Up menu

Nouvelle-Calédonie: avec les Broussards…

Une petite escapade avant le week-end, avec le deuxième et -presque- dernier volet de mon séjour en Nouvelle-Calédonie.

Aujourd’hui, je voulais vous parler de mes origines, de ma famille, et d’un aspect moins connu de la Nouvelle-Calédonie. Dans le Nord-Ouest de celle que l’on surnomme « la Grande Terre », se dresse un paysage complétement différent des plages paradisiaques bordées de palmiers que l’on connaît… La terre y est plus sèche, à vif, presque écorchée par le soleil. Ici, pas de sable blanc, mais plutôt l’authenticité d’une nature encore sauvage. Lorsqu’on prend la route, à la découverte de cet arrière pays, on se sent libre et seul au monde; Perdu dans ce panorama d’un autre temps. On appelle les habitants des petits villages qui bordent cette route de caractère, les broussards. Un peu rustres, gros travailleurs, mais au grand coeur, ils cultivent avec amour cette terre aride et généreuse à la fois. Une partie de ma famille vit dans cette « brousse » -depuis des générations-. Ils vont à la pêche, chassent souvent (sport national!), cultivent leur potager, promène leur bétail, se baignent à la rivière… Ils vivent simplement, et n’ont besoin de rien d’autre!

J’ai beaucoup de plaisir à retrouver cette terre/vie lorsque je retourne en Nouvelle-Calédonie. Cette parenthèse me permet de relativiser sur mes « problèmes existentiels de parisienne »… Je suis une fille de broussards, ces cow-boys de l’Ouest Calédonien, et j’en suis très fière!

Cet article -très personnel- était juste un prétexte pour vous partager quelques bons souvenirs de vacances!

Je vous embrasse très très fort mes Beautés! xx. ◊ Ceedjay

À visiter/À faire

S’arrêter dans l’un des villages pour prendre un café, acheter des produits locaux, ou prendre des photos des vieilles maisons coloniales.

Pique-niquer dans l’une des aires de repos, avec vue sur les montagnes.

– Rester quelques jours à La Foa et ses environs, pour visiter le Parc des Grandes Fougères, faire une balade à cheval, découvrir l’accrobranche, et visiter la plus vieille-mini usine à café

– Poser sa tente dans l’une des aires de camping (camping de Poé)

Se faire un herbier (niaouli…)

– Explorer Bourail et ses environs, le temps d’un week-end, pour découvrir et se baigner au Domaine de Gouaro Déva, loger ou déjeuner au Sheraton (premier hôtel 5 étoiles de Nouvelle-Calédonie), et visiter la distillerie de Nessadiou…

Découvrir le lagon depuis Koumac (randonnée palmée, baptême de plongée…).

– Regarder le soleil se coucher sur les montagnes/la mer

Quelques adresses…

Hôtel Banu
Pour son excellent café, ses déjeuners copieux (spécialités gasconnes/fruits de mer), et pour les 5000 casquettes pendues au plafond du bar…
> À l’entrée du village de La Foa.

Hôtel Évasion
Pour s’évader le temps d’un week-end, sa cuisine raffinée (les cocktails de fruits frais sont divins!), son cadre verdoyant, et sa jolie piscine…
> Sur la route de Sarraméa.

Musée de BourailOuvert du Lundi au Samedi de 9h à 12h, puis de 13h à 17h. Fermé le Dimanche.
Pour y découvrir l’histoire du Bagne, de la présence arabe, et des comices agricoles…
> À l’entrée Sud du village de Bourail.

Sheraton Nouvelle-Calédonie Deva Spa & Resort
Pour un cocktail au bord de la piscine…
> Sur le route de Poé, Bourail.

 Pour aller plus loin…

– Office de Tourisme de Nouvelle-Calédonie: http://www.office-tourisme.nc/
– Tourisme en Province Nord: http://www.tourismeprovincenord.nc/

– La Foa Tourisme: http://www.lafoatourisme.nc/presentation.asp
– Site de la ville de Bourail: http://www.mairie-bourail.nc/tourisme/actualites
– Site de la ville de Koumac: http://www.mairie-koumac.nc/Vivre-a-Koumac_r1.html

Vous aimerez aussi:
Nouméa: les pieds dans l’eau…
Îlots du bout du monde

, , , , , ,

2 Responses to Nouvelle-Calédonie: avec les Broussards…

  1. AUDOUARD 13/10/2015 at 110805 #

    BRAVO VOUS ETES MERVEILLEUSE

  2. Triton 29/04/2016 at 110305 #

    C’est drôle, nous sommes arrivés en NC à peu près au moment où tu as écris cet article. Je ne l’avais pas vu avant.
    J’habite Bourail, et je suis devenue « broussarde et fière de l’être »! Impossible de vivre à Nouméa, c’est trop la grande ville, trop la « zoreillie ». Quel bonheur de vivre dans ces paysages si merveilleux! De courir dans Déva, de kiter à Poé!
    Merci pour tes belles photos!
    A bientôt peut-être, si tu passes par ici…
    Tata!

Laisser un commentaire

FR Womens 300x250 sales

Powered by Wordpress.