Browsing Tag

Mad Love

Goody/Bady

« The Glitter Manifesto »

02/10/2013

Parfois, il arrive de rencontrer des personnes, qui par leur travail, leur discours, leur vie…, vous font prendre conscience que, La Vie vaut véritablement la peine d’être croquée. Ces gens, j’aime les appeler « les talents ». Lorène Aldabra est l’un de ces talents. Elle est une amie chère, une parolière, une artiste…, une belle personne. Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’elle à travers son travail.

Depuis deux ans, Lorène travaille sur son premier projet solo: « The Glitter Manifesto ». Sur des airs pop-electro, l’air de rien, elle nous emmène « au coeur du coeur », au coeur de l’Amour fou. Un voyage aux allures d’Odyssée aussi beau dans la forme que dans le fond. « The Glitter Manifesto » s’écoute, se lit, et se vit. Selon mon humeur, j’aime puiser dans ses différentes grilles de lecture; Trouver le sens caché, la note sous clef… « The Glitter Manifesto », c’est le premier extrait d’un album-concept, porté par une voix puissante. « The Glitter Manifesto », c’est tout un univers composé de textes fouillés, de sons électrisants, de vidéos embrasées… À découvrir ici.

De mon côté, j’ai pensé que la mieux placée pour parler de ce projet, serait l’artiste elle-même…

_____

« The Glitter Manifesto » en cinq questions…

> Peux-tu me présenter « The Glitter Manifesto » en quelques mots?

Il s’agit du premier extrait de l’album-concept « The Glitter Manifesto ». Cet EP est l’introduction du concept par le choc amoureux. Les paillettes (glitter) sont une allégorie coeur. Le coeur, c’est un peu comme une boule à neige, remplie de ces paillettes. Chaque paillette représente un sentiment, un désir, une frustration, l’amour… Lorsque tu l’agites et que les paillettes volent dans tous les sens, c’est ton coeur que tu secoues.

> Sur le site de « The Glitter Manifesto », on peut lire « Here’s to mad love ». Peux-tu nous expliquer ce qu’est l’Amour fou?

Le concept de l’Amour fou, c’est un clin d’oeil au Surréalisme, et plus particulièrement à André Breton. Il s’agit de tout ce qui ne rentre pas dans l’Amour en général. L’Amour fou est irrationnel, fusionnel, extravagant… Il est à la fois blanc et noir, beau et destructeur.
Il y a une locution latine que j’aime rappeler et qui dit Momento mori, c’est-à-dire « Souviens-toi que tu vas mourir ». L’Amour fou c’est cela, c’est l’amour au delà de l’Amour. D’ailleurs, il conduit inexorablement à la mort par une overdose de vie…

> Qu’est-ce que tu souhaiterais dire, que ton EP ne contient pas?

Il y a un côté politique de « The Glitter Manifesto », que je n’ai pas encore développé. D’ailleurs, il y a une dimension politique dans la chanson « Mad Love ». C’est une chanson sur les révolutions. Car, le choc amoureux est lui aussi une révolution pour la personne qui le vit. Je pense que l’on peut mettre en parallèle les révolutions historiques et le coup de foudre. Leur point commun? La violence.

> Qui est Lorène Aldabra?

Je suis une parolière, obsessionnelle des textes! Je suis l’âme du « Glitter Manifesto »… Et le corps parce qu’il le faut bien.

> As tu une petite anecdote concernant l’enregistrement de « The Glitter Manifesto », à partager avec nous?

Lorsqu’avec mon équipe, nous sommes partis mixer en Norvège, j’avais prévu chaque moment, chaque détail de notre séjour. Sauf que j’avais omis de préciser qu’il y aurait uniquement des toilettes chimiques! J’avais peur que cette fois-ci, ils décident de ne pas me suivre dans ce périple. J’avoue leur avoir menti!

_____

J’ai eu la chance de participer à cette « folle aventure » en filmant quelques moments de vie et de création… Cela a donné naissance à un Making-of très léché. N’hésitez pas à jeter un oeil à ce petit film… Je l’ai rajouté à la fin. Enfin, pour conclure et pour reprendre les mots d’Andr

é Breton, « Je souhaite (à Lorène) d’être follement aimée »…

Retrouvez Lorène Aldabra sur le site internet de « The Glitter Manifesto », sa page Facebook, et sa chaîne Youtube!
xx. Christelle


« Manufacturing The Miracle » (Lorène Aldabra – « The Glitter Manifesto »)