Non classé

Black friday, oui mais…

23/11/2018

Vous n’êtes pas sans le savoir, Thanksgiving ouvre -aux Etats-Unis- la période des fêtes et des achats de fin d’année. Il est suivi par « Black Friday » soit LA journée la plus rentable pour le secteur de la distribution et « Cyber Monday« , plus spécifiquement centré sur le commerce en ligne.

Depuis 2015-2016, nous aussi français, avons cédé à cette opération de soldes fracassantes menée chaque année le 4ème vendredi du mois (Moi la première !). Il faut dire qu’elle arrive à point nommé : juste avant les Fêtes de Noël, une période propice au regroupement familial, aux plaisirs de partager, d’offrir et de prouver notre attachement à nos proches.

Mon premier achat « Black Friday » était destiné à Mehdi. Grâce à une offre assez intéressante, j’ai pu acheter une tenue complète pour le prix du pantalon que souhaitais lui offrir initialement; Une réelle aubaine pour gâter l’homme que j’aime ! L’année d’après j’ai sauté sur l’occasion pour acheter tout un tas de choses (petits objets de décoration, accessoires, sacs à main, etc.) dont je n’avais pas forcément besoin. Et puis, je me suis retrouvée un peu « bête » face des ces objets qui polluaient ma garde-robe et mon intérieur…

Aujourd’hui je me rends compte que la fièvre acheteuse du « Black Friday » génère un gaspillage plus grand que jamais ! Cette tendance dangereuse nous « abime » ainsi que notre planète. Nous achetons sans réfléchir une seconde, en cliquant simplement sur un bouton, mais le gaspillage que cela engendre se ressent parfois très longtemps. Pour vous donner un exemple, nous achetons 60 % de vêtements de plus qu’il y a quinze ans, alors que 85 % des textiles achetés finissent à la déchetterie* – souvent loin de nos yeux, dans les pays du Sud.

Pourquoi je vous dis cela ?

Depuis l’écriture de cet article concernant ma consommation de « vêtements de passage », j’ai décidé de changer ma façon d’acheter. Ce n’est pas facile, car -comme vous le savez- en tant que « créatrice de contenu » je reçois beaucoup beaucoup trop de produits. Depuis un moment déjà, je sélectionne avec précaution mes partenariats et/ou les choses que je souhaite recevoir pour ne pas trop gaspiller. Et croyez-moi, ce n’est pas facile de dire à un collaborateur de longue date que son produit ne correspond pas ou plus à votre démarche. D’autre part, je donne (à mes proches et des associations) et/ou revends tous les produits dont je ne me sers pas. En somme, j’essaie de jeter le moins possible !
Quant à ma consommation personnelle, je n’achète plus que des objets « coup de coeur » que je compte re-mettre/utiliser sur le long terme. D’ailleurs, vous me voyez plus souvent sur Instagram avec les mêmes vêtements, n’est-ce pas ? 😉  Pour vous donner un exemple, je n’achète plus de Zara ou de Pull & Bear, car j’ai remarqué que les vêtements s’abîmaient dès la première utilisation, au point parfois de devoir les jeter.

Je sais que cela peut sembler mal venu de la part d’une « blogueuse » qui -dans l’inconscient collectif- est censé vous inciter à consommer, mais croyez-moi ce n’est pas du tout le cas. Lorsque je vous parle d’un bon plan, je m’adresse à vous comme si vous étiez de la famille et que je vous recommandais un produit que j’aime réellement.
Il s’agit ici d’un cheminement personnel (plutôt lent pour les un(e)s, plutôt rapide pour les autres), mais je pense vraiment qu’il me rend plus heureuse au quotidien. Alors sans juger les besoins, les choix et les progrès de chacun (sans me juger aussi hein s’il vous plait ! 😉 ), je souhaite vraiment vous inviter à réfléchir sur les achats que vous allez effectuer durant ce « Black Friday ». Je ne suis pas la meilleure, il m’arrive de me tromper, et je compte bien acheter durant ce week-end de soldes. En revanche, j’essaierai d’intellectualiser chaque achat en me demandant : « En ai-je vraiment besoin ? »

Par exemple cette année, j’ai décidé d’acheter :
→ Un beau manteau pour l’hiver
→ Une paire de gants de running pour le froid
→ Quelques vêtements pour mon neveu qui habite en Nouvelle-Calédonie (la mode est hors de prix là-bas !)

*Enquête du cabinet de conseil McKinsey.

*J’ai trouvé ces petites c’est « phrases » sur l‘Instagram d’Indigo Luna, une marque de yoga que j’ai eu la chance de connaître à Bali !

Pour ceux/celles qui seraient intéressés par la thématique, sachez qu’il existe aussi des mouvements parallèles comme le « Green Friday » ou « Fair Friday » (= inciter à la consommation durable en ne pratiquant aucun rabais ce vendredi mais en reversant un pourcentage de leurs ventes de vendredi à diverses associations). Pour vous donner une idée, je vous invite à jeter un oeil au « Fair Friday » selon Nature & Découvertes !

Je vous laisse quand même avec une petite sélection de promotions qui -à mon sens- veulent le coup ! Comme je l’ai dit plus haut, il ne s’agit pas d’arrêter de consommer, mais de consommer de meilleure qualité et des produits dont on a vraiment besoin dans son quotidien !

Et vous pouvez aussi retrouver une sélection mode, sport, déco ICI.

N’hésitez-pas à me faire part de votre expérience #teamactivre ! 😉

 

A très vite, Christelle ♥


Adidas
-30% avec le code BF18


Alo Yoga
-30% sur TOUT avec le code EARLYACCESS


Asos
-20% sur TOUT avec le code HELLO20


Decathlon


Fabletics
-75% sur le premier article + livraison offerte


Fitbit
Jusqu’à -80€ sur une sélection d’articles


H&M

SPORT


Lolë
Jusqu’à -50% sur une sélection d’articles


Nike
-30% sur une sélection d’articles
30% de remise supplémentaire sur les articles soldés avec le code CLEAR30 

RUNNING

TRAINING


Odlo
Jusqu’à -50% sur une sélection d’articles


Oysho
-20% sur TOUT le site


Polar
Vendredi / -30% sur le modèle Polar A370
Lundi : -30% sur le modèle Polar M430 (celui que j’utilise personnellement)


Reebok
-30% avec le code BF30


Sweaty Betty
-25% sur TOUT avec le code CHEERS


Vous aimerez aussi :
Pas-sage

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre Faïza 23/11/2018 at 110105

    Hello! Cela fait vraiment plaisir d’entendre ce genre de réflexion surtout de la part d’une créatrice de contenu. Tes photos sont tellement bien mises en scène que l’on remarque à peine qu’il s’agit anciennes collections mais malgré tout ça nous aide aussi probablement à réaliser qu’on peut très bien s’entraîner (et faire de belles photos) avec des vêtements non neufs. Merci pour ce message à contre courant qui fait du bien!

  • Répondre Pauline Maroussia P. 23/11/2018 at 110305

    Merci Christelle pour cet article ! En plus de la part d’une influenceuse, ça me fait sauter de joie !! Je me « bat » aussi contre cette surconsommation, qui nous étouffe et qui fait tant de mal à notre belle planète :'(
    Alors merci !

  • Laisser un commentaire