Beauté Bien-être

Comprendre et atténuer la cellulite quand on est sportive !

22/07/2018

Je me demandais quand j’allais sauter le pas…, écrire sur ce sujet « fâcheux » qu’est la cellulite ! Héhé ! J’ai l’impression qu’aujourd’hui, il est difficile d’en parler tant elle nous a compléxées, nous les femmes. Après avoir essayé toutes les méthodes, s’être cachées des autres et de nous-mêmes, avoir essuyé quelques réflexions désobligeantes, force est de constater que la cellulite est devenue l’une de ces thématiques tabous.

Aujourd’hui, la tendance est à l’acception, j’ai envie de dire « enfin » ! On accepte d’être ces femmes parfaitement imparfaites, belles et fortes, avec nos qualités et nos cicatrices. Le sport nous permet chaque jour de nous réapproprier notre corps, de le comprendre, et de l’aimer… Mais je ne pense pas que l’acceptation doivent conduire à la résignation. En effet, il y a des choses qui ne dépendent pas de nous et de notre volonté… En revanche, il est toujours possible d’améliorer ces petits détails qui contribuent au bonheur ! Un pas à la fois, ne pas rester spectatrice de sa vie, et devenir une réelle actrice !

Bref, que la cellulite soit disgracieuse ou non (tant mieux !) pour vous, que vous ayez décidé de l’accepter ou de faire quelques efforts pour la gommer, peu importe… Je respecte chaque femme, chaque décision, mais je voulais aussi partager mon expérience de la cellulite en tant que femme.

Peut-être que ces mots et astuces vous aideront à mieux comprendre votre corps ! 😉


Qu’est-ce que la cellulite ?

On définit la cellulite comme « une déformation du tissu graisseux situé juste sous la peau, donnant un aspect peau d’orange« . Pour faire simple, lorsque cellules graisseuses -appelées adipocytes- stockées sous le tissu cutané grossissent et arrivent au maximum de leur capacité de stockage, elle le déforment. La peau n’est plus lisse : on dit qu’elle a un aspect « peau d’orange » ou qu’elle présente des capitons.

On distingue trois types de cellulite :

> La cellulite aqueuse : Elle se caractérise par une rétention d’eau, conséquence d’une mauvaise circulation veineuse et lymphatique. Celles qui se sentent « gonflées » avant les règles en sont généralement victimes !
> La cellulite adipeuse : Elle se caractérise par un amas graisseux superficiel (mou, épais et indolore) responsable du fameux effet « peau d’orange », lequel donne un aspect matelassé à la peau. Ce type de cellulite est le plus répandu, et est souvent le résultat d’un excès de graisse dans l’alimentation et/ou d’une activité trop faible.
> La cellulite fibreuse : Elle se caractérise par le durcissement des fibres collagène qui entourent les cellules graisseuses. Installée depuis longtemps (= plus difficile à atténuer), elle roule sou les doigts et peut donc être douloureuse au touché.

Ce qu’il faut retenir…

> Les médecins considèrent la cellulite comme un phénomène physiologique naturel et normal !
> La cellulite est un problème uniquement cosmétique et non une maladie.
> La cellulite touche près de 90% des femmes. Nous en avons toutes !
> Elle trouve son origine dans plusieurs facteurs, qu’il est difficile de maîtriser et devant lesquels nous ne sommes pas toutes égales. L’hérédité, le stress, le manque d’exercice, les problèmes circulatoires, le tabac ainsi qu’un déséquilibre alimentaire influencent son apparition. Néanmoins, il semblerait que les hormones soient l’une des principales causes responsables de la cellulite (variation des taux d’oestrogènes sanguins lors de la puberté, avant les règles et à la ménopause).


Doit-on lutter contre la cellulite ?

En posant cette « question choc » en titre, je souhaite simplement insister sur deux points :

1/ Il est possible être sportive, de manger sain, d’être mince et d’avoir de la cellulite

Revenons un peu à mon expérience… Je suis très sportive depuis longtemps maintenant, j’ai toujours eu un peu de cellulite, mais rien de très embêtant ou de trop voyant. Il y a deux ans, j’ai commencé à en voir sur les fesses (surtout lorsque je prends 1 ou 2 kg); Un petit trou par ici et là, qui devient plus prononcé, même sans pincer la peau ! En me levant un matin, j’ai constaté que ces trous s’étaient multipliés un peu partout sur l’arrière de mes jambes. Malgré tout le sport que je fais, malgré une hygiène de vie plutôt saine, ma peau se relâche : elle est moins tonique, moins lisse et je ne suis pas très à l’aise avec cette image de moi.

Par ailleurs, je suis ravie de voir que certaines influenceuses Fitness -à l’instar de la hollandaise Nienke Kampmann (@nienkke sur instagram)- ont le courage de montrer leur silhouette comme elle est : fit et avec de la cellulite.

2/ La cellulite est un problème uniquement esthétique et non une maladie.

Comme on vient de la voir ensemble, la cellulite « a ses raisons que notre Raison ignore » et il est presque impossible de l’éradiquer complètement. Pourtant, surtout présente au niveau des cuisses, des fesses, du ventre et des genoux, elle demeure une source de complexes pour beaucoup de femmes. Et je dois avouer que j’en fais partie aussi. 🙂
Bien qu’elle ne soit pas un complexe qui m’empêche de vivre au quotidien, j’ai décidé d’aider mon corps à l’atténuer plus facilement. C’est un choix complètement personnel, esthétique, et peut-être qu’un jour je pourrai accepter complètement « ce phénomène physiologique naturel ». Pour le moment, lorsque le besoin se fait sentir, j’ai recours à une ou deux méthodes anti-cellulite, sans que cela n’impacte trop mon moral ou mon estime de moi-même.

A mon avis, il est inutile de « lutter » contre la cellulite. Mais en attendant de s’accepter complètement, on peut peut-être se soulager un peu…, comme j’ai décidé de la faire avec la Méthode LPG Endermologie®.

En février dernier, j’ai eu la chance d’être invitée au congrès annuel d’LPG®, une entreprise ayant breveté le massage drainant version haute technologie : l’endermologie®. Je dois vous avouer avoir accepté cette invitation avec tout le scepticisme du monde ! Entre la cosmétologie limitée dans son action superficielle (crèmes anti-cellulite) et l’intervention agressive et lourde de la cellulite, je ne pensais pas qu’il existait une 3ème voie, une alternative 100% naturelle qui correspondrait à mes envies et attentes.

Après cette rencontre « convaincante » avec la marque, j’ai décidé de me faire ma propre opinion en testant une cure de 12 séances !

Mon allié anti-cellulite : LPG Endermologie®

Qu’est-ce que le Cellu M6® ?

Avant toute chose, sachez que le Cellu M6® et LPG Endermologie®, c’est exactement la même chose (Cellu M6 est le nom de la machine et LPG le nom de la marque).
Il s’agit d’une technique d’endermologie, qui par un système d’aspiration avec rouleaux reproduit l’action du palper-rouler en soulevant l’épiderme -la partie superficielle de la peau- et les tissus plus profonds, et en effectuant différents mouvements de roulement ou de tapotement. Cellu M6® est ainsi capable de reproduire jusqu’à 300 plis de peaux différents, ce qui est impossible manuellement !

La Promesse LPG Endermologie® ?

→ Déstocker les graisses sur des zones ciblées en stimulant les adipocytes.
Stimuler le synthèse naturelle de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique.
Activer la circulation sanguine et lymphatique.
→ Le tout de manière n-a-t-u-r-e-l-l-e (= mécanique) ! L’aspiration et le massage améliorent le drainage des tissus adipeux et renforcent la capacité naturelle des cellules à éliminer les amas graisseux.

La peau doit aussi paraître plus ferme et lisse.

Comment se déroulent les séances ?

La première séance est dédiée au diagnostique ! Après un bilan qui fait le point sur vos habitudes alimentaires, votre activité sportive, les zones que vous souhaitez traiter, le/la praticien(ne) examine les parties où la peau est relâchée, la cellulite est visible. Puis, elle prend quelques photos de votre silhouette pour les comparer quelques semaines plus tard.

Après cet entretien, le/la praticien(ne) vous propose de commencer une phase d’attaque comprenant en général 6 séances (2 séances par semaine pendant 1 mois). L’objectif est d’envoyer suffisamment de messages aux cellules pour créer un réveil cellulaire durable. En quelques semaines, la technique va permettre selon les objectifs fixés, de déstocker les graisses résistantes, de lisser les capitons, de resculpter les formes ou de raffermir la peau.

Ensuite, vous enfilez un collant intégral spécial nommé Endermowear® (assure une excellente saisie du pli de peau). Allongée sur la table de massage, le/la praticien(ne) se connecte à sa tablette contenant toutes vos informations et suit le protocole sur l’écran de la machine. Aspiration, tapotements, mouvements circulaires, va-et-vient, une séance -selon vos besoins- dure entre 30 et 45 minutes.

Est-ce douloureux ?

Le Cellu M6® Alliance ne doit absolument pas faire mal ! Si certaines zones sont plus sensibles que d’autres (pour moi, l’entrecuisse et le ventre), le soin ne doit pas faire mal ni provoquer de bleus. D’ailleurs, utiliser l’appareil trop fort n’est pas plus efficace, au contraire, il est indispensable d’augmenter progressivement l’intensité de l’aspiration et des roulements au fil des séances.

Est-ce que cela fonctionne ?

Oui, cela a vraiment fonctionné pour moi ! J’ai pu remarquer les premiers résultats au bout de la 3ème séance; Ma peau qui a tendance à perdre en élasticité, était plus tonique, plus lisse. Et j’ai même pu affiner l’intérieur de mes cuisses (soit, mon gros complexe !).

En revanche, je tiens à préciser que l’Endermologie® n’est pas un « remède miracle » et que ses effets ne perdurent pas indéfiniment dans le temps ! Pour mettre tous les atouts de votre côté, il faut associer aux séances LPG®, du sport, et une alimentation saine. C’est un peu le trio gagnant ! D’autre part, après la période intensive, il est important de continuer à stimuler régulièrement ces cellules pour ne pas qu’elles retombent dans leur habituelle léthargie.

Où le faire ?

Plusieurs praticiens proposent des séances : kinésithérapeutes, esthéticiennes ou cabinets de médecins esthétiques. Quel que soit son statut, le professionnel doit être formé par un formateur LPG® à la technique Cellu M6® pour apprendre à se servir de l’appareil -vous pouvez demandé à voir son diplôme-.

N’hésitez-pas à consulter le site de la marque pour trouver un centre à côté de chez vous !

 


Après 12 séances : l’heure du Bilan

Mon avis

Comme je vous le disais plus haut, je suis vraiment ravie d’avoir découvert cette méthode Endermologie®, car elle répond vraiment à mes attentes : valeurs et résultats ! J’ai commencé fin mars, par 6 séances espacées d’au moins 48h (je faisais 2-3 séances par semaine au centre de formation LPG®). Dès la troisième séance, j’ai senti ma peau lissée, plus ferme, plus belle ! Et puis, j’ai arrêté pendant trois mois, avant de ré-attaquer une cure intensive avant mes vacances d’été. Cette fois-ci, j’ai senti les résultats dès la première séance, comme si mon corps se rappelait… Et puis, plus rien ! Je vais être complètement honnête avec vous, je n’ai ni perdu de poids, ni de centimètres, mais ce n’étaient pas les promesses du traitement. Aujourd’hui, ma cellulite est moins visible et surtout, je ressens ma peau plus tonique ! J’ai compris aussi qu’il est inutile d’enchaîner les cure intensives, au risque de ne plus rien ressentir ou voir. Une séance tous les mois/tous les deux mois suffit pour garder les résultats.

J’ai noté quelques points négatifs :

→ Le prix : compter entre 40 et 80 € la séance. C’est un investissement, même si cela vaut vraiment le coup.
→ La disponibilité requise car la régularité est la clé de la réussite ! L’idéal est de faire une cure de 10-12 séances à raison de 2-3 séances par semaine.

La musculation pour lutter contre la cellulite

En tant que coach sportive, je voulais aussi rappeler que le meilleur allié « côté sport » pour atténuer la cellulite, c’est la musculation ! Pour ne rien vous cacher, je l’ai mise un peu de côté ces derniers mois au profit d’activités douces ou cardio, et je le regrette. En effet, mon année 2017 a été assez riche en courses officielles, et par manque de temps, j’ai privilégié l’entraînement spécifique, c’est-à-dire la course à pied.

Si en pratiquant une activité cardio, vous consommez bien des lipides (= graisses) utilisés comme carburant, les effets sur la dépense énergétique cessent très rapidement sitôt celle-ci achevée. De plus, le muscle ne va pas forcément aller chercher le gras qui se trouve le plus près; Concrètement, il ne suffit pas de pédaler et/ou courir pour affiner ses cuisses. 😉 Et contrairement à la musculation, le cardio n’est pas assez intense et puissant pour stimuler les hormones agissant sur les graisses des zones récalcitrantes.

Je vous conseille donc d’opter pour des exercices adrénergiques (= hyper-demandeurs en énergie) comme les squats, sprints, fentes, pompes…. Ces derniers -réalisés avec charge lourde ou à haute intensité- vont être si violents pour votre organisme qu’il tentera de s’adapter en sécrétant des hormones (adrénaline et noradrénaline). Ces hormones ont la particularité d’être capables de se fixer sur les récepteurs de vos cellules graisseuses, afin d’en autoriser la sortie du gras. Vous voyez donc, qu’on en revient aux fameuses hormones !

Est-ce qu’un article sur la musculation et ses bienfaits vous intéresserait ? 

A très vite, Christelle ♥

*Séances offertes par LPG Endermologie®.

Vous aimerez aussi

20 Commentaires

  • Répondre Lapasc 22/07/2018 at 110905

    Merci pour cet article super complet, ça donne vraiment envie de tenter l’aventure. je voyais pas mal de story sur insta de filles qui le faisaient mais pas vraiment de bilan complet !
    Alors MERCI 😉
    Bonne fin de week-end.
    Pascale

    • Répondre lecanardivre 02/08/2018 at 110105

      <3

  • Répondre Knit Spirit 23/07/2018 at 111005

    Merci pour ton retour très honnête et transparent sur cette méthode. Ça a l’air top mais entre le prix et le temps qu’il faut y consacrer, je vais passer mon tour ^^ Je suis très intéressée par un article sur la musculation. Je n’en fais pas et je pense que cela pourrait être très complémentaire de ma pratique du yoga.

    • Répondre lecanardivre 02/08/2018 at 110105

      Oui, c’est effectivement un budget conséquent. Je note pour la muscu ! 😉

  • Répondre Jule 23/07/2018 at 111205

    Ça donne envie de faire des économies ! Héhé. Super article mais super surprise que tu sois une fille « complexée », tu es canon ! Bref, cela confirme que nous sommes vraiment d’éternelles insatisfaites. Désolée si mon commentaire est inutile et hors propos. Hâte de voir tes prochaines photos en bikini ! (Mais J’ai bien peur de ne pas voir de différence avec d’habitude)

    • Répondre lecanardivre 02/08/2018 at 110105

      En fait, je pense que nous sommes tous et toutes complexée et cela peut-être bénéfique lorsque ça de devient pas « maladif ». J’avais beaucoup de cellulite sur les fesses (ça se voit que quand on est en micro-bikini), mais j’en ai vraiment beaucoup moins depuis ! 😉

  • Répondre Virginie 23/07/2018 at 111205

    Hello! Merci pour cet article complet!
    J’ai testé il y a 2 ans car j’avais (j’ai toujours) un gros complexe sur mes cuisses (la faute à une très mauvaise circulation et à une importante variation de poids à l’adolescence). Je l’avais fait chez un kiné du sport et je conseille vraiment plutôt que des soins en institut. J’ai eu d’excellents résultats qui ont vraiment duré. Cela n’a pas été la solution miracle, mais les améliorations ont suffi à très largement me faire accepter mes jambes et à me détacher de mon complexe. Finalement c’est d’un point de vue psychologique que j’ai eu le plus d’effet!
    Pour info chez un kiné en Normandie, j’ai payé 350€ les 12 séances 2 zones (intérieur de cuisses et pli sous la fesse)

    • Répondre lecanardivre 02/08/2018 at 110105

      Merci pour ton retour Virginie ! Je suis complètement d’accord avec toi. Il faut bien choisir le praticien et combiner LPG à d’autres solutions pour que cela fonctionne.

  • Répondre rioux 23/07/2018 at 110105

    Suis également intéressée par un article sur la musculation 🙂
    Merci, bonne semaine
    delphine

    • Répondre lecanardivre 02/08/2018 at 110105

      Noté ! 😉

  • Répondre Emilie Willeman 23/07/2018 at 110305

    Super article Christelle! Comme d’habitude. Tu donnes envie d’essayer. Pq pas un article sur ma muscu! Je fais d3ja du crossfit mais je suis curieuse de ce que tu proposes. Pleins de bisous

    • Répondre lecanardivre 02/08/2018 at 110105

      Le CrossFit et la musculation, c’est complètement différent sur le planphysilogoque et physique ! 😉

  • Répondre Anne-Sophie 23/07/2018 at 110505

    Super article
    Oui un article sur la musculation!!!
    Bonne continuation 🙂

    • Répondre lecanardivre 02/08/2018 at 110105

      Ok, je note ! 😉

  • Répondre Marine 23/07/2018 at 110805

    Hello,
    Ça me donne envie d’essayer, c’est mon gros voire très gros complexe qui est dû à une très mauvaise cirulationdu sang:( et j’avoue que ça me tenterai bien d’essayer. En revanche, sais-tu s’il y a des contre-indications (si on a des varices par ex, les ventouses type cellublue qui font Effet palper-rouler ne sont pas du tout recommandées).
    Merci,
    Belle soirée

  • Répondre zazabastversion 10/08/2018 at 110105

    super article merci par contre trop cher pour mon budget
    par contre je suis complément d accord car l ‘année derniere je faisais muscu et run et jetais plus fine meme si je fais le meme poids puis jai entammé une prepa semi me suis dit je stop la muscu et je fais que run et bien je fais le meme poids mais je suis plus gonflée plus grasse et plus de celulite …. ca vous les nerfs car ca revient vite

  • Répondre Mythily Geekette Cuisine 31/08/2018 at 110205

    Ah génial merci pour ce bilan ! Je sauterais probablement le pas quand j’aurais un peu plus de temps et une silhouette stabilisée ! En tout cas, cela fait plaisir d’avoir enfin un bilan complet.

  • Répondre clem crevette 31/08/2018 at 110605

    Merci pour cet avis intéressant.
    Je suis très intéressée par un article sur les bienfaits de la musculation.

  • Répondre Caroline 03/09/2018 at 111005

    Salut Christelle,
    Merci pour cet article. J’ai moi-même testé plusieurs fois la méthode LPG (en général au sortir de l’hiver plus dense en repas gras …) et je suis toujours très satisfaite du résultat. Bien sûr, je l’associe à une hygiène de vie saine (entrainement quotidien, repas sains et sommeil de qualité).
    Il est intéressant que tu fasses un article sur la musculation car il y a pas mal d’idées reçues dessus et la course à pied (pratiquée à outrance) à tendance à faire se relâcher les tissus cutanés. Vous gagnez un corps mince et tonique mais un peau ramollie est vraiment disgracieuse, quand la musculation ne présente pas d’à-coups et évite ce relâchement.
    Au plaisir de te lire à ce sujet 😉

  • Laisser un commentaire