end!
Pour retrouver toute l’actualité gluten-free de thank you, my deer, et consulter la carte du jour, rendez-vous sur le site du café-resto, ou sur la page Facebook dédiée!

Vous aimerez aussi:
Pinson 10e: Le Pinson moins pincé
Bears and Raccoons: fast-wood sans gluten

  

Mon Planning Sportif #1

Ça y est! Je me suis -enfin- décidée à vous parler de ma pratique du sport au quotidien! J’avais envie d’écrire ce billet depuis un moment déjà. D’ailleurs, j’en parlais souvent ici, sans jamais oser franchir le pas! En fait, j’avais plutôt peur de vos réactions. Je sais que je fais énormément de sport, peut-être un peu trop. Je sais qu’il faut avoir le temps pour développer un planning sportif comme le mien. Je sais que je n’ai pas d’obligations familiales. Je sais toutes ces choses… Mais je sais aussi, qu’il s’agit d’un choix de vie! J’ai décidé de m’investir de cette façon, parce que le sport m’apaise au quotidien, et qu’il m’encourage à ne jamais baisser les bras. Il est ma force et mon refuge lorsque je vais mal!

Parce que le sport ne se vit pas qu’en photos sur Instagram, et parce que j’avais envie de vous en dire un peu plus sur moi, j’ai enfin osé franchir le pas! Aujourd’hui, je vous propose donc, de découvrir comment je pratique le sport au quotidien. Je n’ai pas intégré le running dans cette pratique, puisque je fais une pause de 3 mois (blessure à la plante du pied). En revanche, vous pouvez voir que j’intègre à ce programme de musculation, beaucoup d’activités « plaisir » comme le Body Combat™, le yoga, ou le Body Attack™. Et, je n’hésite pas à bouleverser ce planning lorsque j’ai envie d’essayer une nouvelle activité, lorsque je pars en voyage, ou lorsque j’ai une sortie de dernière minute. J’aime le sport, mais je ne suis pas un Freak!

Mon plan d’entraînement en musculation

Je conçois mon plan d’entraînement sur une année (de Septembre à Juin, soit 10 mois). Pendant les vacances d’été, j’essaie de profiter des beaux jours pour voyager, faire plaisir et ressourcer mon corps. Mais, cela ne veut pas dire que j’arrête complètement de m’entraîner! Je m’accorde simplement un jour de repos entre chaque séance, et je privilégie les sports « découverte »…

Une année sportive s’articule autour de trois grandes étapes: le développement de la force musculaire (puissance), la prise de masse (construction d’un beau muscle), et la « sèche » (cardio). Pour faire simple, je prépare mon corps à soulever des charges lourdes (automne), je soulève des charges lourdes (hiver), et je m’affine (printemps).
J’aménage ensuite mon plan d’entraînement en fonction de ces trois étapes, et de mes GOÛTS. J’insiste sur les « goûts », parce que le sport doit avant tout être récréatif! Il faut aimer l’activité que l’on pratique, avant de penser au bienfaits esthétiques qu’elle peut apporter. Le bien-être avant le beauté, c’est ma devise!

Maintenant que je sais où j’en suis (force, masse, sèche), je découpe cette année sportive en petites périodes de 2 mois. Cela me permet de me fixer et d’atteindre des objectifs en un minimum de temps. Puis, je re-découpe à nouveau ces 2 mois, en une période plus courte d’1 mois. Chaque mois, je me fixe un objectif précis… En septembre, je vous avais proposé de m’accompagner dans un Challenge Pompes: le but était de réaliser 50 pompes sur les pieds en moins de 30 jours! Pour le moment, j’en suis à 35. Mais, je ne désespère pas! Dans quelques temps, je me lancerai à nouveau ce défi, et j’y arriverai! (cf mon article Objectifs Push-Ups!).

Pour résumer, je découpe mon année tous les 2 mois selon 3 grandes étapes (force, masse, sèche), et je me fixe un objectif précis par mois. Ainsi, en septembre-octobre, j’ai renforcé le haut de mon corps avec un challenge pompes en septembre, et un défi tractions en octobre! Pour novembre-décembre, je compte tonifier mes jambes en intégrant des séances de vélo et un gros travail sur les adducteurs-abducteurs. Je me lancerai sûrement un défi squats aussi…

Mon planning sportif

Mon planning sportif s’articule autour du plan d’entraînement en musculation. De cette façon, je découvre, progresse, puis change d’activités très souvent; Le meilleur moyen pour ne jamais se lasser et avancer! Et puis, avec cette méthode, j’ai toujours l’impression d’avoir quelque chose à apprendre et de « souffrir » comme au début.
Plus bas, j’ai ajouté les deux semaines-type (semaine A et B) de ce mois de novembre. J’alterne entre la semaine A et B sur un mois… Et puis, je me refais un planning pour le mois suivant.

Je vous propose donc, de nous retrouver tous les mois autour d’un planning sportif! Le mien, que je publierai à la fin de chaque mois, et le vôtre -si vous le voulez bien-!

De cette façon, on pourra peut-être s’aider, se donner des idées, et progresser ensemble ?
Qu’en pensez-vous ?

Des Baisers Sportifs les Chatons! xx. ◊ Ceedjay

Photos prises à mon retour de vacances (ce qui explique le petite tenue!).
Photos: Francesca J.

Je porte: Brassière Puma (ancienne) – Nike Pro Core 7,5 cm (ancien) –  Short Imprimé Léo Oysho (ancien) – Chaussures Revenergy boost Adidas

Vous aimerez  aussi: Objectif Push-Ups!

  

L’idée Smoothie du Mercredi #17

Le Smoothie Alcalinisant

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez très certainement vu passer cette photo du livre Green Smoothie – La Bible selon Fern Green. Je l’ai acheté pour me donner des idées de « recettes de jus détoxifiants, immunisants, stimulants, nettoyants, boostants »… Parce que lorsqu’il s’agit de smoothies/jus, on a plutôt tendance à se faire plaisir avec des fruits exotiques et très sucrés ! Certainement plus healthy qu’un gâteau à la crème, mais trop sucrés quand même !

Et si on se mettait au vert ? C’est ce que propose cette petite bible des green smoothies…

Pour tout vous dire, j’ai été un peu déçue… Le design épuré m’avait fait craquer, avec ces planches d’ingrédients à gauche, et le jus mis en bouteille sur la page de droite. Et puis, en me penchant un peu plus sur les recettes, j’ai vu qu’il y avait quelques erreurs (l’orange n’est pas un fruit alcalinisant !), que les smoothies n’étaient pas tous très green (rajouter 2 brins de basilic, ça compte ?), et que le programme détox n’était pas très varié/glam

Ouais! Peut-être faut-il l’envisager d’une autre manière ?

D’un autre côté, Green Smoothie m’a fait prendre conscience, que le smoothie santé devait se composer d’un mélange de fruits (60 % au maximum) et de légumes verts à feuilles (40% au minimum), mixés avec un peu d’eau… Tout simple en fait ! Nul besoin de rajouter 1000 ingrédients, pour faire du bien à son corps !

Les 66 recettes de jus, smoothies et shots sont sobres, comme le design du livre. En introduction, il y a un point « matériel » et quelques fiches sur les vertus des légumes verts. Ce petit livre ne va pas bousculer nos habitudes alimentaires, mais il est toujours bon de le garder sous le coude… Pour recharger ses batteries avec une bonne recette vitalité de smoothie vert ! D’ailleurs, je vous propose d’en découvrir une dès à présent !

xx. ◊ Ceedjay ◊

Ce smoothie est alcalinisant (chou Kale, agrumes…), c’est-à-dire qu’il rétabli un acide-base qui compense l’effet acidifiant de l’alimentation (viande, fromage, alcool…), du stress, du manque d’oxygénation, et de la sédentarité.

Pour vous donner une idée, la banane, les agrumes (sauf l’orange), le melon, le citron, la poire sont des fruits basifiants. De même, l’avocat, les courges, le brocolis, la carotte, et les épinards sont des légumes alcalinisants.

Retrouvez toutes les recettes de smoothies au Bar à Smoothies!

  

Sport: Les Gants de Training

Lorsque l’on parle d’équipement sportif, on conseille souvent -peu importe le sport pratiqué- de commencer par acheter une bonne paire de chaussures. Et puis, on s’intéresse aux vêtements dotés d’une technologie qui régule la transpiration, aux chaussettes anti-échauffement, au maintien des brassières…  Mais on ne prend jamais le temps pour ses mains!
Et pourtant, les mains sont très souvent sollicitées (renforcement musculaire, circuit training, musculation, street-workout…)! Pour les protéger, il n’y a qu’une solution: les gants de training!

Alors, j’ai pensé à une petite fiche explicative, pour vous rappeler à quel point il est important de porter des gants, lorsque l’on s’entraîne. Les gants de training sont un accessoire indispensable en intérieur comme en extérieur! Et oui! Le gant de training, ce n’est pas juste pour la frime!

___________________________

Gants de training, pour qui ?

Les gants de training ne sont pas réservés aux seuls Bodybuilders et autres musculeux-gonflés-à-l’air des salles de sport. Ils peuvent être utilisés par TOUS les pratiquants de musculation et de fitness, surtout pour les exercices nécessitant l’utilisation de matériel. Je les utilise, à chaque fois que je m’entraîne sur un plateau de musculation et que je manipule une barre/un haltère, ou lors de certains cours de renforcement musculaire (Body Pump™, TRX®…).

Gants de training, pourquoi ?

1. Ils protègent les paumes de main (échauffements, ampoules, durillons…).
2. Ils permettent une meilleure adhérence au sol/aux barres et haltères (la sueur peut faire glisser l’équipement des mains…).
3. Ils créent une barrière entre les bactéries et vous (en indoor ou en outdoor).
4. Ils réduisent les risques d’accident (charge lourde).

Gants de training, comment ?

Pour bien choisir ses gants de training, il faut veiller à ce qu’ils soient…

1. Matelassés. Pour protéger vos paumes de main.
3. Adhérents. Pour offrir une parfaite accroche à la barre/au sol.
3. Aérés. Ils doivent être équipés d’un tissu/d’une technologie permettant aux mains de respirer.
4. À la bonne taille. Ils doivent former une seconde peau.

___________________________

Bon, n’oublions pas que l’utilisation de gants de training ne suffit pas toujours… Après une séance de musculation ou de circuit training, le maître-mot est HYDRATATION. Je suis fan de la gamme Weleda (cf mon article Préparer et Réparer son corps avec Weleda), mais il y en a beaucoup d’autres…

Je vous laisse avec un petit shopping Gants de Training… Bisous les Chatons!
xx. ◊ Ceedjay

1. Gants de Training Nike Pro Flow – Nike
2. Gants de Training Will Power - Lorna Jane via Beauty’s Fit
3. Gants de Sport – Oysho
4. Gants d’Entraînement – Adidas

Je porte des Gants de Training Casall (marque suédoise) achetés à Copenhague.

Crème Mains au Citrus et Crème Mains à l’Argousier – Weleda

Vous aimerez aussi:  Préparer et réparer son corps avec Weleda

  

Powered by Wordpress.