Food Paname estival-hivernal

Le Bal Café: de l’expo à croquer

30/07/2013

Bon mardi mes chéri(e)s! Je dois vous avouer qu’à la place du « mardi », il était initialement prévu d’écrire « lundi », mais hier, j’ai eu ce que l’on appelle une « belle grosse flemme ». Cela doit être dû au retour sur Paris. À chaque fois que je reviens d’un petit break (bien mérité), je tourne en rond, repense au plaisir d’être en vacances, me remémore les bons moments… Bref, je suis prise d’une petite déprime passagère. Alors, je vais commencer cette semaine en douceur avec l’adresse du « Paname estival « . Vous vous rappelez? Pendant les vacances, tous les lundis (ou mardi, oup’s!), je propose une adresse parisienne où il fait bon flâner l’été. C’est donc re-parti avec Le Bal Café.

L’été, j’adore fureter dans les quartiers parisiens où je n’ai pas d’habitudes. Je choisis une station de métro au hasard, et je déambule sur les boulevards, à la recherche d’une boutique que je ne connaîtrais pas, d’un jardin caché derrière un immeuble, ou d’un passage secret. Le Bal Café est l’un de ces lieux; Un petit havre de paix, où l’on se cultive en sirotant une limonade à la framboise.

Un Lab nommé Bal

Située au verso de la tumultueuse Place de Clichy, cette ancienne salle de bal s’est reconvertie en espace, dédié à la représentation du réel par l’image. Murs et matériaux blancs, ornés des quelques attributs jaunes de la décoration, laissent place au contenu. Le Bal est un beau projet, qui suggère de dire le monde à travers son/ses représentations. Photographies, vidéo, cinéma, nouveaux médias, se succèdent et se complètent pour interroger l’époque et comprendre le temps…

À côté, Le Bal Café proroge l’expérience en offrant une cuisine pleine de saveurs, de couleurs, mais surtout de contrastes. À la carte, rien de plus que les ingrédients: « haddock fumé, orge, patates douces, poireaux ». Néanmoins, cette association d’aliments ordinaires interroge, met l’eau à la bouche. Au final, on regrette de ne pas avoir goûté à la « soupe de cresson » ou à la « langue de boeuf, chou-fleur ». Pour ne pas repartir complètement frustré, on se laisse tenter par l’un des desserts: « lemon posset, shortbread » ou « tarte chocolat-framboise ». La dernière est une tuerie. Sûrement la meilleure de ma vie. On fait durer le plaisir avec un café signé « Coutume », sur la grande terrasse, faisant face à un charmant petit square. On respire, on écoute le chant des oiseaux… Et oui, on est bien à Paris!

Le temps d’un Bal

Une bien belle adresse que ce Bal Café. Pourtant, je tiens à mettre en garde ceux qui voudraient y déjeuner sur le pouce, ou tout simplement y faire un saut. Au bal, on prend le temps de vivre et d’apprécier. Un service un peu lent, qui se révèle toutefois très appréciable durant l’été.

Le Bal Café
Ouvert du Mercredi au Vendredi de 12h à 20h (nocturne le Jeudi jusqu’ à 22h),
Le Samedi de 11h à 20h, et le Dimanche de 11h à 19h.

Il est possible de réserver en appelant le 01 44 70 75 51.
Déjeuner : 12h-14h30
Dîner : 20h-22h30 (sauf le Dimanche)
Brunch : 11h-15h

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire