Browsing Tag

coach sportif

Bien-être Sports

Ma Retreat by Huttopia & 4 astuces pour protéger votre « vibe » !

03/09/2019

Il parait que c’est la rentrée ! 😉

Chaque rentrée (septembre et janvier) est une nouvelle page qui s’ouvre, une occasion de prendre de bonnes résolutions d’hygiène de vie pour notre corps, notre cœur, notre esprit, notre mental et notre vie sociale. Je trouve cette période tellement positive et inspirante !

Néanmoins, je sais que pour beaucoup d’entre nous, elle ne dure qu’un temps. Avec la routine « métro-boulot-dodo » et l’automne qui revient, une certaine lassitude s’installe et les bonnes habitudes sont plus difficiles à tenir !

Cette année, je souhaite vous accompagner sur le plan physique, mais aussi mental. La santé mentale (= bien-être psychique, émotionnel et cognitif) intervient dans tous les domaines, notamment lorsque vous pratiquez une activité physique. Le sport peut vous aider à vous sentir mieux, mais il ne pourra jamais vous guérir complètement. Vous devez trouvez le courage d’apprendre à vous aimer complètement, avec vos défauts et vos atouts.

Je vous invite donc à me rejoindre cet automne, pour ma première retraite sport et bien-être : Retreat by Huttopia ! Je suis tellement contente de pouvoir organiser ce séjour avec vous et pour vous. Je dois vous avouer que l’organisation de ce type d’évènement n’est pas évidente, mais je voulais vraiment partager cela avec vous. En effet, presque tous les « déclics » -sur le plan mental et/ou sportif- que j’ai pu avoir, ont été déclenchés à la suite d’une retraite. Je vois les séjours « wellness » comme des espaces de ressourcement dédiés au bien-être et au développement personnel. Il permettent de ralentir le rythme, de prendre du temps pour soi, de se réconcilier avec soi-même.


Retreat by Huttopia ?

Au programme donc, deux jours de « thérapie verte », autrement dit une immersion oxygénante et ressourçante au cœur du Village Huttopia Senonches, pour vous (re)connecter à votre énergie profonde, vous libérer du stress et préparer/renforcer le corps et le mental aux mois d’hiver.

Je vous donne tous les détails de cette première retraite un peu plus bas dans l’article ! ↓

En attendant, j’ai pensé à une petite liste d’astuces que j’essaie d’appliquer au quotidien et surtout en cette période de rentrée pour protéger ma « vibe ». Par « vibe », j’entends ma « flamme », mon « énergie vitale » mes « bonnes ondes ». Et cela vous donne un petit avant-goût de l’esprit de cette retraite !

Vous me rejoignez #teamactivre ?

A très vite, Christelle ♥


#1 Lâchez prise : acceptez qui vous êtes vraiment
Il ne s’agit pas seulement d’accepter que vous ne pouvez pas tout contrôler en permanence, mais aussi et surtout de ne plus brider vos émotions. Acceptez vos ressentis, y compris négatifs, autorisez-vous à être en colère, imparfait(e) face aux difficultés, libérez-vous du « il faudrait » ou « je devrais »… Il ne s’agit aucunement d’un renoncement, mais de l’acceptation de qui vous êtes vraiment !

#2 Passez du temps seul(e) : apprenez à vous connaître
Ne fuyez pas la solitude ! Souvent associée à l’exclusion, cette dernière peut facilement faire peur et devenir une source d’angoisse. Profiter d’un instant de solitude de façon assumée est volontaire, c’est mettre toutes les chances de votre côté pour vous concentrer, réfléchir, et en apprendre plus sur vous-même. Pendant un instant, vous oubliez le regard des autres et vous prenez du temps pour développer votre créativité, votre intuition, votre confiance et indépendance.

#3 Evitez de vous comparer aux autres : exploitez vos talents
Le bonheur ne se jauge pas en fonction de celui des autres. Si la comparaison est un processus naturel dans l’apprentissage de l’enfant, il peut devenir toxique à l’âge adulte. Le succès des autres doit vous inspirer et vous pousser à trouver votre propre chemin. Prenez le temps d’identifier vos forces, vos qualités, et vos propres ressources personnelles ! Vous êtes uniques, et cela est votre super-pouvoir !

#4  Ignorez les opinions qui n’améliorent pas votre vie : émancipez-vous !
Votre estime de soi ne doit pas être liée à l’approbation de ceux qui vous entourent. N’oubliez pas que lorsqu’un proche/un étranger vous juge, il porte avant tout un jugement sur lui-même tout en essayant de se rassurer : « Pourquoi fait-elle/il cela ? Suis-je dans le vrai ? » Personne ne sait mieux que vous ce qui est bien pour vous ! Vous êtes le/la seul(e) capitaine de votre vie !


Ma « Retreat by Huttopia » se déroule sur le Village Huttopia Senonches
du vendredi 11 au dimanche 13 octobre 2019

Programme de 2 jours incluant des sessions de gym douce, méditation, d’endurance modérée, ainsi que du temps de repos.

2 nuits dans une Cabane en bois au cœur de la forêt domaniale de Senonches (avec tout le confort nécessaire).

Des séances de gym douce, de méditation et de sport avec moi-même ! Peu importe votre niveau, je m’occuperai de vous et partagerai toutes mes astuces forme et bien-être loin du tumulte de votre quotidien.

L’accès au SPA forestier en bord de lac.

Une cuisine saine et équilibrée durant le séjour (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) incluant les boissons. Options végétariennes, sans gluten et sans lactose.

La cuisine by Divine Kitchen Food, est à 80% végétale, ne contient ni sucre raffiné, ni alcool. Les menus sont faits maison et élaborés à partir d’ingrédients de saison, frais, sains et de premier choix.

1 atelier culinaire.


Le programme sportif

Vendredi
Deep Stretch & Relaxation inspirée de la sophrologie – Temps : 1h30

Samedi
Respirologie & Méditation guidée – Temps : 1h
Cardio Training Run & Bike dans le Forêt de Senonches – Temps : 2h
Dream Flow (flow « restauratif » inspiré du yoga) – Temps : 1h30

Dimanche
Heat Yoga (renforcement musculaire sous forme de flow) – Temps : 1h15
Atelier au choix : Abdominaux & Inversions – Temps : 1h


Informations pratiques

PROGRAMME
Découvrez tout le programme en téléchargeant la fiche d’inscription !
Pour toute information complémentaire : retreat@huttopia.com

PAIEMENT
La Retreat est payable en plusieurs fois ! 😉

LIEU
Étang de Badouleau, 28250 Senonches – France
Coordonnées GPS : Latitude : 48.5524752 – Longitude : 1.0429268999999977
Téléphone : 02 37 37 81 40


Vous aimerez aussi :
J’ai découvert la Méditation…
Week-end Yoga & 5/2 à Solterre
Quintessence Retreats à Megève

Lifestyle Non classé

Profession : influenceuse mais pas que…

24/07/2019

Il m’a fallu presque 6 mois pour « l’accoucher » cet article ! Au début, je n’étais pas sûre de la forme, j’ai voulu faire un FAQ, puis une vidéo pour être plus spontanée, pour finalement laisser cette idée s’évanouir comme elle était venue.

Et puis, il a fallu un commentaire « piquant » pour que l’envie de vous parler de mon métier ressurgisse, comme un besoin… J’ai ressenti le besoin d’être encore plus transparente avec vous, de vous faire comprendre comment fonctionne ce blog -que vous lisez depuis des années pour certain(e)s-, mes réseaux sociaux, mon quotidien.

Je ne reviendrai pas sur mon parcours, que j’ai bien présenté dans cet article, mais je peux vous dire une chose : lorsque j’ai commencé à « bloguer » en 2013, j’étais avant tout journaliste. A l’époque, il ne s’agissait pas d’un choix stratégique de carrière (J’en avais honte et le cachais à mes collègues de travail !), mais plutôt d’un véritable BESOIN de m’exprimer, de partager, d’échanger, de créer. Petit à petit ce mode d’expression est devenu, une passion, puis au fil du temps un métier…


Quel est mon métier ?

Il s’agit de la question qui revient le plus souvent, et je vous avoue que j’ai -encore aujourd’hui- du mal à donner une réponse précise et concise. Pourquoi ? Parce que le métier de entrepreneur-blogueur-instagrameur-youtubeur-influenceur-etc. -comme tous les métiers nés avec Internet– est tout nouveau, souvent fantasmé, parfois mal vu, qu’il est propre à chacun, et surtout qu’il évolue en fonction de mes collaborations, des opportunités que je peux avoir, et de ce que je souhaite réaliser pour mon entreprise.

Je me rappelle du jour où j’ai essayé d’expliquer à mes parents que j’étais « blogueuse » (Instagram n’était pas encore ce qu’il est !). Pour simplifier les choses, je leur ai dit que je faisais le même travail qu’avant : journaliste, sauf que cette fois-ci j’employais plus souvent le « je », et que j’étais libre du choix des sujets, de la forme, du calendrier éditorial. Au final, je trouve que ces métiers se ressemblent beaucoup, même si certains journalistes auront envie de « crier au scandale » ! 😀

Alors oui, je suis un peu tout ce que je viens de décrire… Je suis une « influençeuse » dans le domaine du bien-être, parfois blogueuse, parfois instagrameuse, et aussi coach sportive  ! Contrairement à beaucoup de collègues, je n’ai pas honte du terme « influençeuse » et je ne le trouve aucunement péjoratif ou inapproprié. D’ailleurs, je ne lui préfère pas le terme « créatrice de contenus ». Pourquoi ? Parce que si mon « influence » est bonne pour vous et qu’elle vous permet de vous épanouir dans votre corps et votre quotidien, j’ai tout gagné ! J’ai toujours reproché au métier de journaliste (du moins, dans sa forme moderne) de ne pas apporter ce-petit-quelque-chose-en-plus-d’-utile. En d’autres termes, je n’ai jamais eu l’impression de faire du bien aux personnes qui me lisaient et/ou voyaient mes reportages. Aujourd’hui, c’est la cas grâce à ce métier d’influenceuse. Vous l’avez compris, VOUS êtes ma plus belle satisfaction ! 

En quoi consiste mon travail ?

Je suis mon propre patron ! Si ce poste me permet d’acquérir liberté et autonomie dans tout ce que j’entreprends, cela me fait aussi prendre de nombreux risques (financiers et personnels), et vivre une vie qui n’est pas de tout repos. 🙂 Pour vous donner une idée, je travaille environ 60 heures par semaine, 7j/7 et sans horaires fixes. Ce dernier point me permet d’aménager mon emploi du temps en fonction de mes entraînements, mais il ne délimite pas de temps de travail. Au final, je ne m’arrête jamais; Heureusement qu’il s’agit d’une véritable passion !

Au delà d’être cheffe d’entreprise et de tout ce que cela implique (paperasse, juridique, etc.), je suis aussi « créatrice de contenus » pour vous, pour des marques, parfois webmaster, community manager, chargée de partenariats, coach sportif… Bref, mon travail c’est du 10 en 1, du sur-mesure complètement atypique, qui me prends 80% de mon temps.

Comment je gagne ma vie ?

Je n’ai pas de Business Model (= le concept qui permet à une entreprise de gagner de l’argent) à proprement parler, car je cumule pas mal de collaborations ou petites missions différentes. Pour que cela soit compréhensible, voici une petite liste :

1/ Les partenariats 
Au fil du temps, grâce à vous et à votre soutien, le blog et mes réseaux sociaux sont devenus de véritables médias, qui ont éveillé l’interêt de certaines marques pour communiquer. J’ai commencé à monétiser mon travail, et petit à petit j’ai pu me consacrer entièrement à la création de contenus pour vous. A mon sens, les partenariats rémunérés ne doivent pas êtres mal vus. Comme tous les autres médias (télé, presse, radio), « La Canard Ivre » a aussi besoin d’être financé pour publier du contenu de qualité quotidiennement, accessible gratuitement rien que pour vous ! C’est grâce à des partenariats rémunérés en parallèle, que je peux me le permettre (= dégager du temps où je suis « payée pour créer du contenu). D’ailleurs, je tiens à remercier les marques qui me font confiance depuis toutes ces années pour la réalisation de beaux projets, et surtout vous sans qui tout ceci ne serait pas possible !

A le fin de mes posts sponsorisés, vous pouvez retrouver une petite * avec la mention  « article écrit en collaboration », etc. Cette mention est légale, et nous sommes dans l’obligation dans le mentionner sur leur blog, et nos réseaux sociaux.

C’est l’article L121-4 du Code de la consommation qui le dit :

Sont réputées trompeuses, au sens des articles L. 121-2 et L. 121-3, les pratiques commerciales qui ont pour objet : (…) D’utiliser un contenu rédactionnel dans les médias pour faire la promotion d’un produit ou d’un service alors que le professionnel a financé celle-ci lui-même, sans l’indiquer clairement dans le contenu ou à l’aide d’images ou de sons clairement identifiables par le consommateur ;

Personnellement, je préfère que vous me reprochiez un partenariat plutôt que de la déguiser pour vous tromper, vous induire en erreur, ou espérer que vous ne verrez rien. Je suis d’ailleurs très fières de toutes les belles collaborations que j’ai pu avoir dans la passé. Je sélectionne chacune d’entre elle avec minutie, pour vous proposer un contenu original et qui vous apporte un petit quelque chose.

2/ Le coaching
Depuis ma formation de coach sportif, je n’exerce -malheureusement- pas de manière continue dans une salle de sport ou une association. J’ai dû faire ce choix par manque de temps, et surtout parce que les salles demandent un investissement en temps très conséquent. D’un autre côté, mon emploi du temps varie beaucoup en fonction de mes déplacements… Il est très compliqué de suivre les progrès d’une personne que je coach en n’étant pas disponible.

Néanmoins, j’organise -grâce au soutien de certaines marques- des évènements sportifs ponctuels, autour du Running, du training, etc., qui me permettent de vous rencontrer. Il m’arrive également d’être appelée pour animer des évènements presse. A côté, je continue les coachings privés (2-3 personnes en même temps uniquement), je travaille sur une solution de coaching en ligne, et je viens de signer pour intégrer une nouvelle salle à la rentrée ! #staytuned

3/ Les missions annexes
Il m’arrive de réaliser pour certaines marques ou média d’autres missions ponctuelles : des articles, des photos en marque blanche (= contenu sur lequel je n’apparais pas et dont le vends les droits d’auteur), des conseils de communication, du Community management, etc. Par exemple, j’ai été community manager pour CMG Sports Club pendant 2 ans ! 😉


Qu’est-ce qu’un partenariat ?

J’ai conscience que pour la plupart d’entre vous, tous les termes que je viens de citer ne paraissent pas toujours très clair ! J’ai donc pensé à vous lister les différentes formes de rémunération ou de collaboration que vous pouvez retrouver ici.

Produit offert

Il s’agit de produits envoyés par des agences de presse ou les marques elles-mêmes, dans l’espoir qu’ils me plairont et que je vous en parlerai. Lorsque j’accepte de recevoir un vêtement et/ou un produit à tester, c’est parce que celui-ci me semble correspondre à mes attentes, à ma ligne éditoriale. Je n’ai pas d’obligations d’en parler, ni de le présenter sur le blog ou sur ma page Instagram. Mon avis est donc totalement objectif !
Personnellement, j’ai choisi de ne parler QUE de mes coups de cœur. En ce sens, si un produit m’a déplu je n’en parle pas, et je fais un retour à la marque pour que l’échange reste positif et instructif.

Article en collaboration ou sponsorisé

Il s’agit d’un article, d’une photo Instagram, d’une Story, d’un voyage, de ma participation à un évènement, pour lesquels je suis rémunérée.

Pour faire simple, une marque me contacte au sujet d’un produit qu’elle aimerait que je teste, découvre, communique sur mes réseaux en échange d’une rémunération. Si le produit correspond à ma ligne éditoriale et m’intéresse, cette dernière me transmet un brief inspirationnel pour m’aider à imaginer un contenu créatif et fidèles à nos deux univers. Nous concluons ensemble les conditions : budget, type de contenu, nombre de posts, etc. Une fois que nous sommes d’accord, je reçois un contrat pour fixer un cadre juridique et être sûre que nous somme bien d’accord. Puis, je créé le contenu, je le fais valider (= ce n’est en aucun cas pour modifier mes propos, mais plutôt pour vérifier que la marque soit bien citée, etc.), je le publie, j’échange avec vous sur le sujet, et j’envoie à la marque un récapitulatif des parutions (= statistiques) et si elle le souhaite.

Comme vous le voyez, il s’agit d’un long processus qui s’étale sur des semaines, voire des mois.  Aujourd’hui, je suis très heureuse de l’équilibre que j’ai réussi à trouver entre les contenus créés en partenariats rémunérés avec une marque et ceux qui ne le sont pas. Plus de 70% de mon contenu n’est pas sponsorisé !

Lien affilié

Il s’agit d’un lien qui renvoie vers un site marchand, une promotion ou une page internet et qui me rapporte de l’argent selon un taux de vente préétabli. Le prix ne change pas pour vous, en revanche je perçois une commission sur votre achat (la plupart du temps 10 %). Pour vous donner un exemple, la plupart des « sélections soldées » que je publie comportent des liens affiliés.

Concours

Il s’agit d’un échange de bons procédés entre la marque, moi même et vous. La marque offre un produit via mon blog et/ou mes réseaux sociaux en échange de visibilité sur ces différents supports. De mon côté, cela me permet de vous gâter et de vous remercier pour votre soutien au quotidien. Pour vous, c’est aussi l’opportunité de remporter de jolis cadeaux, qui ne sont pas toujours accessibles.
Certains concours peuvent être sponsorisés par une marque. Dans ce cas, je le mentionne toujours grâce aux termes suivants : *sponsorisé *ad (pour advertising) et *En collaboration.

Code promotionnel

Il s’agit de réductions que je demande et négocie pour vous et qui ne sont pas affiliées ni rémunérées. C’est un moyen pour les marques de réaliser plus de ventes à moindre coût, et pour moi de vous permettre de réaliser des économies lorsqu’un produit vous a particulièrement plu.


Pour conclure

Dans tous les cas que je viens de citer précédemment, je garde mon objectivité sur les produits  et/ou la marque que je présente. D’ailleurs, TOUT ce que je partage avec vous représente 20% des demandes de partenariats que je reçois chaque jour. Il m’arrive de me tromper, de me « faire avoir » par une communication mensongère ou trompeuse, et il m’arrive aussi d’annuler certaines collaborations après un test infructueux.

Ce blog -bien qu’une partie de son contenu me permette de me verser un salaire à la fin du mois- garde la même fonction qu’à ses débuts : il est mon roman d’apprentissage. Chaque article est envisagé comme un pas de plus vers la santé, le bien-être, et l’épanouissement personnel. Entre temps, je me suis formée (diplôme de coach sportif), j’ai réajusté la ligne éditoriale une fois, deux fois, peut-être plus, j’ai essayé de me diversifier et de vous surprendre.

Pour être totalement transparente avec vous, j’ai aussi voulu vous écrire cet article pour vous expliquer les partenariats rémunérés et vous sensibiliser à leur importance pour moi, pour vous et pour notre communauté. Après tout, si le contenu vous plaît, qu’il soit rémunéré ou non (tant que cela est clairement indiqué comme tel), quelle importance, n’est-ce pas ? 😉

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire ! J’espère que cette mise au point vous aidera à y voir plus clair dans les rémunérations et partenariats, et à apprécier d’autant plus tout le contenu que je produis ici ou sur mes réseaux sociaux. 

A très vite, Christelle ♥

Fitness Running Sports

Comment devenir coach sportif ? (BPJEPS et STAPS)

26/08/2016

Aujourd’hui, je m’associe -une nouvelle fois- à Anne du blog Annedubndidu pour vous parler de formation ET de cursus pour devenir Coach Sportif et/ou Entraineur de sport. Je crois que je vous avais promis cet article/vidéo depuis des mois ! 😀
Désolée d’avoir pris autant de temps à en parler… J’imagine qu’il fallait que je « digère » mon année de formation, pour en donner un avis objectif !

Lorsque je suis allée rendre visite à Anne dans le Sud (vous aviez deviné juste 😉 ), nous avons pensé qu’il serait vraiment plus intéressant de vous parler et de comparer de nos deux formations en même temps (avantages, inconvénients, finances, temps, débouchés etc.). En effet, bien que ces dernières préparent à un métier plus ou moins similaire, elles sont assez différentes dans le fond et la forme.
Par exemple, le BPJEPS AGFF que j’ai suivi, est un diplôme d’Etat qui ne nécessite pas d’avoir le baccalauréat, alors que STAPS sont des études universitaires plus longues (3 ans). De plus, le BPJEPS accorde une importance particulière à la pratique (vous devez vous-même pratiquer et essayer toutes les techniques d’entraînement que vous proposez à vos coachés), alors que STAPS met plus l’accent sur le théorique. Néanmoins, ces deux formations vous permettent de vous construire un base solide de connaissances pour devenir coach sportif; L’expérience et vos recherches personnelles feront de toute manière le reste !

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse avec la vidéo… Je sais que certain(e)s d’entre vous m’ont posé d’autres questions sur le BPJEPS AGFF et que je n’y répond pas dans cette vidéo. Ne vous inquiétez pas, j’écrirai un article « ressenti » sur mon année de formation très vite ! 😉 En attendant, je vous invite à re-lire cet article, dans lequel je réponds à pas mal de vos interrogations !

J’espère que ce post vous plaira… En tous cas, si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à les poster en commentaire !

Christelle ♥

Abonnez-vous à ma chaîne Youtube ! <3

Vous aimerez aussi :
Mon parcours + comment devenir animateur sportif en France

Fitness Healthy Magnéto Recipy Running Sans Gluten Sports

VIDÉO: Questions-Réponses #1

16/12/2015

Hello les Chéri(e)s ! ♥ Voici -enfin- la première vidéo « Questions-Réponses » ! J’espère qu’elle vous permettra de trouver des éléments de réponse aux questions que vous vous posez sur le fitness, le running ou la nutrition…

D’avance, je vous prie d’excuser mes maladresses, mes « euh » à répétition, ou mes digressions ! Je suis assez timide, et cet exercice face à la caméra est un vrai défi pour moi !

Je vous laisse avec la vidéo de 19 minutes ! 😀 J’ai glissé un petit bêtisier à la fin… Je pense qu’il vous fera rire !

Je vous embrasse très fort. ◊ Christelle

N’hésitez pas à vous abonner à ma Chaîne YouTube !

// HEALTHY //

Ma recette du Granola « Parfait » sans gluten
Pour les recettes de mes petits-déjeuners préférés => Breakfast Bowls #1

// SPORTY //

Mon parcours professionnel + Devenir coach sportif en France => Comment Devenir Animateur Sportif en France ?
Tous les épisodes du journal de bord de ma formation de coach sportif => Mon Training Diary de #1 à #5
Pour se muscler les bras => Objectif Push-ups !
Tous les articles tagués « HIIT »
(Interval Training de Haute Intensité)
Pour mes entraînements => S’entraîner avec la méthode Tabata & 3 méthodes pour s’entraîner (même) en vacances !