Up menu

Natation, un bon complément à la Course à pied

Il y a un peu plus de deux semaines, j’ai été invitée par Speedo à traverser la Manche, pour découvrir la nouvelle campagne #MAKE1KWET du leader mondial de la natation ! En effet, cette journée marquait -officiellement- le lancement d’un tout nouveau programme de natation qui vise à encourager les runners à échanger une séance de course à pied contre une séance de natation. Le challenge MAKE 1K WET invite donc les coureurs à parcourir 1 km en piscine au lieu de 5 km à pied (en se basant sur le temps d’un 5 km en course à pied).
Aussi, pour montrer combien il est facile d’améliorer sa condition physique grâce à la natation et ses performances en course à pied, Speedo a choisi de s’associer à l’actrice de Nathalie Emmanuel. Cette dernière s’est prêtée au jeu, conseillée par Annie Emmerson, coach Speedo MAKE 1K WET, et par Florent Manaudou.

Durant cette journée de présentation, j’ai pu nager -moi aussi- aux côtés de Florent Manaudou, lui poser quelques questions, et surtout renouer avec mon passé de nageuse (même s’il fût plutôt bref !). Et puis, j’ai aussi pensé à vous ! Je sais que vous êtes nombreux/ses à pratiquer la course à pied (bien plus que moi pour certain(e)s), sans préparation. Par préparation, je veux dire du « renforcement musculaire ». En discutant un peu avec vous, j’ai bien compris qu’il n’est jamais évident de jongler entre vie professionnelle, vie familiale et vie sportive. Je sais aussi que pour certain(e)s, le « training » est un supplice physique et mental. Soit, vous n’accrochez pas avec les cours et/ou exercices proposés, soit vous ne savez pas quoi faire, ou alors vous n’aimez pas être enfermé(e)s sans un espace confiné, etc.

Alors, pourquoi n’opteriez-vous pas pour un entraînement croisé ?

L’entraînement croisé consiste à ajouter dans son programme d’entraînement running des pratiques sportives complémentaires comme le vélo, la natation, afin d’en tirer un bénéfice en course à pied. Si dans les années 1990, la plupart des entraîneurs d’athlétisme interdisaient à leurs athlètes cette méthode d’entraînement, aujourd’hui il est perçu comme un véritable atout. D’ailleurs, il paraît que même l’entraîneur d’Usain Bolt prône des séances d’aquajogging pour son champion ! 😀

 Toujours pas convaincu(e)s ?
Laissez-moi vous donner quelques bonnes raisons de vous jeter à l’eau !

Une étude internationale récemment menée par OnePoll* auprès de personnes qui nagent et courent a constaté que 80,28 % des gens ont déclaré que « la natation les aide à courir plus fort pendant plus longtemps ». Par ailleurs, 89,5 % des personnes se sont déclarées plus en forme et plus fortes lorsqu’elles combinent la natation avec la course…

En effet, la natation possède de nombreux atouts !

Les bénéfices de la natation en course à pied

Renforcement musculaire
Il est essentiel d’avoir une bonne musculature pour résister aux chocs et aux impacts induits par la pratique de la course à pied. Quand vous êtes dans l’eau, vous « luttez musculairement » contre ce fluide qui freine vos mouvements. Ainsi, tous vos muscles sont fortement sollicités, mais en douceur (sans impacts) et dans d’autres schémas que la course à pied (posture allongée). La natation est également un bon moyen de travailler votre gainage et de renforcer votre dos !

Récupération
Après une course officielle (marathon, trail, etc.), une grosse phase d’entraînement ou simplement entre deux sessions de course à pied, il est important d’effectuer une séance dite « de pondération ». La natation est l’alliée idéale, puisqu’elle a un effet décontracturant qui favorise la récupération et l’élimination des toxines. A l’image d’un footing de récupération, cette dernière doit être réalisée en endurance fondamentale, autrement dit en toute aisance respiratoire et musculaire.
Enfin, nager est un formidable moyen de se détendre et d’évacuer le stress. Il paraît même que le milieu aquatique nous rappelle celui intra-utérin. C’est un vrai retour aux sources !

Prévention des blessures
Contrairement à la course à pied, la natation est un sport peu traumatisant pour les articulations. En effet, le phénomène d’apesanteur va tout « libérer » tout en douceur les jambes et le dos des chocs et traumatismes inhérents à la course à pied; Votre corps s’allège et vos muscles se détendent. De plus, la position allongée et l’effet massant de l’eau à chaque mouvement stimulent la circulation sanguine et améliore le retour veineux.
D’autre part, en cas de blessure d’un membre inferieur, la natation offre également une possibilité de maintenir une activité physique.

Facteur de progression
La natation est un axe de progression intéressant qui permet d’augmenter le volume d’entraînement tout en diversifiant les activités sportives. En intégrant une ou deux séances de natation par semaine dans votre planning d’entraînement, vous verrez rapidement les bénéfices d’une telle pratique, tant sur le plan de la récupération que du renforcement musculaire.


*L’étude a été menée par OnePoll aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France entre le 17 et le 27 mars 2017. 1572 personnes qui nagent et courent au moins une fois tous les 15 jours ont été sondées.

Photos : Lola, Speedo, et moi

Imaginé par l’ancienne duathlète et triathlète de l’ITU, Annie Emmerson, le programme MAKE 1K WET propose une série d’entraînements de natation sur 1 km, du niveau débutant au niveau avancé, pour des personnes qui courent des distances de 5 km ou plus. Forte de son expérience et de ses compétences, Annie a conçu ce programme dans le but d’offrir aux coureurs un nouveau défi afin de les aider à progresser. Le changement permet de prendre du recul et de casser la routine. C’est une excellente source de motivation !

Je vous conseille vraiment de jeter un oeil sur ces programmes d’1 mois (débutant, intermédiaire, avancé); Chaque session y est détaillée avec soin, et ils regorgent d’astuces et de précieux conseils !

Pour finir, je vous laisse avec les 5 « astuces natation »  de Florent Manaudou !

1/ Se jetter à l’eau. Pour Florent Manaudou, il faut tout d’abord « se réconcilier avec l’eau » ! Vous ne devez pas lutter contre, mais plutôt essayer de travailler avec.
2/ Nager « bien » plutôt que nager « vite ». Lorsque l’on commence/reprend la natation, on a tendance à vouloir en finir très vite avec chaque longueur, quitte à être approximatif/ive côté technique. 😀 Le manque de technique fatigue, et pénalise physiquement. En nageant bien, on nage forcément vite !
3/ Rester gainé(e). Le gainage et les respect des alignements sont essentiels pour flotter et aller plus vite. La tête doit regarder le carrelage ! 😉
4/ Alterner entre contraction et relâchement. En restant tout le temps contracté, le corps s’épuise. L’astuce de Florent, c’est de « relâcher l’avant-bras » lorsque votre bras sort de l’eau. Ainsi, vous économisez de l’énergie pour le reste de votre entraînement.
5/ Ecouter son corps pour prendre du plaisir. Chaque personne est différente et chaque corps fonctionne différemment. Il ne faut pas hésiter à braver « les interdits » pour vous sentir « bien » dans l’eau et dans la discipline.

J’espère que ce petit récit vous a plu ! 🙂

En tous cas, n’hésitez-pas à me poser toutes vos questions !

A très vite, Christelle ♥

*Merci à toute la Team Speedo pour ce délicieux moment.

Vous aimerez aussi :
La Vie Aquatique
24h au Pullman Marseille Palm Beach

Toutes en maillots de bain 1 pièce !

Déjà plus de 12 jours depuis le dernier article… Oup’s ! L’année dernière, ce manque de rigueur m’aurait rendu malade. 🙁 Je pensais qu’il fallait que je poste souvent pour entretenir « une relation privilégiée et intimiste » avec vous. Je voulais vous faire plaisir, au point de ne plus en prendre -parfois-. Je voulais vous aider dans votre quotidien de sportifs et sportives, partager tout ce que j’apprenais, vite, au plus vite, trop vite.

Aujourd’hui, je me rends compte après vous avoir rencontré(e)s, en lisant certains mails ou commentaires, en papotant avec vous, etc., que vous êtes tous et toutes des sportifs/ves passionné(e)s, de très bon niveau, émancipé(e)s… Vous êtes les acteurs de la communauté #ACTIVRE que j’essaie de créer pour vous et grâce à vous, et cela me rend tellement heureuse ! Bref, je me demande souvent si vous avez besoin de conseils, de moi… Et puis vos questions et retours me persuadent que peut-être un petit peu parfois, finalement ! 😉

Tout ça pour vous dire, que sous mes airs d’ « éternelle vacancière », je travaille beaucoup -dans l’ombre-. J’ai pris du retard sur certains projets, d’autres arrivent en cours de route. La vie est comme ça, imprévisible et si belle. Je suis en train de vivre un rêve éveillé, parce que je me nourris de belles rencontres, de personnes inspirantes, de lieux magiques, etc. Tout cela me fait grandir de l’intérieur ! Je suis heureuse, insouciante, comme une adolescente. 😀

Cette semaine sera assez intense sur le blog. Il y aura pas mal d’articles qui donnent envie d’été, un récit de voyage, des conseils pour faire du sport de manière sécuritaire, et une surprise en fin de semaine ! 🙂 🙂 #icantwait

Bref, Le Canard Ivre est plus libre que jamais. Je serai là pour vous surprendre parfois, un peu moins présente à d’autres moments, mais vous savez -bien évidemment- où me trouver ! 😉

Aujourd’hui, je voulais vous parler de ma nouvelle passion pour les maillots de bain une pièce. Je sais, j’avais dit « jamais », mais la tentation a été trop forte ! 😀 Au final, même si je ne bronze pas avec, j’adore porter mon maillot de bain une pièce pour chiller au soleil ou au bord de la piscine. Et puis c’est assez pratique; Certains modèles sont assez chics, et peuvent être portés comme un body. Il suffit d’enfiler un short, une paire de sandales…
Le maillot que je porte est une pure merveille ! Il fait une silhouette de rêve, et me rappelle la forme de ceux que portaient les « sirènes » d’Alerte à Malibu !

J’ai fait une petite sélection des maillots de bain une pièce qui me font envie pour ce printemps 2017. J’espère qu’elle vous plaira ! 🙂 En général, je m’y prends assez tôt pour acheter mes maillots de bain, parce qu’ils partent comme des petits pains.

Pensez-vous craquer pour l’un de ces modèles ?

A très vite, Christelle ♥

Photos : Mehdi Têtard

 

N’hésitez pas à cliquer sur les « petits carrés noirs » pour voir la marque et accéder au produit. 😉

 

N’hésitez pas à cliquer sur les « petits carrés noirs » pour voir la marque et accéder au produit. 😉

Vous aimerez aussi :
Toutes en Crop Tops !
Toutes en Baskets !

Denovo : la Beauté éthique et sensorielle

En tant que sportive à mi-chemin entre l’entrepreneuse et le « garçon manqué », j’ai tendance à toujours privilégier l’efficacité et le confort, que ce soit dans mon style, dans les accessoires qui m’accompagnent au quotidien, ou dans ma routine beauté. Ma « routine beauté » d’ailleurs, est très minimaliste : je me lave le visage plutôt le soir et applique mes soins le matin. Une fois par semaine, j’essaie de faire un masque et/ou un gommage. J’ai toujours une crème hydratante pour le corps, et quelques produits pour mes cheveux. Bref, je ne suis pas une pro de la Beauté, et il m’est très difficile de percer les formulations mystères de ce monde un peu « trop markété » à mon goût.

Néanmoins, je m’y intéresse de plus en plus (Merci les premières rides ! 😀 ), et je suis avide de découvertes et de tests en accord avec mes principes. En effet, comme pour l’alimentation, je pense qu’il est important de savoir exactement ce que l’on met sur notre peau. J’essaie donc de privilégier des produits naturels, si possible d’origine biologique, respectueux de la santé et de l’environnement et avec une histoire !

Il y a plus d’un mois, on m’a proposé d’essayer quelques produits Denovo, une jeune marque qui « crée des produits naturels et sensoriels, n’autorisant aucun compromis sur la formulation et avec une vraie éthique ». « Denovo » est une locution latine signifiant « renouvellement » (D’emblée, le ton est donné !). Chez Denovo, on crée, on innove et on avance en beauté en utilisant des produits naturels, et en excluant les ingrédients synthétiques et autres éléments agressifs.

Pourquoi j’aime Denovo ?

Pour ses formulations. Chaque actif formulé dans la composition des soins est savamment sélectionné, tous les ingrédients sont d’origine naturelle et -si possible- biologique.
Pour sa transparence. Origine et propriétés des compositions, détails clairs sur des fiches-produits complètes…, tout est annoncé explicitement !
Pour sa pédagogie. La marque prend le temps de partager son expertise (fiches-produits de chaque ingrédient, de chaque catégorie de produit, et de chaque produit) et de tisser un lien humain avec ses consommatrices (guide d’utilisation de chaque produit), pour « les guider vers une consommation plus saine, bien au-delà de la cosmétique ».
♥ Pour ses prix. Une routine complète n’atteint pas une somme « inappropriée »; Chaque produit est abordable et dure assez longtemps.
Pour sa praticité. Les différents kits (cheveux et visage) ont été pensés pour faciliter la routine beauté de celles qui les utilisent. Il n’y a pas de produits superflus !

Psssst ! Et pour celles qui seraient intéressée pour découvrir la marque, je vous réserve un petite surprise sur mon compte Instagram très vite ! 😉

Mes favoris Denovo

L’Oléogelée démaquillante
Sûrement mon produit préféré !  L’Oléogelée est un baume-gel ultra-doux qui démaquille délicatement la peau des impuretés et du maquillage tout en respectant l’épiderme.
Mon avis : Je l’adore ! C’est la première fois que je prends un réel plaisir à me démaquiller. L’Oléogelée ne dessèche pas la peau. Au contraire, elle apaise et décongestionne au quotidien l’épiderme sollicité (par la pollution, le maquillage, la sueur…). Sa texture nacrée et son parfum relaxant font du démaquillage un vrai rituel plaisir ! 🙂

La Crème lactée
Véritable « crème de jour » pour les cheveux secs et indisciplinés, la Crème lactée hydrate les cheveux au quotidien sans graisser ni alourdir la fibre. Utilisée après chaque shampoing, elle facilite vraiment le coiffage, améliore l’aspect sec des cheveux et les parfume délicatement.
Mon avis : Avec le sport mes cheveux deviennent cassants (les élastiques), rêches (la sueur) et indisciplinés (les queues de cheval). 🙁 Je l’utilise après chaque shampoing; J’applique une noisette sur les pointes pour structurer ma coiffure au moment du séchage. C’est un vrai miracle !

Exfoliant Enzymatique Eclat
Cet exfoliant enzymatique a pour particularité de se présenter sous la forme d’une poudre fine, présentée dans un poudreur ressemblant à un contenant pour épices. Cette « texture poudre sans grains » s’active au contact de l’eau pour gommer en douceur les cellules mortes et illuminer le teint. En gros, c’est vous qui préparez votre soin ! 🙂
Mon avis : La marque propose d’utiliser ce produit de deux façons différentes, en gommage quotidien ou en masque hebdomadaire. J’ai décidé de l’utiliser des deux façons, en gommage chaque matin, et en masque une fois par semaine. Et le résultat est bien là à chaque fois ! Dès le rinçage, mon teint est net, frais et radieux. Je l’adore !

N’hésitez pas à cliquer sur les icônes pour accéder au produit. 😉

Vous aimerez aussi :
Aequis : le bien-être par l’alimentation
Beach Babe Essentials

Toutes en Crop Tops !

Si vous me suivez depuis un petit moment 😉 , vous n’êtes pas sans savoir que je suis une grande fan de la tendance « athleisure ». L’athleisure (contraction des mots anglais signifiant «  athlétique  » et «  loisir  » ou «  détente  »), c’est le croisement entre le streetwear et le gymwear, une nouvelle catégorie de vêtements pensés à l’origine pour la salle de sport mais adaptés à la vie de tous les jours (bureau, vernissage, soirée, etc.Ce style prône aussi un mode de vie sain, une vie #ACTIVRE à bouger et entreprendre dans tous les sens, tout en restant dans le confort ! Vous comprenez maintenant pourquoi je suis une adepte ? 😉

Comme toutes les styles, l’athleisure évolue au fil des saisons et des tendances. Cette année, LA grande tendance en la matière, c’est le retour du « crop top » (top court) à la salle de sport, mais aussi à l’extérieur.
Personnellement, je trouve le top court très esthétique et pratique. En effet, il permet d’équilibrer la silhouette (pour les épaules « menues » ou les hanches « généreuses »), il ne « tombe pas sur le visage » lors des inversions (hanstand, etc.). Je le porte généralement avec un leggings taille haute et « gainant » pour le côté « Olivia Newton John » 🙂 , et je n’hésite pas à le troquer contre une brassière-top (une brassière qui se porte comme un top, donc seule) pour être encore plus à l’aise. Je sais qu’en France il n’est pas commun de voir des filles courir ou s’entraîner en brassière, mais c’est tellement plus agréable ! Et puis, la brassière-top est plus longue, plus couvrante…

J’ai fait une petite sélection des crop tops qui me font envie pour ce printemps 2017. J’espère qu’elle vous plaira ! 🙂
Je l’ai divisée en deux partie pour vous aider dans votre choix. La première regroupe toutes les brassières qu’il est possible de porter sans top. La deuxième sélection se concentre plutôt sur les tops courts à enfiler au-dessus d’une brassière. 😉

Pensez-vous craquer pour cette nouvelle tendance sportive ?

A très vite, Christelle ♥

Photos : Mehdi Têtard

Les Brassières-Tops

N’hésitez pas à cliquer sur le « petit carré noir » pour voir la marque et accéder au produit. 😉

Les Tops Courts

 

N’hésitez pas à cliquer sur le « petit carré noir » pour voir la marque et accéder au produit. 😉

Vous aimerez aussi :
Toutes en Baskets !
Spartan Race : comment s’équiper ?

FR Womens 300x250 sales

Powered by Wordpress.