Arty

Un matin avec Robert Adams

18/03/2014

Je voulais publier ce billet un dimanche matin… Parce qu’il se lit volontiers devant un café, et en grignotant des tartines… Et, par manque de temps, je l’ai mis de côté… En attendant le moment seyant…
Un dimanche, j’ai décidé de faire l’impasse sur le traditionnel brunch dominical, pour profiter de Paris au petit matin. Il y avait quelques touristes perdus dans le Jardin des Tuileries, le passage d’une ou deux voitures, et une belle lumière de printemps. Et puis, cette expo du photographe Robert Adams, que je voulais absolument voir!

Le Jeu de Paume désert, j’entre et découvre « L’endroit ou nous vivons » dans un silence quasi-religieux. Je vois ces pans de murs, formant un labyrinthe de photographies de petit format (beaucoup n’excèdent pas 15 x 15 cm)… Des tirages réalisés et choisis par Robert Adams. Un travail de quatre décennies, mené sur le paysage américain. Je vois cet horizon grandiose, ces plaines majestueuses qui s’entrechoquent par la main de l’homme, avec ces stations services, ces autoroutes. Et d’un côté, les grands peupliers du sud, disséqués, feuille par feuille, dans le moindre détail. En face, des paysages dégradés et le désespoir des banlieues…

À travers ses photographies, Robert Adams décrit cette relation tragique qui unit l’homme et la nature; Une relation complexe, pleine de contradictions. « L’endroit où nous vivons » présente, en 250 tirages et 21 séries distinctes, L’Ouest américain, transformé par le passage de l’activité humaine. La série Our Lives and Our Children, révèle ces « portraits d’une tendresse désarmante, de gens ordinaires vaquant à leur quotidien à l’ombre d’une centrale nucléaire ». Los Angeles Spring, expose les images d’un paradis jadis verdoyant, victime de la violence et de la pollution… Et ces Nuits d’été lyriques et mélancoliques à la fois…

J’ai été frappée par l’approche humaniste de la photographie Robert Adams. Une photographie banale, mais qui trouve échos en chacun de nous.  Il s’agit avant-tout d’un appel à la responsabilisation en matière d’environnement… Et je tenais à le partager avec vous…

……………………………………………………………………………………………………………………..

 Robert Adams. L'endroit ou nous vivons
 Du 11 février au 18 mai 2014
 Jeu de Paume
 1 Place de la Concorde 75008 Paris
 Du Mercredi au Dimanche de 11h à 19h.
 Nocturne le Mardi jusque 21h.

……………………………………………………………………………………………………………………..

J’espère que cette parenthèse Arty vous aura plue! Je n’ai pas le temps d’en faire plus souvent ici (il n’y a que 7 jours dans la semaine), mais j’essaie d’en parler de temps à autre… Je vous embrasse fort, et vous dis à demain! xx. Ceedjay.

Dans l’ordre:

Redlands, California, 1983
Réaménagement d’une ancienne exploitation d’agrumes, Highland, 1983
Longmont, Colorado, 1973-1974
Berthoud, Colorado, 1976
Vue sur les montagnes dans le smog, comté de Weld, Colorado, 1983
Security, Colorado, 1971
Profitant du vent à l’est de Keota, Colorado, 1979

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire