Browsing Tag

Nike Air Zoom Fit Agility 2

Sans Gluten Sports

2015 en quelques mots…

03/01/2016

Avant de vous souhaiter mes voeux -comme il se doit-* pour 2016, je tenais à vous remercier… Et surtout à vous laisser la parole. 2015, était à été une grande aventure pour moi et Le Canard Ivre; Même si je mets du temps à répondre à vos messages ou que je ne réponds pas à tous vos commentaires, je les lis tous avec GRAND INTÉRÊT ! D’ailleurs, n’hésitez pas à me relancer… ! 😉

J’ai donc pensé à un Top 5 des mails, commentaires, etc., les plus ♥ de 2015. Il y en a beaucoup d’autres bien-sûr, mais j’ai essayé de les choisir en fonction des thématiques phares du blog. J’espère que cette courte lecture vous donnera du courage pour la semaine qui arrive, ou vous fera tout simplement sourire. 🙂

*Il y aura une petite surprise sur le blog en milieu de semaine. #staytuned 😉

#1

« Educatrice en charge des placements d’enfants en danger, je flâne en buvant mon thé le temps d’une pause  légère dans ces situations torturées et violentes.
Ainsi, mes passions et désirs du moment me conduisent vers des IG précis que j’affectionne particulièrement dont le tien.
Mais alors quelle ne fut pas stupeur de voir que tu étais une Calédonienne en exil… Petit plaisir donc, d’avoir le sentiment d’avoir un peu de toi ici au delà même de la toile et des réseaux sociaux.
Bref, tout ça pour t’envoyer du soleil, de la chaleur, du bleu du lagon, de l’odeur de frangipaniers qui commencent à fleurir, des alizés qui font soulever de beaux moutons sur le lagon… Un peu de tout ça!
Mais aussi pour te dire merci, pour la simplicité et la force que tu dégages à travers des comptes (IG ou blog), qui peut permettre à chacune d’entre nous de penser qu’on peut arriver nous aussi à être aussi forte, saine et équilibrée .
Merci. Ma pause est terminée , j’ai des enfants à protéger…
Bien à toi,

Lucie »

#2

« J’adore le récit de tes aventures ! Ça se voit que tu es passionnée par ce que tu fais, et ça fait plaisir. Je trouve également que ça permet de redorer un peu le blason de ce métier que l’on croit « accessibles à tous » dans l’imaginaire populaire, alors que comme tu le dis si bien, être un bon pratiquant ne suffit pas ! Il faut des qualités pédagogiques indéniables, de la passion et de l’écoute.
Bravo à toi pour tous ces examens passés, et j’espère que tu trouves le temps de te reposer un peu quand même.
J’ai hâte de lire la suite.

Clem »

#3

« J’ai découvert ton blog il y a très peu de temps, et je suis littéralement fan !
Je suis tombée sur ton article pour travailler les fessiers, et viens à l’instant de le terminer.
Réaction à chaud donc, intense mais super ! Je dégouline de sueur, je le sens dans les jambes mais j’ai adoré !
Technique mais abordable, difficile mais pas impossible, pile ce qu’il me fallait pour me rebooster à travailler ces satanés fessiers et me refixer un nouveau créneau pour ré-itérer cet entraînement ! Mon corps te remercie !!

Oodebysoo »

#4

« Always look at the bright side of life ! 😉 Choisir de se concentrer sur le positif, c’est finalement se simplifier la vie, être moins stressé et se préparer à mieux rebondir si les choses ne tournent pas comme prévu ou espéré!

Selma »

#5

« Entièrement d’accord avec toi… Manger sain, manger bio, manger brut, non transfromé, se faire plaisir et arrêter d’intellectualiser la bouffe. S’éclater, se faire plaisir dans son assiette, avec de belles couleurs, savourer les trésors de saison de Dame Nature.
Perso, j’arrête de lire, d’écouter toutes les théories et les doctrines, j’écoute mes envies et prends bcp de plaisirs avec une alimentation variée, parfois végé parfois non végé. Je suis curieuse et pour moi, plaisir, plaisir… J’ai de la chance je ne suis pas trop un bec sucré, et j’aime les assiettes vertes. Bises.

Marie »

Photos: MTonCoach

Je porte: Brassière Nike Pro Classic – Débardeur de Training Nike Dro-FIT Knit Loose – Pantalon de Training Legend 2.0 Mega Liquid Nike – Chaussures de training Air Zoom Fit Agility 2 Nike.

Fitness Running Sports

Mon Training Diary #5

30/11/2015

J-1 avant décembre et ses festivités… Cette année, j’ai envie de remonter le temps, chasser les secondes, recycler les minutes, et revivre ces dernières semaines. Je coure après ce temps que j’ai n’ai manifestement plus… J’ai l’impression d’engloutir une tonne de connaissances, sans avoir le temps de les digérer. J’ai l’impression d’être submergée par le travail et les échéances. Mon corps est fatigué; Il tiraille de partout, et se rebelle dès que je lui en demande un peu trop. D’ailleurs, j’ai considérablement augmenté mes heures de sommeil. Je dors tous les après-midis (lorsque je le peux) avant de retourner travailler en club. Je me colle des patchs chauffants et décontractants un peu partout, pour soulager les douleurs musculaires/articulaires. Je me supplémente en vitamines D, etc. Je mange plus… Bref, l’hiver est bel est bien là !

N’allez pas croire que je suis démotivée ou que je regrette déjà de m’être engagée dans cette formation*! 😀 Je suis juste fatiguée et stressée. J’ai peur de ne pas réussir, lorsque je vois tout le chemin qu’il me reste à parcourir. En même temps, je me rends compte qu’il ne me reste plus beaucoup de temps pour apprendre et m’améliorer. Je me sens de plus en plus à l’aise lorsque je donne des cours, mais ce n’est pas parfait; Je n’ai toujours pas complètement la musique, et j’oublie encore de donner certaines informations essentielles. Pour moi, ces « posturaux obligatoires » (consignes pour bien réaliser un mouvement) me semblent logiques…, mais je me rends bien compte que la plupart des personnes qui suivent mon cours n’y pensent pas/ne savent pas.
Le Fitness n’a plus le même « goût » une fois que l’on est passé de l’autre côté; Il est moins fun… C’est la satisfaction des adhérents/clients, un sourire, un retour positif, qui le rend beau et fun. Alors, je stresse avant chaque cours ! Sera-t-il à la hauteur ? Est-ce que nous prendrons du plaisir à faire du sport ensemble ?

Je pense que vous commencez à vous rendre compte -et je l’espère- que, devenir coach sportif n’est pas aussi facile que ce que l’on s’imagine. Il faut être bon partout, être fort physiquement et psychologiquement, et se remettre en question tout le temps. Et puis, le corps parfois, décide qu’il n’a pas envie ou qu’il ne peut plus suivre…

Il y a deux semaines, je suis tombée malade…au moment même où je devais passer des épreuves physiques et théoriques ! Le mercredi matin, je commençais par mon épreuve de musculation. J’avais choisi l' »endurance de force », avec 50 répétitions à effectuer en développé couché et en squat. Pour moi, il s’agissait d’une simple « formalité », puisque j’y arrivais dès le début de l’année. Quelques jours avant, j’ai vérifié que je les « passais » encore…
Le matin de mes tests, je me suis levée avec cette sensation d’avoir veillé et bu toute la nuit. J’avais « les muscles en coton », j’étais super fatiguée et stressée. J’ai réussi à réaliser mes 50 reps. en squat, mais pas en développé couché ! Sur ce dernier mouvement, j’ai bloqué à 41 ! Vous n’imaginez pas à quel point j’étais étonnée, déçue et triste de ce résultat. Je ne comprenais pas pourquoi je ne sentais plus rien… 🙁 Je suis rentrée chez moi, les larmes aux yeux, et le lendemain je ne pouvais plus respirer ni parler. J’étais malade, et mon corps avait essayé de me le faire comprendre la veille. Autant vous dire que mes examens n’ont pas été un franc succès. Cependant, je me félicite d’y être allée, malgré la fièvre et la fatigue !

La morale ? Elle rejoint mon article sur la récupération « Combien de temps faut-il aux muscles pour récupérer ?« . Parfois, il faut savoir écouter les signaux envoyés par son corps ! Le corps est notre ami, notre allié, notre arme dans la performance, la clé de notre bien-être. Apprenons à le comprendre, et à le respecter ! Pour ma part, mon plus grand défi cette année, sera de demander à mon corps d’aller peut-être au-delà de ses capacités ou de ce qu’il a envie de faire sur le moment. Il aura des moments de faiblesses comme il y a deux semaines, mais je sais qu’il ne me lâchera pas !

Cet article peut vous paraître un peu décousu, mais je voulais simplement vous faire part de mes échecs, mes doutes, etc., pour vous montrer qu’il est tout à fait normal de ressentir des moments de faiblesse à l’arrivée de l’hiverEt puis, c’est aussi pour vous dire qu’il ne faut pas abandonner ! Ne lâchez rien ! <3 😉

Je vous embrasse très fort mes beautés, et je vous donne rendez-vous dans deux semaines, pour un nouveau volet de Mon Training Diary ! ♥

xx. ◊ Christelle

*Piqûre de rappel pour ceux/celles qui nous rejoignent… 😉 Cette année, j’ai décidé de reprendre mes études, et de suivre une formation de 11 mois (BPJEPS AGFF = brevêt Professionnel des activités gymniques de la forme et de la force) pour devenir coach sportif. À la clé, un diplôme me permettant de dispenser/d’encadrer/d’animer des cours collectifs et de coacher sur un plateau de musculation/en extérieur, etc. En somme, il s’agit d’une petite parenthèse « sportive » de 11 mois, et dont vous pouvez découvrir les détails ici !

Photos: MTC.

Photos prises au « Miroir d’eau » lors de mon week-end bordelais ! 😉

Je porte: Sweat à Capuche de Training Nike Pro Hyperwarm Limitless – Collant de Training Nike Pro – Chaussures de Training Nike Air Zoom Fit Agility 2.

Vous aimerez aussi :
Mon Training Diary #4
Mon Training Diary #3
Mon Training Diary #2
Mon Training Diary #1