Beauté Bien-être Sports

Silhouette & Sport : Comment analyser et visualiser ses progrès ?

29/09/2017

Il y a deux mois, Téfal m’a proposé d’essayer sa nouvelle balance connectée, la Body Partner. J’avais posté cette photo sur mon compte Instagram, vous faisant part de ma volonté « de suivre l’évolution de ma silhouette en fonction d’objectifs que je me serais fixés en amont »… Et -comme je me l’étais imaginée-, le sujet s’est révélé plutôt « sensible ». 😀

Avec cet article, je souhaite vous expliquer un peu ce qu’est le poids, et surtout vous réconcilier avec vos kilos ! 😉

Qu’est-ce que le poids ?

La balance. Elle a longtemps été l’ennemie numéro 1 de toutes les personnes désirant perdre du poids ou s’affiner… Devenue une obsession pour certaines, elle est aujourd’hui jugée « toxique » par pléthore de fitness girls*. En effet, ces dernières -et à juste titre- pensent que le poids n’a rien à voir avec la perception que l’on peut avoir de son corps, surtout lorsqu’on est sportif/ive.

Votre poids n’est rien de plus qu’une donnée

Le fait de se peser peut sembler plutôt simple. D’ailleurs, nous avons appris à être/à nous peser depuis notre plus tendre enfance. Il suffit de monter sur la balance, de lire le chiffre, d’en redescendre et de vérifier si « la courbe de corpulence » est « normale ». Cette dernière -appelée aussi « indice de masse corporelle » (IMC)-, résulte d’un calcul simple et rapide qui évalue votre corpulence et les risques éventuels d’un surpoids sur votre santé.
Je l’appelle « poids santé », car il n’est utile que dans des cas extrêmes : obésité et maigreur excessive**. Par ailleurs, plus vous vous éloignez de l’intervalle de poids santé, plus les risques de développer des problèmes de santé sont élevés (diabète, maladies cardio-vasculaires, etc.). Vous voyez donc bien ici, que le poids n’est pas une donnée utile à la plupart d’entre nous. 😉

Apprenez à dissocier beauté, poids et santé

Il est souvent difficile de dissocier ces trois notions. Pourtant, comme je viens de l’expliquer dans le paragraphe précèdent, la beauté n’a rien à voir avec le poids et la santé. La beauté est quelque chose d’inexplicable. Cette notion abstraite n’est pas dans le monde, elle est posée par l’esprit. En ce sens, on l’a tous/toutes en nous. Elle se voit dans votre regard, dans votre humeur, dans votre posture et surtout dans votre estime de vous-même.
Etre beau/belle, ce n’est donc pas être mince, être musclée, être grande ou petite, avoir des formes généreuses, etc. Aimez vos petites imperfections autant que vos qualités, et surtout n’arrêtez-pas de croire en votre potentiel.


Est-il possible de maigrir en faisant du sport ?

Moins culpabilisante que l’obsession de la balance et du sacro-saint ratio taille/poids, la nouvelle quête de la « minceur » porte désormais sur la silhouette.

Le sport ne fait pas maigrir

On cherche souvent à faire du sport pour perdre quelques kilos, s’affiner, se muscler ou simplement se sentir mieux dans son corps. Sachez d’abord que perdre du poids n’est pas la même chose que mincir. En effet, mincir peut vouloir dire « s’affiner », « tonifier sa silhouette » mais pas forcément diminuer le nombre de kilos sur la balance.
La perte de poids varie en fonction du poids du muscle et non pas uniquement en fonction de la graisse éliminée. Or, le muscle est une matière est plus dense, « plus lourde » que la masse grasse. En revanche, cette dernière est plus volumineuse…

Le sport, combiné à une alimentation saine, permet de s’affiner

La perte de poids va dépendre du sport pratiqué ainsi que de l’alimentation que vous avez.  Comme nous venons de le voir, le sport en lui-même ne fait pas vraiment perdre de poids à proprement parlé, bien qu’il permette de se muscler (= prise de masse musculaire) et de s’affiner (= amélioration de la composition corporelle). Cette « prise de masse musculaire » est bénéfique car le muscle -même au repos-, consomme beaucoup d’énergie (une énergie également sous forme de graisse). Ainsi, plus vous êtes musclé(e), plus l’organisme fonctionne à plus haut régime : votre métabolisme de base, c’est-à-dire l’énergie dont le corps à besoin pour fonctionner au repos, augmente.
Si vous envisagez de perdre quelques kilos, vous devez impérativement changez votre façon de manger en diminuant votre apport calorique et en augmentant vos dépenses énergétiques.  Il ne s’agit pas de manger moins, mais de manger mieux ! Tout est une question d’équilibre.


Qu’est-ce que la composition corporelle ?

Comme nous venons de le voir, la condition physique et/ou la silhouette ne correspond pas simplement au nombre qui s’affiche sur votre balance. En revanche, la composition corporelle constitue un excellent indicateur de votre condition physique.
Pourquoi ? Tout simplement parce que la composition corporelle idéale varie beaucoup d’une personne à l’autre : elle respecte l’identité de chacun !
L’analyse de la composition corporelle (= déterminer la bio-impédance) permet de savoir de quoi votre corps est fait :

→ Votre masse grasse
→ Votre masse musculaire
→ Votre masse osseuse
→ L’eau de votre corps
→ Vos organes

S’affiner, c’est tout simplement faire baisser son taux de masse grasse, au profit de la masse musculaire.


Réconciliez-vous avec votre balance

Lorsque j’ai suivi ma formation de coach sportif, une question revenait toujours : comment analyser et visualiser les progrès physiques et esthétiques de la manière la plus précise possible ?*** Tout simplement en prenant en compte le plus de mesures possible !

Investissez dans une balance connectée

Oubliez la bonne vieille balance et son aiguille approximative, et investissez dans une balance connectée qui détermine votre bio-impédance, et vous envoie par Bluetooth toutes vos données : composition corporelle  (masse grasse, masse musculaire, masse d’eau et masse osseuse…), sans oublier le poids l’IMC.
La plupart du temps, elle est accompagnée d’une application qui permet de suivre votre évolution !

Pensez à prendre vos mensurations

Evitez de vous peser tous le jours

Il est normal que votre poids fluctue d’un jour à l’autre (Ces variations peuvent même atteindre plusieurs kilos !). La plupart sont dues aux variations des fluides et à ce que vous avez mangé récemment, à la fatigue, à la pressurisation des avions, et au cycle menstruel (Le phénomène de rétention d’eau s’accentue pendant les menstruations, ce qui peut vous laisser penser, à tort, que vous avez pris du poids 😉 ). Essayez de vous peser pas plus d’une fois par semaine, de préférence le matin au réveil après une bonne nuit de sommeil. De cette manière, vous éviterez les déceptions liées à un déjeuner mal digéré ! 😉


*De nombreux « mouvements » ont dénoncé le diktat de la balance avec notamment #screwthescale, le hashtag qui prouve que le poids ne veut rien dire.
**L’obésité et la maigreur extrême sont reconnues par l’Organisation Mondiale de la Santé comme des maladies graves à l’origine de complications sévères, parfois mortelles.
***Seul un médecin -sur prescription d’un test en laboratoire-, sera en mesure de vous donner un bilan précis de votre composition corporelle.

Ma balance connectée Body Partner

Body Partner, c’est une balance connectée qui se concentre sur la forme physique, poids, masse musculaire, osseuse et pourcentage en eau, mesure de 6 zones du corps. Tout cela synchronisé sur votre smartphone via l’application Body Partner !

Lorsque je vous disais en août vouloir effectuer quelques modifications sur ma silhouette, je pensais à mes futurs objectifs (beaucoup plus de course à pied), mais aussi à des parties de mon corps que je n’aime pas trop travailler. Comme vous le savez sans doute déjà, je pratique beaucoup de sports différents par choix et par goût. J’aime le CrossFit pour son intensité, le Yoga pour délier les tensions de mon corps, la course à pied pour m’évader, et le Fitness pour m’amuser. Néanmoins, je me suis rendue compte que j’aimais beaucoup moins travailler mes points faibles : posture, souplesse et tonicité des la chaîne postérieure. Or, des points faibles peuvent vite se transformer en blessures éventuelles et/ou complexes.
Afin de me sentir prête/à l’aise pour mes futures échéances sportives, j’ai décidé de « perdre » un petit peu du haut du corps pour me concentrer sur mes cuisses. J’ai adapté mes entrainements en fonction de ces critères (moins de CrossFit, plus de yoga et de travail analytique), et j’ai suivi mes progrès pendant deux mois grâce à Body Partner.

Body Partner m’a permis de perdre 2 kilos, et 1 cm de tour de cuisse. Je suis vraiment contente, car je n’ai plus besoin de noter mes mensurations sur un carnet, ni de faire tous les calculs moi-même. Je peux analyser et suivre mes progrès grâce à des tableaux de bord ludiques et toujours à portée de main.

Les Plus :
→ Le seul dispositif intégrant un système de mesure des différentes zones du corps !
→ Grâce à la technologie de la bio-impédance, Body Partner mesure votre taux d’hydratation pour vous alerter en cas de déshydratation ! 😉
L’application Body Partner est très intuitive. Elle permet de suivre l’évolution de toutes les données enregistrées grâce à des graphiques thématiques (IMC, mesures du tour de taille, etc.).

Les Moins :
→ Pour le moment, rien à redire. 😉


J’espère que cet article vous a plus et qu’il vous aidera à changer votre regard sur les chiffres affichés sur votre balance ! Désormais, vous savez qu’il est totalement conseillé d’analyser et de suivre vos progrès, mais en prenant en compte tous les paramètres.
L’essentiel est surtout de se sentir bien dans sa peau et de s’épanouir dans la pratique du sport ! #ACTIVRE

Quelle est la relation que vous entretenez avec votre balance ?

A très vite, Christelle ♥

*Article sponsorisé par Téfal.

Plus d’informations sur le Body Patner de Téfal sur le site de la marque.

Vous aimerez aussi :
Week-end Yoga & 5/2 à Solterre
Thalasso au Sofitel Quiberon Sea & Spa
My Diet is No Diet !

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre irwnrml 30/09/2017 at 110805

    Intéressant cet article. Je n’entretiens aucune relation avec ma balance, je n’en ai pas! Mais j’aurais bien aimé en avoir une comme celle-ci, je pense que j’aurais pu voir l’évolution de mon corps ces derniers mois. Depuis que j’ai augmenté ma pratique yoga pour cause de blessure rendant la course à pied plus difficile et que j’ai arrêté gluten/lactose (pas de mon propre chef, sur recommandation médicale), mon corps s’est considérablement modifié, mais mon poids a à peine diminué. J’aurais bien aimé avoir les mesures proposées par bodypartner pour le tour de taille, cuisses, bras.
    Peut être une idée pour un futur cadeau!

  • Répondre My Ami Gym 12/10/2017 at 110205

    Je suis d’accord sur le fait que le poids n’est qu’une donnée !

  • Laisser un commentaire