Food

Nanashi: le bento parisien

04/04/2014

Depuis quelques semaines, je n’arrive plus trop à raviver cette petite flamme « food »… Celle qui m’a fait connaître par certains d’entre vous; À savoir, dénicher et tester de nouvelles adresses parisiennes, belles et gourmandes.
Après les nouveautés de janvier, et son florilège de coups de coeur léchés (je pense au Blue Valentine, Haï Kaï…), difficile de consoler la gastrolâtre qui sommeille en moi. Je suis devenue difficile. J’ai envie de cuisine saine et équilibrée. J’ai envie de (re)découvrir des lieux plus piquants que « la maison du croque monsieur », ou « l’atelier du sandwich »… Cette folie du mono-produit, s’apparente désormais plus à une stratégie marketing bien huilée, qu’à un véritable parti pris!

Alors en attendant de trouver ces perles rares, je reviens sur ces petites adresses qu’il est toujours bon d’avoir sous le coude…

Nanashi par exemple. Cette petite cantine nippone très parisienne-branchouille est devenue, depuis qu’elle a ouvert ses portes en 2010, le symbole d’une alimentation saine et équilibrée. Au 31 rue du Paradis, cette ancienne salle de bal « sans nom »* fais valser les bentō* comme jamais. Tous les midis, le chef Kaori Endo (ancienne du Rose Bakery et auteur de « Une japonaise à Paris« ) propose son fameux bentō en trois versions (viande, poisson, veggie). Et aussi d’autres assiettes toutes aussi plaisantes: rouleaux de printemps, burger au tofu, chirasi… Mon bento de la mer est agréable: le poisson, pané repose sur un lit de quinoa; À côté, une petite salade composée de légumes marinés ou frits, radis noir, pois chiche. Rien à redire.
Pour accompagner mon repas, je choisis un jus « vitalité » kiwi-pamplemousse-carotte… (l’une des spécialités de la maison).

D’ailleurs, la cantoche fait aussi épicerie; On choisit parmi les fruits et légumes bio, entreposés dans des cagettes près de l’entrée…
Pas de dessert pour moi cette fois-ci. Mais la carte sucrée (cake au thé matcha, fondant chocolat-yuzu) est pleine d’originalité*. Et si vous n’avez pas le temps de vous poser sous le ciel de baladeuses colorées, il y a toujours l’option Take-away!

Bon, vous l’avez compris, Nanashi est une adresse à la cuisine et au service* sans chichi. Une jolie cantine bio, aussi bonne pour la ligne que pour le moral!

Bon week-end les Amours, et à lundi! xx. Ceedjay.

* Nanashi signifie en japonais « sans nom ».
* Le bentō désigne le repas rapide ou le casse-croûte japonais préparé à la maison. Il est contenu dans un coffret…
* Le plupart des pâtisseries sont sans gluten.
* Très bobo. 

Nanashi Paradis
Ouvert du Lundi au Samedi, de 12h à minuit,
Et le Dimanche, de 12h  à 18h.
Tél: 01 40 22 05 55

Nanashi, c’est aussi deux autres adresses: l’une dans le Marais, et l’autre au coeur du magasin Bonpoint dans le 6ème arrondissement de Paris (elle possède une petite cour-terrasse très agréable l’été)…
Pour retrouver les informations pratiques concernant ces deux succursales, c’est ici.
Et pour suivre l’actualité de ces petites cantines à bento, il suffit de se rendre sur la page Facebook dédiée!

Vous aimerez aussi

1 Commentaire

  • Répondre DAARSON 11/05/2017 at 110905

    Hello, article super bien écrit 😉

    En revanche, pas trop d’accord sur le fait que se soit une bonne adresse. J’ai été déçu du plat comme du désert par le manque de goût.

  • Laisser un commentaire