Browsing Tag

maintien

Fitness Sports

Comment Choisir son Soutien-gorge de Sport avec Odlo

31/03/2015

Il y a environ deux semaines, la marque norvégienne de vêtements de sport techniques Odlo, m’a proposé de venir découvrir sa toute nouvelle gamme de soutiens-gorge de sport. J’avais rendez-vous au club de sport Le Klay, pour une petite présentation, suivie d’une mise en situation « très sportive » ! 😀

Pour tout vous dire, je ne connaissais que très peu la marque… Et puis, je me suis rendue compte que, pas mal d’innovations dans les vêtements de sport techniques étaient estampillées Odlo. La société, dont la devise est « Toujours s’assurer d’avoir une longueur d’avance », a notamment inventé le sous-vêtement de sport fonctionnel et le principe des trois couches !!!

Pour Odlo, le soutien-gorge sport est un équipement essentiel, et son choix est aussi capital que celui de chaussures de running. Trop de femmes pensent qu’elles peuvent faire l’impasse sur cet élément « invisible » et -souvent- onéreux. Or, la majorité des soutiens-gorge classiques ne sont pas adaptés pour faire de l’exercice physique ! Pendant la présentation de sa nouvelle gamme de soutiens-gorge de sport, Odlo a essayé de nous sensibiliser sur le sujet; Un soutien-gorge de sport bien choisi, réduit le phénomène de ballotement, responsable de la destruction des tissus mammaires…

Et je dois dire, que la mise en situation a fini de me convaincre ! Équipées du soutien-gorge de sport Padded HIGH, quelques journalistes et moi-même avons suivi un cours de cardio-training plutôt intense… Juste le temps de confirmer l’idée que « C’est l’intensité du sport et la profondeur de bonnet qui déterminent le choix du niveau de maintien de votre soutien gorge sport ».

Alors, comment choisir votre soutien-gorge de sport ? Comment trouver le modèle adapté à vos besoins… ?

Je vais essayer de répondre à toutes vos questions grâce à ce que j’ai entendu ce jour-là, et grâce à ma petite expérience personnelle… 😉

Suite de l’article

___________________________

Résultats du Concours JoggBox X Le Canard Ivre

J’en profite pour annoncer le/la Gagnant(e) du Concours « JoggBox X Le Canard Ivre… C’est Justine (j****l.justine@gmail.com). Félicitations à toi, et bravo pour ton blog ! Je t’envoie un mail dans la journée.

Je suis désolée pour tous/toutes les autres… J’aurais aimé que tout le monde gagne un petit quelque chose. D’autant plus, que je vous sens hyper-investi(e)s dans le running ! Continuez, continuons à nous motiver mutuellement…, avec des Box ou avec des mots. ♥ 😉

Photos: Hermine et moi.

Pourquoi porter un soutien-gorge de sport ?

La poitrine n’est pas un muscle. Les tissus mammaires sont retenus uniquement par des ligaments délicats (les ligaments de Cooper) qui s’étirent pendant les mouvements. Si cela se produit fréquemment, les seins perdent rapidement leur forme et leur fermeté.
Au cours d’un effort/une activité physique, la poitrine oscille de bas en haut et de droite à gauche à chaque mouvement. Pour vous donner une idée, lorsque vous courez, votre poitrine « se balance de 9 centimètres lors de chaque foulée et donc de 84 mètres pendant une course de 1 km » ! Il faut rajouter à cela, le poids; « Lors de l’impact dans la pratique d’un sport comme le running, le sein devient plus lourd, et « pèse » cinq fois plus qu’en temps normal ».
Toutes les poitrines sont concernées par ces phénomènes de ballotement/de poids, mais plus la poitrine est généreuse, plus le mouvement est amplifié. Contrairement au soutien-gorge de ville qui va soutenir la poitrine par le bas, la forme du soutien-gorge de sport et l’utilisation de composants textiles adaptés vont permettre de « modeler » le sein, pour limiter son déplacement vertical et horizontal, et absorber les chocs.

Quelles sont ses particularités ?

Le soutien-gorge de sport offre un maintien élevé (comme on vient de le voir précédemment), mais il assure aussi un confort optimal, en évitant les frottements/sensations de gêne, grâce à des modèles avec peu de coutures, voire sans. D’autre part, il est souvent conçu dans des matières techniques anti-transpirantes et anti-bactériennes, permettant de réguler la transpiration et d’assurer son évacuation.

Quel maintien pour quel sport ?

Le maintien diffère selon l’activité sportive pratiquée…
→ Le maintien léger est conseillé pour des activités douces comme la marche, le yoga, ou la Méthode Pilates…
→ Le maintien moyen est conseillé pour des activités à impacts ponctuels comme la danse, le vélo, le TRX®, la boxe, et tous les cours de renforcement musculaire…
→ Le maintien élevé est conseillé des activités à fort impact comme le running, le cardio-training (Body Attack™, etc…), la corde à sauter, ou le squash…

Soutien-gorge de sport ou brassière ?

La brassière, par sa structure, convient plutôt aux petites et moyennes poitrines. Elle est assez pratique, puisqu’elle s’enfile rapidement, et qu’elle se réfère aux tailles de l’habillement (XS, S, M, L)… Autre avantage: son prix ! La brassière est moins onéreuse que le soutien-gorge.
Quant au soutien-gorge, il est idéal pour les poitrines généreuses (c’est même essentiel !), grâce à une plus grande profondeur et un maintien plus important. Il se décline taille par taille, et se règle pour un ajustement plus précis au niveau des épaules.
Pour ma part (j’ai une petite poitrine), j’alterne entre brassière et soutien-gorge suivant l’activité que je pratique. Lorsqu’elle est violente et comporte beaucoup d’impacts, je privilégie le soutien-gorge pour un maintien personnalisé.

Comment faire son choix ?

L’ultime étape, dans le choix d’un soutien-gorge de sport, c’est l’essayage ! N’oubliez pas d’essayer votre soutien-gorge pour vérifier que la taille est bonne, que la forme vous convient, que le maintien est suffisant, que les coutures sont bien placées… N’hésitez pas à vous mettre en situation (petits sauts, mouvements de bras…), et à en essayer plusieurs pour bien comparer.
Pour ma part, je suis une grande fan des bretelles croisées dans le dos… Lorsque j’essaie un soutien-gorge, je vérifie toujours que le tissu est bien fonctionnel (anti-transpirant…), que les bretelles ne tombent/ne me dérangent pas… Et lorsque j’investis dans une brassière, je m’assure que la brassière soit légèrement plus serrée qu’à l’accoutumée.

Quel prix ? Quelle durée de vie ?

Vous pouvez trouver des brassières sportives à partir d’une quinzaine d’euros (H&M, Oysho, Primark…). Toutefois, elles n’offrent pas toutes les mêmes avantages (absence de coutures, qualité des matières…). Alors, mieux vaut investir dans un équipement adapté (Odlo, Nike…) !
Les soutiens-gorge de sport sont plus onéreux, car ils sont réalisés -presque- « sur mesure ». Il faut compter entre 40 et 60 euros pour acheter un bon soutien-gorge… Même si le prix vous semble élevé (pour quelque chose qui ne se voit pas :d ), n’hésitez jamais à casser votre tirelire pour un soutien adapté. Par ailleurs, le soutien-gorge de sport a une vie plus élevée (1 an) que la brassière. Cette dernière doit être remplacée tous les 6 mois, car elle perd rapidement en élasticité à force de pratique.

Je porte: Un Ensemble OdloChaussures Z Fury Reebok.

*Merci à toute l’équipe Odlo pour cette après-midi sportive, à la coach Franciele pour son énergie, et au Klay Club pour son accueil !

Vous aimerez aussi:
Objectif Running: Partir du bon pied !