Dress code Lifestyle

Jean

07/03/2018

Je viens de finir une série produite par Netflix et qui s’intitule « Gypsy ». Naomi Watts y incarne une anti-héroïne tourmentée par sa vie parfaite. Jean Holloway est une working woman avérée, officiant en tant que psychologue dans un cabinet partagé avec d’autres professionnels. Pour pimenter sa vie, elle s’immisce dans la vie de ses patients, nouant notamment une relation malsaine avec l’ex-petite amie d’un de ces derniers. Dès lors, la thérapeute s’invente une deuxième identité et devient Diane, une journaliste freelance un peu trop inquisitrice… Si je vous raconte cela, ce n’est pas pour vous recommander cette série qui -au final- souffre d’un cruel manque de consistance et de rythme, mais plutôt parce que certaines thématiques évoquées m’ont donné à réfléchir.

Je sais que je vous parle souvent d’Instagram et des réseaux sociaux en ce moment, mais comme j’y passe beaucoup de temps (Il s’agit de mon travail ! 😉 ), j’ai tendance à remarquer certains comportements qui m’étonnent ou me bouleversent. J’ai parfois l’impression, que -comme Jean dans la série « Gypsy »- ce réseau permet et/ou pousse à se créer une deuxième identité. Je ne sais pas si je suis très claire… ?

Pour vous donner un exemple concret, j’ai réalisé que certaines personnes que je suis et que j’aime bien « en vrai », c’est-à-dire dans la vraie vie achetaient des likes, des followers pour êtres vues et suivies. Ces personnes m’avaient l’air honnêtes, et tellement sincères lorsque je leur ai demandé si elles avaient « gonflé » leur communauté de cette manière. Bref, je suis déçue parce que c’est se voiler la face. Pourquoi mentir sur sa popularité ou l’intérêt que l’on suscite auprès des autres ? Personnellement, je suis fière de notre petite communauté de 30 000 personnes (#teamactivre), car elle est vraie, unique, attachante, piquante. Même si je ne vous dévoile pas tout (Je ne monte pas mon appartement par exemple…), je suis MOI à 100% !

D’ailleurs, est-ce qu’un article vous expliquant un peu en quoi consiste mon travail de blogueuse vous intéresserait ? De cette manière, vous comprendrez un peu mieux mon quotidien, comme je suis rémunérée, etc.

Sachez que je n’attaque personne directement avec ce billet, mais je voulais en parler parce que l’achat de followers/likes est une « triste vérité » et que nous nous laissons malheureusement duper !


Comment reconnaitre un compte Instagram qui achète des followers/likes ?
Le taux d’engagement (% de likes) bas par rapport au nombre d’abonnés.
Les likes intempestifs. Pour les découvrir, il suffit d’aller dans les « likes » des personnes que vous suivez. Généralement, celles qui achètent likent toute la journée (8 likes à chaque fois) et des profils qu’elles ne suivent pas ou qui n’ont aucun rapport avec la ligne éditoriale.


Et si nous redonnions à Instagram sa fraîcheur ? Je suis fan de ce réseau social qui permet de partager le positif, de rêver grand, de laisser parler sa créativité… Je suis certaine que nous ne sommes pas tous des Jean Holloway; Nous n’avons pas besoin de travestir la réalité pour être heureux/ses, il nous faut changer pour que nos rêves deviennent réalité !

J’en profite pour vous présenter un petit look qui sent bon le printemps. 😉

A très vite, Christelle ♥

Photos : Mehdi Têtard

Blouson Biker Faux-Cuir – Zara 
Sweat "Ski Club" – Black Crows
Straight Denim Jeans Heart Patch – & Other Stories
Boots Pointues "Style Western" – Jonak

 

♥ Devenez Fan de ma Page Facebook ♥

Vous aimerez aussi :
Septième Ciel
Far West

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Maily P 09/03/2018 at 111105

    Beau billet qui remet un peu d’ordre dans toutes ces tricheries et tromperies des réseaux sociaux … & super look BTW !
    Très intéressée par cet article sur ta vie de blogueuse effectivement 🙂

  • Répondre Manon 19/03/2018 at 110205

    Je suis d’accord avec ton point de vue, c’est dommage que les personnes manquent d’authenticité.
    Je suis tout à fait partante pour un article sur ton quotidien de blogueuse 😉

  • Répondre Fiona 21/03/2018 at 111205

    J’aime cet article ! J’apprécie d’autant plus le fait que tu oses en parler sachant que tu baignes dans le secteur des réseaux sociaux (hm je m’exprime mal mais l’idée est là).

    Au delà de ton exemple, je crois sincèrement qu’entre la vie virtuelle et la vie réelle d’une personne lambda, il y a un immense fossé. Toutefois, le monde actuel tend à tricher pour davantage de reconnaissance.

    PS : Je pense d’ailleurs que c’est le naturel que tu dégages qui m’incite à lire ton blog depuis plusieurs années.

  • Répondre Caroline Rouzaud 22/03/2018 at 110705

    Moi aussi je suis tout a fait partante (et curieuse 😉 ) de connaitre comment s’organise ton quotidien de blogueuse 🙂

  • Laisser un commentaire