Healthy Sports

My Diet is No Diet !

30/04/2015

À l’heure où l’on voit fleurir un peu partout -et surtout dans les magazines féminins-, des guides et régimes « express » censés nous transformer en sirènes des plages, j’ai pensé qu’il serait intéressant de vous donner mon avis sur le sujet.
Pour être honnête, c’est un article publié dans un magazine féminin très connu, qui m’a poussée à m’exprimer sur le sujet. Ce dernier, présentait « Le Top 5 des programmes minceur à tester pour l’arrivée de l’été ». Rien qu’en écrivant ces mots, j’ai les cheveux qui se hérissent ! Comment peut-on parler de tendance lorsqu’il s’agit de régime alimentaire ? L’alimentation est tellement importante pour notre forme et notre santé; Elle est la première des médecines !

Alors, Diet ou Non Diet ?

On me demande souvent « Comment fais tu pour garder la ligne ? ». La plupart du temps, je réponds à cette question par une autre question: « Mais qu’est-ce que ça veut dire « avoir la ligne » ? Pour moi, cela signifie être ferme et musclée (« fit » pour les avertis 😉 ). Et pour vous ? Vous aspirez sans doute à être « fine et élancée », « ronde et ferme », ou encore musclée et volumineuse, etc… Bref, nous avons toutes des critères différents lorsqu’il s’agit d’avoir la ligne ! Nous sommes uniques, et notre silhouette aussi. Alors, avant de commencer un régime ou une « méthode » pour changer, il faut se poser les bonnes questions. Quel est mon but ? Quel impact ce changement aura-t-il sur ma santé physique et psychologique ?

En ce sens, vous comprenez bien pourquoi je suis totalement opposée aux régimes express « censés-nous-promettre-la-lune ». Les régimes « Dash » (approche diététique pour lutter contre l’hypertension), « Méditerranéen » (utilisation de l’huile d’olive comme corps gras), ou « Viking » (nutrition nordique), sont codifiés avec des règles et des restrictions identiques pour chaque personne. Ils ne laissent pas la place à l’humain, à l’exception. C’est pour cette raison qu’ils sont si difficiles à tenir ! S’imposer un régime sans viande, alors que l’on aime cette dernière, est aussi absurde -à mon humble avis-, que de peser ses aliments pour ne pas en manger une miette de plus. Et comment fait-on lorsqu’on est intolérant à un aliment présent dans ces programmes minceur ? Comment fait-on pour tenir après ? On commande le tome 2 du guide, encore plus dur et plus exigeant que le premier ? Les régimes nous brident et nous rendent malheureuses. Du coup, j’ai décidé de suivre le « Diet No Diet » (= mon régime, c’est de ne pas avoir de régime)

Qu’est-ce que le Diet No Diet ?

Pour faire simple, il s’agit d’un régime qui laisse place à l’identité de chacun. Je suis à l’écoute des besoins de mon corps, et des envies de mon esprit. Concrètement, je me fais plaisir tout en me faisant du bien. Alors, pourquoi s’agit-il d’un régime ? J’emploie le mot « régime » parce que je tiens à me rappeler qu’il est très facile de franchir la ligne du « plaisir dans l’assiette », à « trop de plaisirs dans la silhouette ». Parfois, il faut savoir se raisonner, ou s’arrêter. Il faut se rappeler que le corps est comme un enfant: on lui donne la main, et il demande le bras. 😀 Bref, ce régime no régime est plutôt un mantra pour me motiver à tenir mes engagements.

Quelles sont les clés du Diet No Diet ?

1. Manger homemade
Manger maison, permet de contrôler ce qu’il y a dans son assiette. Pour ma part, j’ai banni tous les produits industriels de mon alimentation. Je fais tout maison, à partir de produits non transformés (et j’essaie de m’y tenir tant que je peux !).

2. Manger mieux, mais pas moins ni plus du tout
S’affamer en mangeant 3 frites au lieu d’un cornet, ne sert à rien ! Il s’agit toujours de frites, et le corps un peu frustré par le manque de nourriture, réclamera un en-cas très vite. Personnellement, je mange beaucoup (surtout lorsque je fais du sport), mais je mange « malin », comme dirait Jean-François Piège. 😀 J’essaie de remplacer les aliments trop riches ou trop sucrés/salés par un substitut plus sain. Par exemple, lorsque j’ai envie de chocolat je mélange tout simplement du cacao non sucré, un peu de sirop d’agave et du beurre de coco. Je laisse refroidir, et j’obtiens un petit chocolat minute healthy. Résultat, je me suis faite plaisir en mangeant de tout et en quantité raisonnable.

3. Mettre du coeur et de la couleur dans son assiette
À mon avis, il est important de préparer avec soin sa nourriture. Prendre du temps pour rendre son repas esthétique et appétissant, permet de prendre conscience du bien que l’on va faire à son corps et à son moral en mangeant. Vous comprenez pourquoi je vous embête avec mes Breakfast Bowls du dimanche ? 😉

Pour conclure

Mon expérience m’a montrée, que pour réussir à tenir un régime alimentaire, il ne fallait pas seulement se contenter de changer d’alimentation. Il a fallu que tout mon mode de vie change. J’ai bousculé mes habitudes pour m’adapter à ma façon de vivre (sédentaire/sportif ?), à mes envies (plutôt bec sucré/salé ?) et à mes goûts (ce que j’aime manger/ce que je déteste manger ?). Cela a pris du temps, et maintenant je me sens bien dans ma peau. Je suis désolée de dire ça à celles qui veulent perdre du poids rapidement pour l’été, mais vous n’y arriverez pas ! Peut-être que vous y arriverez dans un premier temps, mais votre corps sera malheureux, et il vous le fera payer plus tard. Pour « garder la ligne », il faut changer de lifestyle doucement mais sûrement. Peut-être que vous ne serez pas une sirène des plages en 2015, mais en changeant votre façon de penser les régimes, vous serez sûrement une sirène pour tout le reste de votre vie. La décision n’appartient qu’à vous, qu’à nous.

PS: J’espère n’avoir froissé personne avec ce billet ! 🙂 Je voulais juste réagir à la tendance des régimes « express », et vous partager mon expérience. Je ne suis pas nutritionniste, je pense pas avoir un corps de rêve (en atteste mes petits bourrelets et mes nombreux complexes), ni être un exemple de mode de vie sain, mais j’ai trouvé le juste équilibre il y a peu, et je voulais partager mon bonheur et mes astuces avec vous, ici !

Je vous embrasse mes Beautés ! xx. ◊ Christelle ◊

Photos: MTC.

*Create healthy habits, not restrictions = Il s’agit de se créer des habitudes saines, pas des restrictions.
*You don’t have to eat less, You have to eat right
= Il ne s’agit pas de manger moins, mais de manger mieux.

Je porte: Collant Taille Haute Fashionablefit for NLY Sport – Brassière Cloutée Lorna JaneNike Free Tr Fit 2 Print (old).

Vous aimerez aussi:
Ma (nouvelle vie) sans gluten !
Sportif ou Coach Sportif ?

Vous aimerez aussi

7 Commentaires

  • Répondre Marie / Madeleines plumes 30/04/2015 at 111005

    Je suis totalement d’accord avec toi. Pour moi les régimes sont absurdes, c’est un équilibre à trouver pour la vie. Choisir de manger fait maison/ local, moins gras, moins carné, plus riche en oméga 3 ou autre chose, c’est quelque chose que chacun devrait réfléchir en fonction de ses envies et de ses gouts. Pour ma part c’est un long chemin avec des hauts et des bas, le surmenage ou la frustration n’emmenant trop souvent vers la facilité et le pseudo réconfort de la malbouffe mais en tous cas je me suis fixée un objectif d’alimentation que j’essaye au mieux de suivre et ça m’évite les frustrations des régimes miracle de printemps qui sont profondément mauvais pour notre corps.

  • Répondre deltreylicious 30/04/2015 at 111105

    Je suis d’accord avec le fait qu’il ne faille pas s’affamer mais au contraire changer ses habitudes !
    Super article !
    Deltreylicious

  • Répondre Lili 30/04/2015 at 111205

    Tout à fait d’accord avec toi !
    On nous rabâche tous les ans la même chose avec de nouveaux régimes sortie de nul part. Aujourd’hui la base d’une vie saine c’est une simple addition : Manger sains et équilibré sans se frustrer + exercices.
    Nous faisons trop souvent l’erreur de suivre des régimes qui sont peut être efficace sur le moment, mais catastrophique par la suite lorsque tous les kilos perdu reviennent au pas de course !
    Comme tu le dis dans ton article, MANGEZ HOMADE, c’est exactement ce qu’il faut faire et dire au-revoir aux produits tout prêt pleins de sucre et de gras !

    Donc voilà, super article merci 🙂 !
    A bientôt j’espère
    Lili

  • Répondre Hannao 30/04/2015 at 110505

    Hello,

    je suis globalement d’accord avec toi. Sauf pour la viande, car tu met sur le mets plan l’arrêt d’aliments pour raisons esthétiques (mincir) et pour des raisons éthiques (.
    souffrance animale, pollution,…).

    Personnellement, j’aime la viande et je n’en mange plus depuis plus d’un an. Je ne suis pas frustrée car je sais que ça vaut le coup pour moi, c’est une cause assez forte pour que l’envie du goût de la viande devient un dégoût quand je réfléchis à ce qui est derrière. Je n’aurais probablement j’aimais pu arrêter la viande pour des raison d’esthétique physique (quelque soit minceur, fermeté, etc…) mais pour des raisons éthiques.

    Ceci dit, je pense que pour qu’un changement soit durable il ne faut pas qu’il soi dans l’excès ni trop brutal.

    Bonne continuation
    Hannao

  • Répondre Laure 02/05/2015 at 111105

    C’est exactement ce vers quoi il faut tendre, mais cela ne fait pas vendre de papier !

  • Répondre Gomar 02/05/2015 at 110105

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. En général, les personnes qui font ces régimes sont satisfaites temporairement mais le regrettent après. Ils mettent leur corps à rude épreuve et souffrent de ne pas pouvoir se faire plaisir.

    Pour ma part, je mange très peu de viande (je dirais max 1 fois par semaine), de produits laitiers (mes intestins me disent merci depuis presque 1 an), de matières grasses (j’aime le produit « brut »). Par contre, je suis folle de fruits et légumes ce qui représente 90% de mes repas.
    Mon « régime alimentaire » est fait en fonction des aliments que j’aime (contrairement à ce que l’on pourrait penser) et non des incidences que les produits pourraient avoir sur mon poids.

    C’est selon moi à chacun de trouver son propre « régime alimentaire » qui corresponde aux envie et aux besoins.

    De plus comme tu le dis chaque personne a sa vision du corps parfait. En tant que sportive c’est plutôt l’aspect athlétique qui me plait (muscle légèrement dessinés, être ferme) et non la minceur pour rentrer dans des tailles enfant.

    Sympa ton article !!

  • Répondre Pure epicure 02/05/2015 at 110605

    Entierement d’accord, avec toi

    Manger sain, manger bio, manger brut non transfromé, se faire plaisir et arrêter d’intellectualiser la bouffe. S’éclater se faire plaisir dans son assiette, avec de belles couleurs, savourer les trésors de Dame Nature de saison.
    Perso j’arrête de lire, d’écouter toutes les théories et les doctrines, j’écoute mes envies et prends bcp de plaisirs avec une alimentation variée, parfois végé parfois non végé. Je suis curieuse et pour moi plaisir plaisir… j’ai de la chance je ne suis pas trop un bec sucré et j’aime les assiettes vertes.
    Bises

  • Laisser un commentaire