Running Sports Voyages

Les 20km Genève Aéroport 2017

03/11/2017

Le week-end dernier, j’ai eu la chance de participer à la première édition des 20km de Genève by Genève Aéroport ! Lorsqu’on m’a demandé si je voulais participer à cette course, j’ai dit OUI sans hésiter, car j’avais vraiment envie de découvrir Genève de cette façon : en faisant du sport !
En revanche, j’ai préféré opter pour la course en duo, car j’ai beaucoup couru « de manière officielle » ces derniers temps, et cela faisait beaucoup trop*. D’ailleurs, je trouve cela vraiment cool ce « format duo » : il permet à chacun de trouver son bonheur !

Nous sommes arrivés le vendredi à Genève. Après une bonne nuit de sommeil, nous sommes partis pour un petit run touristique-papotage le long du Lac Léman. Le ciel était d’un bleu !
Puis, nous avons déjeuné au soleil à la buvette des Bains de Pâquis. Après cette pause gourmande bien méritée, nous avons rejoint l’aéroport (à 5 minutes en partant de la gare de Genève Cornavin) pour récupérer nos dossards. J’ai adoré le village de la course en plein aéroport. C’était comme si on partait en voyage ! 🙂
Enfin, nous avons participé à un cours de yoga assez doux -toujours dans l’aéroport-, pour nous libérer de nos tensions avant le Jour J.

J’ai vraiment adoré l’ambiance et l’organisation de cette course ! Je vous la conseille vivement pour un week-end sportif à deux ou entre amis. C’est une belle expérience !

Je vous laisse découvrir mon compte-rendu des 20km de Genève by Genève aéroport plus bas. J’espère qu’il vous plaira !

A très vite, Christelle ♥


*En tant que coach, je pense qu’il est aussi de mon devoir de montrer l’exemple. Courir de « manière officielle » des courses de longue distance chaque semaine n’est pas « sain ». Le corps a besoin de se reposer, au risque de se blesser. Et puis, vous le savez autant que moi, lorsque le départ est donné personne n’arrive à se raisonner en respectant une allure « régénération » ou « footing ». J’ai préféré partager ma course avec Mehdi pour être sûre de courir « bien » et avec plaisir !

Photos : Mehdi Têtard et moi

Shop our running « race pack »

Les 20km de Genève by Genève Aéroport

 Départ
Le départ de la course était prévu à 9h30. Notre hôtel* étant à deux pas, nous avons pu prendre le temps de  petit-déjeuner et de nous préparer sans avoir à nous lever à l’aube. Au passage, merci le passage à l’heure d’hiver ! 😉
Vers 9h, Mehdi et moi avons retrouvé toute l’équipe dans le hall de l’hôtel pour rejoindre la ligne de départ sur le Quai du Mont-Blanc. Il faisait gris avec un temps sec et une température clémente : la météo propice aux belles performances ! J’avais enfilé mon équipement fétiche (Flipbelt, leggings ultra-léger, montre de running, etc.), et l’ambiance semblait au rendez-vous.
Mehdi -avec qui j’ai partagé cette course- s’échauffait doucement en musique. J’ai attendu que le coup d’envoi soit donné, pour filer à la Gare et prendre le train qui devait me conduire au point de relais à Genthod.

♥ La course
Pour être honnête avec vous, j’avais vraiment peur de râter mon relais ! Deux trains étaient prévus depuis la Gare de Cornavin (9h13 et 10h13) : le premier me faisait louper le départ de Mehdi et le deuxième était « juste juste ». Après avoir stressé pendant tout le trajet (compter 15 minutes), je suis arrivée in extremis dans mon SAS de départ. Mehdi me cherchait du regard, j’hurlais son nom tout en enclenchant ma montre. Après avoir parcouru 11,5km avec un joli dénivelé jusqu’à Genthod, il m’a transmis le témoin (= un dossard avec puce) et je suis partie pour les 8,5km restant.
Mon parcours a commencé par une descente le long des vignes et avec vue sur le lac Léman. Le soleil en a profité pour pointé le bout de son nez… Et puis les km se sont enchaînés le long de l’autoroute, pour finir au bord du fameux lac ! Il y a eu un ravitaillement pendant ma partie, très bien fourni, mais je ne me suis pas arrêtée ! J’ai couru avec le coeur et le sourire. Je voulais effectuer un beau chrono pour Mehdi. 🙂
D’ailleurs, il m’attendait à la ligne d’arrivée, atteinte en 1h36. Nous étions heureux d’avoir participé à une si belle course, et qui nous a permis de découvrir les charmes de la magnifique campagne genevoise et la gentillesse de ses riverains. 

Photos, brunch, départ
Après avoir fait les traditionnelles photos devant le jet d’eau, nous avons filé à l’hôtel pour prendre notre douche. La veille, j’avais repéré de jolies adresses « sans gluten » pour bruncher… Au final, nous avons bien marché 8km avant d’en trouver une ouverte ! 🙁 Il faut savoir que presque TOUT est fermé le dimanche à Genève. Nous avons petit-déjeuner chez Birdie Food & Coffee : j’ai pris un porridge pomme-miel et Mehdi une salade de lentilles.
Puis, nous avons rejoint tout le monde pour un dernier café à la gare. Le reste, vous vous en rappelez sûrement ! Notre TGV a heurté un sanglier. Nous avons dû prendre un TER pour Lyon où un autre TGV vous attendait. Puis, ce dernier a été contraint de s’arrêter à cause d’un accident grave voyageur. Nous sommes arrivés à Paris à 3h du matin, fatigués, morts de faim… Mais cela n’a pas entaché le souvenir de ce merveilleux jour en Suisse ! 🙂

*Nous avons logé à l’hôtel Novotel Genève Centre, situé à 800m de la Gare de Cornavin. Très pratique pour les déplacements professionnels, cet hôtel 4 étoiles est proche de tous les lieux de curiosités de la ville. Les chambres sont spacieuse, épurées et le petit déjeuner est assez copieux -avec un coin sans gluten-.
Hôtel Novotel Genève Centre, 19 rue de Zurich, 1201 Genève, Suisse – Tél : 0041 229 099 000.


Suite au succès de la première édition, les 20km de Genève by Genève Aéroport seront reconduits pour une deuxième année le dimanche 14 octobre 2018. Les informations et inscriptions seront disponibles prochainement sur le site de l’évènement. 😉

*Merci à toute l’équipe des 20km Genève Aéroport, et aux pétillantes Tania et Elodie pour ce merveilleux week-end ! 

Vous aimerez aussi :
Palma des Majorque : Échappée Sportive & Culturelle

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre Laurence 03/11/2017 at 110205

    Géniale l’idée de la course à deux, en relais, qui permet en plus de faire un joli chrono, bravo à vous deux !
    Et merci pour ton paragraphe sur le fait qu’il faille se reposer et ne pas enchaîner les courses, les réseaux sociaux notamment ont développé une sorte de course aux courses… alors qu’à la base, on court/fait du sport avant tout pour soi.
    Bravo pour tes idées et tes valeurs.

  • Répondre Marlene 03/11/2017 at 111105

    1h36 ! C’est incroyable comme temps, bravo Christelle !

  • Laisser un commentaire